Idées à suivre pour une cabane dans la campagne

Agnès Zamboni
Ce projet de maison en bois sur pilotis, resté à l’état d’étude, devait abriter l’habitation et l’atelier d’un artiste. Pas d’utopie surréaliste à l’origine de cette construction mais un vrai parti-pris d’innovation pour s’intégrer dans le décor naturel et vierge de tout autre bâtiment.
La terrasse située à l’extrémité du bâtiment offre une vue sur la campagne environnante, et fait office de plongeoir dans la piscine.

La terrasse située à l’extrémité du bâtiment offre une vue sur la campagne environnante, et fait office de plongeoir dans la piscine.
©DR

Carte Blanche à Olivier Chabaud


« Ce projet, c’est la superposition de deux images : celle de la métaphore de la cabane dans les arbres, et celle du modèle rural du hangar agricole. Ce bâtiment arborescent et en apesanteur minimise son impact au sol, tout s’intégrant  dans la campagne rémoise. Etudié pour être monté sur pilotis, il ne peut pas être considéré comme prospectif, car je l’avais imaginé dans un principe de réalité, et dans les conditions d’obtention du permis de construire. Le projet n’est pas allé plus loin, c’est tout. Mais toutes les conditions étaient réunies pour qu’il aboutisse », raconte l’architecte et concepteur Olivier Chabaud.


Le volume intérieur se compose de boîtes. La lumière arrive de tous les côtés. Deux coursives latérales longeant les façades assurent la circulation.

Le volume intérieur se compose de boîtes. La lumière arrive de tous les côtés. Deux coursives latérales longeant les façades assurent la circulation.
©DR


Une maison bois


L’ossature de la maison, tout en longueur, peut être fabriquée en bois. La partie habitation privée totalise 110 m² et la partie atelier, 25 m². L’intérieur se compose d’un séjour de 30 m² et s’ouvre sur une terrasse de 12 m². A  la chambre de 15 m², s’ajoute une salle de bain. Sous la maison décollée du sol, un garage peut prendre place. Et de la terrasse, on peut plonger dans la piscine. Un bardage en lames de mélèze ajouré cohabite avec une façade pignon vitrée.


La maison est perchée sur des poteaux en pin en forme de fourche, qui rappellent aussi les branches des arbres.

La maison est perchée sur des poteaux en pin en forme de fourche, qui rappellent aussi les branches des arbres.
©DR


Une vision écologique


L’esquisse de ce bâtiment témoigne d’une philosophie qui prône l’harmonie et une intervention discrète dans le paysage. Elle permet de ne pas dénaturer le lieu. « J’ai préféré utiliser le bois que la tôle, qui n’a pas une image noble et fait figure de matériau provisoire ». On peut aussi imaginer cette maison pour abriter une famille, car l’intérieur reste modulable.


Que pensez-vous de cette nouvelle approche de la maison de campagne ?


Aménagement intérieur de la cabane qui offre une relation privilégiée avec l’extérieur. Plan du 1er étage.

Aménagement intérieur de la cabane qui offre une relation privilégiée avec l’extérieur. Plan du 1er étage.
©DR


Réalisation :

Olivier Chabaud, OCAA architectes et associés,

28 ter, rue des Petits Pois, 921140 Clamart

Et 7, rue Plumet, 75015 Paris

Tél. : 01 80 87 64 50.

Mail : chabaud@olivierchabaud.com

www.olivierchabaud.com


Entrée et garage prévu pour deux voitures. Plan du rez-de-chaussée.

Entrée et garage prévu pour deux voitures. Plan du rez-de-chaussée.
©DR