A Toulon, une ancienne salle de sport transformée en appartement privé

Agnès Zamboni
Quel est l’avantage principal d’acquérir une surface brute pour composer son propre logement ? Disposer d’une « page blanche », réponse de l’architecte d’intérieur Carl Tran qui a réalisé cet espace.
Le volume principal dessine la cuisine, la salle à manger et le salon en enfilade. Il occupe 70 m² de la surface totale de 130 m² et a été pensé de manière épurée et ouverte. Bahut, création Carl Tran.

Le volume principal dessine la cuisine, la salle à manger et le salon en enfilade. Il occupe 70 m² de la surface totale de 130 m² et a été pensé de manière épurée et ouverte. Bahut, création Carl Tran.
©Carl Tran


Un espace atypique



« Nous étions à la recherche, ma femme et moi, d’un bien atypique, lumineux, avec un beau volume à exploiter. J’ai vu l’annonce de ce bien sur internet. Il s’agissait d’un local à usage professionnel et plus précisément d’un dojo de judo. D’une superficie de 130 m², offrant de beaux volumes, une hauteur sous plafond de 3 mètres par endroit, ce bien regroupait plusieurs critères pouvant correspondre à notre projet », raconte l’architecte Carl Tran qui a travaillé sur cette rénovation pour son propre usage. « Dès la première visite, je suis tombé amoureux de cet espace. Je me suis immédiatement projeté, j’ai vu le potentiel de la surface et les volumes se sont dessinés d’eux même. En quelques instants, j’avais quasiment la version définitive du projet en tête. Après démolition de l’ensemble des cloisons existantes, le local serait une toile vierge à exploiter ! J’adore ce type de challenge ! »



Sur le canapé du salon, coussins Ferm living et Bed and Philosophy. Meuble TV dessiné sur mesure par Carl Tran.

Sur le canapé du salon, coussins Ferm living et Bed and Philosophy. Meuble TV dessiné sur mesure par Carl Tran.
©Carl Tran




Des contraintes à dépasser



Une fois l’effervescence et l’enthousiasme retombés, il a fallu faire face à la réalité et dessiner les grands axes de la transformation ce local commercial en habitation qui restait une opération compliquée. Dans un premier temps, une demande de changement d’affectation du lieu, auprès de la Mairie, a été effectuée. Celle-ci a été heureusement acceptée. Le volume quasi brut de décoffrage, présentait beaucoup de contraintes comme la présence de gros blocs en béton faisant office de contrepoids pour le parking souterrain du bâtiment et qui venaient empiéter sur une grande partie du mur du fond du local. Il existait aussi deux niveaux de plancher : un plancher au niveau zéro qui bordait la périphérie du local et une fosse à 45 cm de profondeur en plein milieu de l’espace. Les évacuations d’eau étaient difficilement accessibles … pour ne citer que les principaux problèmes à appréhender.



Conçue par Carl Tran, la cuisine et son îlot central ont été implantés en surélévation par rapport à l’espace à manger et au salon. Une cuisine américaine a été imaginée avec une finition blanc mat pour les portes et le plan de travail en Hi-macs. L’ilot central, en forme de « L », bénéficie d’un espace mange-debout pour les repas courants, véritable espace de convivialité lors des repas entre amis.

Conçue par Carl Tran, la cuisine et son îlot central ont été implantés en surélévation par rapport à l’espace à manger et au salon. Une cuisine américaine a été imaginée avec une finition blanc mat pour les portes et le plan de travail en Hi-macs. L’ilot central, en forme de « L », bénéficie d’un espace mange-debout pour les repas courants, véritable espace de convivialité lors des repas entre amis.
©Carl Tran




Les solutions apportées



Pour faciliter les travaux, Carl Tran a décidé que la pièce principale distribuerait les pièces de nuit et les sanitaires pour éviter la création de nouveaux espaces de circulation comme les couloirs. Le seul espace perdu concédé est un sas qui distribue à partir du salon, les WC et la salle d’eau. Les chambres, quant à elles, ont été implantées dans le fond du local. La chambre parentale bénéficie d’un dressing attenant. Le local technique est desservi par une porte dérobée à l’intérieur du placard de la chambre d’enfant. Une buanderie-réserve a été implantée à l’entrée du loft, servant également de vestiaire. Les cloisons ont été réalisées en plaques de plâtre sur ossature métallique avec isolant ainsi que le faux plafond. Le doublage périphérique respecte les normes imposées par la RT2012. Les menuiseries ont été sélectionnées pour leur qualité thermique, de sécurité et acoustique. Et les travaux ont duré 3 mois pour un budget global comprenant travaux et mobilier de 230 000 € TTC.



Contact :

Carl Tran, architecture d’intérieur 


53, rue Ronsard

83000 Toulon

Tél. : 06 25 85 48 59

www.allconceptcreation.fr



La salle de bains nappée d’un carrelage minéral est dotée d’un meuble dessiné par Carl Tran. Composé de deux blocs décalés, il offre une certaine légèreté visuelle qui change des modèles classiques et bénéficie d’une surface supplémentaire pour poser les affaires de toilette.

La salle de bains nappée d’un carrelage minéral est dotée d’un meuble dessiné par Carl Tran. Composé de deux blocs décalés, il offre une certaine légèreté visuelle qui change des modèles classiques et bénéficie d’une surface supplémentaire pour poser les affaires de toilette.
©Carl Tran




Les lits de la chambre des enfants ont été fabriqués sur mesure au-dessus des blocs en béton de l’immeuble.

Les lits de la chambre des enfants ont été fabriqués sur mesure au-dessus des blocs en béton de l’immeuble.
©Carl Tran




La chambre des enfants a été pensée en deux volumes : un espace de jeux directement desservi par une double porte à galandage permettant une grande ouverture sur la pièce de vie et un espace de nuit avec deux lits.

La chambre des enfants a été pensée en deux volumes : un espace de jeux directement desservi par une double porte à galandage permettant une grande ouverture sur la pièce de vie et un espace de nuit avec deux lits.
©Carl Tran




La décoration et le design du loft ont été travaillés dans un esprit graphique qui se fond avec les murs. Luminaires Tom Dixon, fauteuils Hay. Table de salle à manger dessinée sur mesure par l’architecte d’intérieur Carl Tran.

La décoration et le design du loft ont été travaillés dans un esprit graphique qui se fond avec les murs. Luminaires Tom Dixon, fauteuils Hay. Table de salle à manger dessinée sur mesure par l’architecte d’intérieur Carl Tran.
©Carl Tran




Pour mettre en valeur l’espace audiovisuel du salon, un pan de mur en claustra bois en chêne naturel a été réalisé sur un fond noir.

Pour mettre en valeur l’espace audiovisuel du salon, un pan de mur en claustra bois en chêne naturel a été réalisé sur un fond noir.
©Carl Tran




Deux marches desservent les espaces salon et salle à manger en contrebas. Elles ont été pensées avec une grande profondeur afin de servir également de banquette.

Deux marches desservent les espaces salon et salle à manger en contrebas. Elles ont été pensées avec une grande profondeur afin de servir également de banquette.
©Carl Tran




L’ancienne salle de sport avant travaux.

L’ancienne salle de sport avant travaux.
©Carl Tran