A Paris, un studio modèle pour la vie d’artiste

Agnès Zamboni
La Cité Internationale des Arts rénove ses ateliers-logements. Visite dans l’appartement-témoin, l’une des réalisations de l’architecte Simon Morville et du designer Jean-Sébastien Lagrange.
L’aménagement de l’espace se dessine autour d’une structure fusionnant murs et plafonds et permettant de multiplier les usages. Les caissons standard sur roulettes permettent de ranger le matériel artistique pour dégager l’espace.

L’aménagement de l’espace se dessine autour d’une structure fusionnant murs et plafonds et permettant de multiplier les usages. Les caissons standard sur roulettes permettent de ranger le matériel artistique pour dégager l’espace.
©Colombe Clier


Un projet innovant



Créée en 1965, la Cité internationale des Arts de Paris, qui regroupe 325 ateliers-logements, est la plus grande résidence d’Artistes de France. Récemment, elle a lancé, en collaboration avec le Ministère de la Culture et de la Communication, un programme de rénovation et d’aménagements d’une partie de ses ateliers-logements : 11 ateliers dont 6 ont déjà été réalisés. Les surfaces de chacun d’eux varient de 38 à 40 m². Il y a aussi un duplex façon atelier de sculpteur de 47 m² (36 m² et 11 m² en mezzanine). La conception, mise en œuvre et aménagement complet, avec mobilier et éclairage des nouveaux espaces met en évidence leur double fonction, qui doit faire cohabiter vie privée quotidienne et travail artistique. La réflexion a été menée en concertation avec les artistes résidents qui ont des pratiques artistiques très diversifiées.



Les panneaux servent aussi au passage des câbles et permettent de multiplier les arrivées électriques.

Les panneaux servent aussi au passage des câbles et permettent de multiplier les arrivées électriques.
©Colombe Clier




Un cahier des charges précis



L’architecte et le designer devaient combiner, dans un même lieu, intimité et travail. L’espace devait intégrer une chambre avec lit de deux personnes, une cuisine, une salle d’eau, un atelier de travail avec espace bureautique, un grand panneau mural de travail ou d’accrochage, une table, deux chaises, une chauffeuse et de nombreux rangements et étagères modulables. Les murs devaient être préservés au maximum pour offrir des surfaces d’accrochage et de travail aux résidents.



En mode atelier de travail, l’espace profite de caissons dessertes idéales pour ranger le matériel artistique. Les chaises sont composées de piétements métalliques provenant de l’ancien mobilier de la Cité des Arts sur lesquels on a greffé des assises constituées de lamelles de bois.

En mode atelier de travail, l’espace profite de caissons dessertes idéales pour ranger le matériel artistique. Les chaises sont composées de piétements métalliques provenant de l’ancien mobilier de la Cité des Arts sur lesquels on a greffé des assises constituées de lamelles de bois.
©Colombe Clier




Les points forts du concept



Les concepteurs ont eu l’idée de créer un grand mur de travail courbe qui épouse et structure l’atelier. L’espace est cloisonné pour soustraire au regard la chambre et les pièces réservées à la vie privée. Quant à la fonction d’éclairage, elle a été séparée en deux catégories : d’une part, des tubes néons ont été installés pour mettre en valeur les œuvres à la façon d’une galerie. De l’autre, des plafonniers mobiles offrent une lumière indirecte adaptée à la vie quotidienne. Plus rien à voir avec la vie de bohème ! 



Les surfaces des ateliers varient de 38 à 40 m².

Les surfaces des ateliers varient de 38 à 40 m².
©Colombe Clier




Renseignements :

Cité Internationale des Arts


18, rue de l’Hôtel-de-Ville

75004 Paris

Tél. : 01 42 78 71 72

www.citedesarts.net



Jean-Sébastien Lagrange

Studio de design industriel


27, passage Courtois

75011 Paris

Tél. : 01 44 64 05 80

www.jslagrange.com



La structure polyvalente d’accrochage en MDF offre une grande liberté d’usage adaptée à de nombreuses activités artistiques. L’espace dégagé permet de travailler seul ou à plusieurs, se réunir, se concerter à tout moment de la journée.

La structure polyvalente d’accrochage en MDF offre une grande liberté d’usage adaptée à de nombreuses activités artistiques. L’espace dégagé permet de travailler seul ou à plusieurs, se réunir, se concerter à tout moment de la journée.
©Colombe Clier




Le mur courbe cache le lit, tandis que le reste de l’espace peut être aménagé différemment en fonction des activités de la journée.

Le mur courbe cache le lit, tandis que le reste de l’espace peut être aménagé différemment en fonction des activités de la journée.
©Colombe Clier




Un coin repas est aménagé dans la cuisine, équipée d’une plaque de cuisson, d’un four, d’un réfrigérateur, de rangements et d’étagères.

Un coin repas est aménagé dans la cuisine, équipée d’une plaque de cuisson, d’un four, d’un réfrigérateur, de rangements et d’étagères.
©Colombe Clier




Une ossature en MDF teinté dans la masse permet d’accrocher des panneaux verticaux au plafond. Cette trame, équipée d’un éclairage façon tubes fluorescents, rythme l’espace et offre une grande flexibilité quant à ses fonctions.

Une ossature en MDF teinté dans la masse permet d’accrocher des panneaux verticaux au plafond. Cette trame, équipée d’un éclairage façon tubes fluorescents, rythme l’espace et offre une grande flexibilité quant à ses fonctions.
©Colombe Clier




Côté pile, le mur courbe qui structure l’espace supporte les étagères d’une bibliothèque et dessine une cloison pour la chambre.

Côté pile, le mur courbe qui structure l’espace supporte les étagères d’une bibliothèque et dessine une cloison pour la chambre.
©Colombe Clier




L’espace d’accueil, qui regroupe un espace rangement et la salle de bains, compose un espace intermédiaire avec une large baie vitrée typique des ateliers parisiens qui permet de cloisonner tout en apportant de la lumière naturelle.

L’espace d’accueil, qui regroupe un espace rangement et la salle de bains, compose un espace intermédiaire avec une large baie vitrée typique des ateliers parisiens qui permet de cloisonner tout en apportant de la lumière naturelle.
©Colombe Clier