JMA, l’agence d’architecture bio de San Francisco

Lola Galant
Les énergies renouvelables ne sont pas incompatibles avec le design. L’agence JMA en témoigne avec ses projets d’éco-construction aux lignes contemporaines.
Les poutres apparentes en bois massif de la bâtisse de « Sugar Bowl » laissent apparaître une surface de plafond imposante et se combinent avec esthétique à l'utilisation du cèdre comme revêtement extérieur.

Les poutres apparentes en bois massif de la bâtisse de « Sugar Bowl » laissent apparaître une surface de plafond imposante et se combinent avec esthétique à l'utilisation du cèdre comme revêtement extérieur.
©DR

Aspect numéro 1 pour les Californiens


L’élément environnemental est primordial pour les Californiens. Située à San Francisco, l’agence JMA a décidé de ne pas minimiser cet aspect en s’investissant dans des projets de constructions originaux et très actuels. Née en 2000 et portée par l’architecte John Maniscalco, JMA défend la conception de ses bâtisses vertes, en affichant son goût certain pour le design.


L’expression d’une ambiance chaleureuse et rustique est renforcée par les palettes d’intérieur en bois de noyer et en sapin.

L’expression d’une ambiance chaleureuse et rustique est renforcée par les palettes d’intérieur en bois de noyer et en sapin.
©DR


De la conception jusqu’aux finitions


Portées par le béton, le bois, l’acier et la pierre, les réalisations de l’agence misent sur l’espace, la pérennité, la minimisation du gaspillage et la modernité. La conception est poussée jusqu’aux finitions avec des propositions d’aménagement. Les mobiliers et les éclairages font, par exemple, partie de la livraison. Une intention qui fait la différence pour les clients et qui appuie le sens esthétique des architectes.


La « Cube House » transforme une façade victorienne historique  de 1895 avec l'introduction d'un atrium de deux étages à ciel ouvert au centre même de l'habitation.

La « Cube House » transforme une façade victorienne historique de 1895 avec l'introduction d'un atrium de deux étages à ciel ouvert au centre même de l'habitation.
©DR


Astuces originales


La réutilisation des rails de train, l’isolation à base de toile de jean, des systèmes de récupérations d’eau de pluie et des panneaux solaires adaptés aux pentes des toits sont quelques astuces originales de réhabilitation proposées par l’agence. Cette combinaison d’ingéniosité se fait régulièrement remarquer par les labels de certification.


Noe Valley : cette demeure située à « Noe Valley » a obtenu le titre de « La maison la plus verte de San-Francisco ».

Noe Valley : cette demeure située à « Noe Valley » a obtenu le titre de « La maison la plus verte de San-Francisco ».
©DR


La maison la plus verte


La demeure écologique de charme à « Noe Valley », a obtenu en 2006 le titre de « la maison la plus verte de San-Francisco. » Une reconnaissance qui a fait le tour du monde et qui a permis à l’agence de promouvoir ses activités. Depuis, d’autres bâtiments pensés par JMA ont obtenu le « LEED Platinum Certification », la plus haute distinction de ce label environnemental dédié aux bâtiments.


Avec déjà plus de dix d’existence, l’agence JMA devrait poursuivre avec brio le juste équilibre entre les opportunités écologiques et les contraintes techniques de la construction.