Aménager une suite parentale dans les combles.

Patricia Louchard
Reflet de l’évolution des modes de vie, la suite parentale est devenue le nouveau concept à vivre pour les couples en quête d’intimité dans la cellule familiale. Les combles se prêtent parfaitement à cet aménagement qui concilie rangement, détente et bien être en toute indépendance avec les autres pièces de la maison.

La base d’une suite parentale est une chambre avec une salle de bain au quelle vous pouvez rajouter un dressing, un salon, un coin remise en forme…. selon votre volume à aménager et de vos envies.
suite parentale 1

suite parentale 1
©DR Fotolia

La chambre : le refuge sous le toit


Isolée du reste de la maison, la chambre devient un cocon d’intimité.


Profitez du volume particulier pour réaliser un vrai décor personnalisé, une cabane sous les toits.


Soignez l’isolation acoustique par rapport à l’extérieur dans un environnement urbain.


Les fenêtres de toit peuvent s’équiper de store électrique qui permet de diminuer très sensiblement le bruit de la pluie sur le verre et limite la surchauffe en été.


Une bonne isolation thermique est indispensable pour dormir à une température agréable toute l’année.


Si vous optez pour un openspace avec la salle de bains, la ventilation mécanique doit être suffisamment puissante pour évacuer l’humidité avec un niveau sonore faible au risque de dormir sous les tropiques.


suite parentale 2

suite parentale 2
©DR Istock


La salle de bain


L’aménagement d’une salle de bain est toujours délicat. En premier, réfléchissez comment vous allez pouvoir alimenter et évacuer l’eau de cette nouvelle salle de bain sans créer trop de désordre à l’étage inférieur. L’emplacement est souvent  déterminé par la situation de la salle de bains qui existe au niveau inférieur, Puis, pensez à la quantité d’eau chaude nécessaire et si votre installation actuelle pourra faire face à cette demande supplémentaire. Sinon il faudra envisager la mise en place d’une production d’eau chaude complémentaire, par exemple un ballon d’eau dédié à cette salle de bains. Cette solution aura aussi l’avantage de rapprocher la source d’eau chaude de votre nouvelle installation ce qui est plus confortable et économise de l’eau.


Si vous souhaitez une baignoire spacieuse, vérifier que votre plancher pourra en supporter le poids ( poids de la baignoire + poids de l’eau + poids d’une personne)


Il est souvent plus simple de surélever le plancher de la salle de bains d’une vingtaine de centimètres pour permettre de passer les tuyaux d’évacuation d’eau sans problème surtout pour la douche. Dans ce cas, attention à la hauteur sous plafond qui va se réduire d’autant.


Quelques hauteurs sous plafond à respecter : pour une douche 2.20 m, pour une baignoire 2 m au centre et  2m devant un plan de toilette.


Pour gagner de l’espace et conserver une certaine intimité avec la chambre, optez pour une porte coulissante qui viendra s’escamoter à l’intérieur d’une cloison.


Pour un espace de détente et de fitness, voir l’article « aménager un espace de détente dans les combles ».


salle de bain dans les combles

salle de bain dans les combles
©DR Fotolia


Les rangements


Les soupentes se prêtent bien à la création de nombreux rangements ou d’un dressing mais pour tirer au mieux parti de cet espace, il faut la plus part de temps opter pour un aménagement sur mesure ce qui augmente le budget. La hauteur d’une penderie est de 180cm et la profondeur utile de 60 cm.


Lapeyre propose des portes coulissantes spécialement pour les combles.


 


Pour plus de conseils et d’astuces, consultez le livre « Aménagez vos combles » de Patricia Louchard aux Editions Eyrolles.