Les chauffages écologiques

Lise Geraigue
Les deux solutions de chauffage les plus respectueuses de l’environnement sont le bois et le solaire. N’oubliez pas, en complément, de bien isoler votre maison. Et si vous passiez aux énergies renouvelables pour chauffer votre maison ?
La cheminée

La cheminée
©2009 DR

Le bois, classique et écologique


La solution la plus écolo est le chauffage au bois. Si vous faites le choix du bois, installez un poêle à bois dans votre salon ou un foyer fermé (« insert ») dans votre cheminée traditionnelle. Leur design est très soigné, que vous choisissiez un modèle moderne ou rétro.



Pour ceux qui ne souhaitent pas particulièrement jouer les apprentis bûcherons, optez pour les poêles ou chaudières à granulés : ils s’auto-alimentent à partir d’un stock de départ. Vous pouvez en plus programmer leur démarrage et la puissance souhaitée. Le détail very écolo : les granulés sont non traités et produits à partir des déchets de l’industrie locale du bois.



Le CO2 que le bois libère lors de sa combustion est en fait celui qu’il a accumulé tout au long de sa vie : il est donc « neutre ». C’est pourquoi se chauffer au bois est l’option écolo par excellence.



Le solaire, solution moderne et durable

Le soleil, énergie inépuisable, est l’autre solution écologique pour passer l’hiver au chaud. Deux options s’offrent à vous : le solaire photovoltaïque ou le solaire thermique.



Les panneaux photovoltaïques captent les rayons du soleil et les transforment en électricité. Celle-ci alimente vos radiateurs, mais aussi vos autres appareils électriques. Vous consommez l’énergie nécessaire à votre maison et revendez l’excédent au réseau électrique national.



Les panneaux thermiques, quant à eux, transmettent la chaleur du soleil à un réservoir d’eau qui chauffe la maison grâce à des conduits situés dans le sol et les murs. Ce système fournit également de l’eau chaude pour la salle de bains et la cuisine.



Les panneaux thermiques possèdent cependant un inconvénient majeur : il faut leur associer un système d’appoint capable de les seconder lorsque l’ensoleillement est trop faible.



Pour compléter la démarche écologique…

Pensez aux doubles vitrages et à l’isolation. En effet, isoler est la première chose à faire pour que votre maison soit plus facile à chauffer et donc véritablement écologique.