Le mobil-home se met à jour

Patricia Prud'Homme
Et si le mobil-home se dépoussiérait ? Pourquoi ne pas sortir des sentiers battus et tenter ce mode de vacances au vert ? Le mobil home, digne héritier de l’esprit camping, fait peau neuve et se modernise.
Grand 'R, pour un mobil-home avec toit ouvrant.

Grand 'R, pour un mobil-home avec toit ouvrant.
©DR

Et si partir en vacances façon camping représentait le seul vrai retour aux sources ? Ce mode de vacances représente une alternative certaine à la pollution et la concentration urbaines. De fait, le mobil-home apparaît comme le premier hébergement écologique, en plein air, espace de vacances qui dialogue avec son environnement.


Les pionniers du camping, apparu au 20ème siècle, en rupture avec l’ère d’industrialisation précédente, avaient le fort sentiment que le camping pouvait créer une nouvelle façon de vivre, au cœur de la nature. Les propriétaires de mobil-home se considèrent même en avance sur leur temps, voire des défricheurs. Défricheurs symboliques, de fait ils possèdent une propriété secondaire sans avoir de maison. Défricheurs physiques, puisqu’ils nettoient leurs parcelles pour en faire le jardin de leurs rêves. Le camping permet d’admirer la nature et de vivre à son rythme : cigales, herbes sauvages, chênes verts ou paysages désertiques. Des vacances qui vont de pair avec le mode de vie rurale, antidote à la sophistication urbaine et au monde marchand.


Modèle Natu'r de Ridorev.

Modèle Natu'r de Ridorev.
©DR


Une vie scandée par les exigences de la terre qu’il faut savoir écouter…. Harmonie avec la nature, retour à une cuisine du terroir, confèrent au camping son charme bien particulier. Mais pourquoi devrait-on forcément y perdre son confort ?


Quelques constructeurs se sont mis à l’ouvrage et innovent pour transformer l’image surannée du mobil-home et  tordre ainsi le cou aux vieux clichés d’espace étroit, de faute de goût et de boîte de sardines à la chaleur rédhibitoire. Que nenni !


La gamme Kaleda, espace et couleurs vitaminées.

La gamme Kaleda, espace et couleurs vitaminées.
©DR


Ridorev, a mis sa collection  2012 sous le signe de la modernité avec un nouveau concept de résidence mobile intérieur/ extérieur. Les modèles sont entièrement modulables pour vivre autant dedans que dehors, et des couleurs vitaminées habillent les intérieurs. Le mobil-home prend des allures contemporaines, voire design et devient un espace à vivre confortablement. L’espace est optimisé, l’accent a été mis sur la fonctionnalité (portes coulissantes, véritable petite salle de bains et cuisine équipée). De surcroît, des solutions de domotique sont développées de manière à maîtriser les dépenses énergétiques des mobil-homes.


Le fabricant O’Hara, quant à lui, sélectionne des matériaux respectueux de l’environnement (bois issus de 100% de forêts éco-gérées) et oriente son activité de manière à diminuer son impact sur la planète, sans pour autant sacrifier à l’esthétique de ses mobil-homes.


Pour des vacances vertes, sans pour autant avoir mal au dos !!!


www.ridorev.fr


www.ohara.fr


A lire : "L’esprit du camping", par France et Elizabeth Poulain


Editions Cheminements.