Un hôtel boudoir signé Chantal Thomass

Cléo Trocmé
La créatrice de lingerie de luxe se lance dans l’hôtellerie en décorant les 37 chambres de l’hôtel Vice Versa sur le thème des 7 pêchés capitaux.
6ème étage : la luxure, ou l’art d’abuser des bonnes choses. Ambiance rose et noire, chaise et vasque en forme de cœur, silhouettes féminines suggestives en ombre chinoises… Tout ici évoque la féminité et la sensualité.

6ème étage : la luxure, ou l’art d’abuser des bonnes choses. Ambiance rose et noire, chaise et vasque en forme de cœur, silhouettes féminines suggestives en ombre chinoises… Tout ici évoque la féminité et la sensualité.
©2012 Photo François Le Prat

On connaissait Chantal Thomass pour son univers espiègle et raffiné, pour sa lingerie chic et audacieuse. Désormais, le nom de la créatrice est associé à celui d’un hôtel. Un hôtel du 15ème arrondissement de Paris imaginé par la Compagnie Hôtelière de Bagatelle.


4ème étage : l’envie ou l’art de s’attirer les regards. Bijoux, parfums, montres, escarpins et autres sacs s’exposent en abondance. De quoi faire rêver les accros du shopping.

4ème étage : l’envie ou l’art de s’attirer les regards. Bijoux, parfums, montres, escarpins et autres sacs s’exposent en abondance. De quoi faire rêver les accros du shopping.
©2012 Photo François Le Prat


37 chambres réparties sur 7 étages


7 étages comme… 7 pêchés capitaux. C’est le thème choisi par Chantal Thomass. 


Luxure, paresse, envie, orgueil, colère, avarice et gourmandise. Chantal Thomass s’est entourée de fournisseurs prestigieux pour imaginer les chambres, pour créer les ambiances jusque dans les moindres détails, depuis le mobilier jusqu’au papier peint en passant par les tentures, les interrupteurs ou les sanitaires. La Compagnie Hôtelière de Bagatelle lui a laissé une liberté totale.


Rez-de-chaussée : la gourmandise ou l’art de dévorer la vie.  Du sol au plafond, la chambre est à croquer avec un tendre mélange de couleurs framboise, crème fouettée, et vert amande, des coussins aux allures de macarons et des chaises en cupcake.

Rez-de-chaussée : la gourmandise ou l’art de dévorer la vie. Du sol au plafond, la chambre est à croquer avec un tendre mélange de couleurs framboise, crème fouettée, et vert amande, des coussins aux allures de macarons et des chaises en cupcake.
©2012 Photo François Le Prat


L’entrée au paradis


Dès l’entrée, les hôtes se retrouvent au paradis, dans un univers immaculé d’une blancheur parfaite avec fauteuils moelleux, licornes, anges et lampes flottant dans les airs. Avant de monter dans les chambres, un petit détour par l’enfer au sous-sol, pour un moment de détente dans le hammam décoré de noir et de rouge.


3ème étage : l’orgueil. Tel un palais orné de statues, de colonnes et d’imitations de marbres en trompe l’œil, l’ambiance y est royale et flatte notre ego.

3ème étage : l’orgueil. Tel un palais orné de statues, de colonnes et d’imitations de marbres en trompe l’œil, l’ambiance y est royale et flatte notre ego.
©2012 Photo François Le Prat


Hôtel Vice Versa.

213, rue de la Croix Nivert

75015 Paris


2ème étage : la colère ou l’art de réveiller la tigresse. Là, habillées de rouge et de noir, les chambres font de la violence une passion.

2ème étage : la colère ou l’art de réveiller la tigresse. Là, habillées de rouge et de noir, les chambres font de la violence une passion.
©2012 Photo François Le Prat