Comment créer de la surface habitable ?

Karine Quédreux
Crise de l’immobilier, crise de terrain, gestion de l’espace, peur du lendemain… Autant de facteurs qui ne nous incitent guère à bouger et à trouver d’autres solutions pour agrandir son habitat. A découvrir : le concept de la micro habitation !
Selon les envies, une chambre d’ado, une chambre d’amis autonome ou encore une cuisine d’été ou un bar ouvert sur la piscine.

Selon les envies, une chambre d’ado, une chambre d’amis autonome ou encore une cuisine d’été ou un bar ouvert sur la piscine.
©DR

Qui n’a jamais rêvé d’une pièce supplémentaire pour expédier son ado au fond du jardin, installer un bureau ou un coin à soi ailleurs loin du tumulte familial ou créer une chambre d’amis autonome ? Il y a certes l’idée de la roulotte à aménager, mais avouons que cela peut déroger au style du jardin comme de la maison.


Au prochain Batimat (du 7 au 12 novembre), la surélévation est dans la ligne de mire. Ce qui n’est pas nouveau en soi, mais donne le ton du mouvement qui s’amorce : s’agrandir sur son propre territoire. C’est là le postulat de la micro habitation ou comment donner de la souplesse à son habitat en se donnant les moyens de l’annexer dans le respect de l’environnement.


Né de l’expérience de son concepteur, Sylvain Laporte, dans le secteur du mobilier urbain, de l'architecture et de la conception de micro structures, le concept du Cosycube reprend de façon caricaturale le concept du « Lego ». En d’autres termes, l’extension se pense comme un module habitable ou plusieurs à assembler.


Pensé en amont en fonction  des besoins, des envies et des contraintes de terrain de chacun, cette bulle d’oxygène au design contemporain, ouvert et épuré est conçue clé en main avec des matériaux écologiques actuels : structure en bois et isolants naturels hautes performances. A cela s’ajoute un service de décoration d’intérieur pour une offre totalement personnalisée. Et pour que vous n’ayez rien à penser, l’entreprise réalise les déclarations administratives correspondantes ainsi  que les travaux préparatoires à l’installation (mise à niveau des sols, réalisation des ancrages, réalisation des tranchées et raccordements aux réseaux si nécessaire).


Une fois, ces travaux réalisés et le module achevé, il est livré dans un délai de six semaines et posé à l’aide d’une grue. Un produit fini, une prestation rapide et sans souci, une intégration optimisée pour un coût approximatif de 15 000 €.


Voilà une démarche industrielle pérenne, abordable et non dénuée de charme qui ouvre le champ à des perspectives harmonieuses pour la convivialité de nos espaces à vivre.


www.cosycube.fr