Isolez votre maison avec l’isolation thermique par l’extérieur !

Alexandra Trubat
20 millions de logements français seraient pas ou peu isolés. Une estimation qui souligne d’importantes dépenses d’énergie et des rejets de CO2 en quantité largement supérieure à la normale. Une simple isolation de sa maison est pourtant la solution idéale pour résoudre ce problème ; et quand cela semble impossible, vous pouvez désormais avoir recours à l’isolation thermique par l’extérieur.
L'isolation extéieure: une vent de modernité souffle sur votre façade

L'isolation extéieure: une vent de modernité souffle sur votre façade
©Saint-Gobain Isover et Gascogn

Très répandue en Europe du Nord, cette méthode étonnante commence petit à petit à s’imposer dans l’hexagone. En effet, lorsque les murs extérieurs de la maison sont défectueux, c’est parfois la seule solution pour améliorer la performance thermique d’un logement. Une isolation qui permet, tel un pull à col roulé, de réduire sa facture d’énergie, de limiter l’impact sur l’environnement, d’améliorer le confort et même de valoriser son habitat.



En régulant les ponts thermiques, les murs de la maison restent bien isolés toute l’année ce qui permet d’obtenir une température homogène et régulière. Elle offre aussi l’avantage non négligeable de ne pas modifier la taille des surfaces habitables, ni d’imposer les contraintes des travaux de rénovation intérieure.



Pour isoler son logement par l’extérieur, il existe différentes solutions proposé par les fabricants:



- Le système d’enduit mince sur isolant qui se compose d’un isolant (du polystyrène expansé) collé sur le mur à l’extérieur de l’habitation et d’un enduit spécifique armé d’un tissu de fibres de verre, puis de l’enduit de finition.



- L’enduit hydraulique sur isolant. Il s’agit d’un mortier hydraulique auquel est incorporé des particules de matériaux isolants (billes de polystyrène expansé, vermiculite exfoliée, etc.) qui est projeté sur la façade. Sa résistance aux chocs est très élevée.



- Les parements sur isolants. L’isolant est fixé au support, puis accueille des parements de pierre mince, des carreaux de céramique, des panneaux de bardage en bois ou métallique ou des contre-murs en brique.



- Les vêtures. Elles sont constituées d’éléments préfabriqués en usine comprenant un isolant et une plaque de parement.





Le K’ite System : performant et écologique



Les solutions des vêtures et des parements sur isolant sont les plus prisées des particuliers. Certains fabricants de matériaux fournissent même des kits comprenant les différents éléments indispensables à la vêture. Les entreprises Gascogne Wood Product, spécialiste du bois, et Saint-Gobain Isover, développeur d’isolation, se sont associées pour concevoir un système d’isolation thermique par l’extérieur qui s’adapte à n’importe quelle maison : le K’ite System.



Du sur-mesure innovant pour les particuliers qui réunit un bardage en bois, (issu des forêts à gestion durable et gérées de façon à maintenir les équilibres écologiques, économiques et sociaux tout en préservant les ressources des forêts), ainsi qu’une nouvelle « laine minérale 3 » étudiée pour être plus écologique. Performant et offrant des garanties de santé, cette laine est composé à 95% de sable et de verre recyclé, et qui plus est entièrement recyclable.



Les résultats sont au rendez-vous : une réduction de la consommation d’énergie de 25% dans une maison individuelle, ainsi qu’une diminution de 13 à 15 décibels du niveau sonore entre l’extérieur et l’intérieur. Sans oublier que les parements en bois permettent de donner un coup de jeune à sa maison dans le coloris de son choix.



Le coût de cette technique est certes plus élevé que celui de l’isolation par l’intérieur, mais les performances thermiques qu’elle offre pourront donner accès, sous certaines conditions, au crédit d’impôt en faveur du développement durable.



Avec tous ces avantages, ça donne envie d’avoir moins froid !