En Belgique, deux logements collectifs au cœur des dunes

Agnès Zamboni
Situés en Flandre, ces deux bâtiments s’intègrent parfaitement dans le paysage maritime d’une station balnéaire de la côte belge occidentale.
Le bardage en aluminium offre des lames de largeurs différentes pour éviter une certaine monotonie visuelle. Il dessine un jeu graphique propre à animer les murs extérieurs et la toiture.

Le bardage en aluminium offre des lames de largeurs différentes pour éviter une certaine monotonie visuelle. Il dessine un jeu graphique propre à animer les murs extérieurs et la toiture.
©BURO II & ARCHI + I © Thomas de Bruyne


Des maisons jumelles



Nous sommes à Oostduinkerke, littéralement en néerlandais « église des dunes de l’est ». Avec ses parkings souterrains discrets, cette petite résidence, entourée de grandes herbes dunaires, joue à cache-cache avec la nature. Chaque immeuble regroupe deux appartements de trois chambres chacun. Le premier occupe un seul plateau et le second, en duplex, est distribué sur deux niveaux. La surface des appartements varie entre 108 et 178 m². L’architecture extérieure forte offre un traitement uniforme des façades et du toit. L’ossature bois de la maison est cachée, à l’extérieur, par le bardage en aluminium et, à l’intérieur, les murs sont habillés de parois en plâtre de 14 cm d’épaisseur avec une isolation de 6 cm entre OSB et pare-vapeur ? qui assure une protection contre le froid et la chaleur. Côté chauffage, on a opté pour le gaz avec des convecteurs de sol.



L’appartement du second niveau est traité comme un duplex avec l’espace nuit au dernier étage, accessible grâce à un escalier hélicoïdal.

L’appartement du second niveau est traité comme un duplex avec l’espace nuit au dernier étage, accessible grâce à un escalier hélicoïdal.
©BURO II & ARCHI + I © Thomas de Bruyne




Une peau extérieure façon caméléon



Le choix audacieux des architectes de l’agence d’architecture BURO II & ARCHI + I s’est porté sur des panneaux en aluminium blanc. Ce matériau avec sa teinte particulière propose une interprétation contemporaine de l’architecture traditionnelle côtière de couleur blanche. Elle s’accorde avec les teintes claires du sable et des lumières naturelles environnantes. Les panneaux ont été reliés selon la technique d’assemblage à joint debout, qui offre un aspect visuel élégant et dessine une trame verticale. Grâce à leurs dimensions, leur pureté et leur simplicité en termes de volumes, de composition de façade, de détails et d’utilisation des matériaux, ces deux petits bâtiments s’intègrent sans effort à l’environnement existant. Le terrain non construit a été peuplé d’herbes dunaires avec un sentier serpentant jusqu’au hall d’entrée et aux terrasses des appartements du rez-de-chaussée.



Au dernier niveau, une terrasse a été  aménagée, sous la pente du toit.

Au dernier niveau, une terrasse a été aménagée, sous la pente du toit.
©BURO II & ARCHI + I © Thomas de Bruyne




Des matériaux d’aspect noble



L’aménagement intérieur a été confié à l’architecte Frederic Kielemoes qui travaillé des matériaux à l’aspect naturel, grès imitation pierre, pour le sol, effet bois pour les meubles de la salle de bains. Et sur la toile de fond des murs blancs, des touches de noir soulignent les zones de communication comme l’escalier.



Dans la grande pièce à vivre ouverte, le salon profite de la lumière de deux grandes baies vitrées. Vitrage Stopray Vision 50, avec fenêtre châssis en aluminium CS77HI et CP130 LS Monorail chez Reynaers (www.reynaers.com).

Dans la grande pièce à vivre ouverte, le salon profite de la lumière de deux grandes baies vitrées. Vitrage Stopray Vision 50, avec fenêtre châssis en aluminium CS77HI et CP130 LS Monorail chez Reynaers (www.reynaers.com).
©BURO II & ARCHI + I © Thomas de Bruyne




Contacts :

Buro II & Archi + I

Mail : info@b2ai.com

www.b2ai.com

ET

Frederic Kielemoes

Mail : info@frederickielemoes.be

Tél. : 0032 486 40 75 04

www.frederickielemoes.be



La douche à l’italienne est nappée d’une carrelage en grès imitant la pierre naturelle (Ceppo di Gres, collection Norr, type RR02 GRä Naturale chez Mirage, www.mirage.it). La baignoire est lovée dans un coffrage en laminé imitation palissandre (collection Legni, type Santos Sacro FIN Holz 648 chez Abet Laminati, www.abetlaminati.com).

La douche à l’italienne est nappée d’une carrelage en grès imitant la pierre naturelle (Ceppo di Gres, collection Norr, type RR02 GRä Naturale chez Mirage, www.mirage.it). La baignoire est lovée dans un coffrage en laminé imitation palissandre (collection Legni, type Santos Sacro FIN Holz 648 chez Abet Laminati, www.abetlaminati.com).
©BURO II & ARCHI + I © Thomas de Bruyne




Les miroirs agrandissent l’espace et créent des perspectives dans la salle de bains et l’entrée.

Les miroirs agrandissent l’espace et créent des perspectives dans la salle de bains et l’entrée.
©BURO II & ARCHI + I © Thomas de Bruyne




Le sous-sol cache dix garages et des espaces de stockage en guise de cave.

Le sous-sol cache dix garages et des espaces de stockage en guise de cave.
©BURO II & ARCHI + I




Le premier niveau offre un appartement de 108 m².

Le premier niveau offre un appartement de 108 m².
©BURO II & ARCHI + I




Le second niveau dessine l’espace jour du second appartement.

Le second niveau dessine l’espace jour du second appartement.
©BURO II & ARCHI + I




Le troisième niveau regroupe les chambres et la salle de bains et complète l’étage inférieur.

Le troisième niveau regroupe les chambres et la salle de bains et complète l’étage inférieur.
©BURO II & ARCHI + I




Plan de la façade sud-est du bâtiment recouverte d'un bardage d'aluminium blanc.

Plan de la façade sud-est du bâtiment recouverte d'un bardage d'aluminium blanc.
©BURO II & ARCHI + I




Plan de la façade sud-ouest du bâtiment.

Plan de la façade sud-ouest du bâtiment.
©BURO II & ARCHI + I