Un hôtel photogénique à Bruxelles

Agnès Zamboni
L’architecte d’intérieur Michel Penneman a donné un second souffle à l’ancien hôtel Floris de Bruxelles. Décoration axée sur le thème de la photographie participative dans le nouveau bâtiment rebaptisé le Zoom Hôtel.
Chaque chambre offre une tête de lit personnalisée, avec une photo panoramique imprimée sur une toile. Tabourets, Tolix.

Chaque chambre offre une tête de lit personnalisée, avec une photo panoramique imprimée sur une toile. Tabourets, Tolix.
©Zoom Hôtel


Qui est Michel Penneman ?



Diplômé de l’Institut Saint-Luc de Bruxelles, Michel Penneman s’est d’abord passionné pour le dessin industriel et les premières images 3 D, dans les années 1980. Dans ce domaine, il a remporté des prix aux Etats-Unis en 1988 et 1989. Puis, il a mis son expertise de la technologie 3D au service de nombreux cabinets d’architecture et a ouvert sa propre agence, Détrois comme 3D, en 1994, collaborant rapidement avec les plus grands architectes belges. C’est à leur contact qu’il s’est impliqué de plus en plus dans des projets d’architecture d’intérieur jusqu’à orchestrer ses propres réalisations. Et il déploie aujourd’hui ses compétences dans la rénovation et la création de nouveaux espaces, hôtels, restaurants, boutiques et appartements privés… Et ses concepts font mouche. Parmi eux, l’Hôtel Pantone, l’Hôtel Hygge, la parfumerie L’Antichambre à Bruxelles ou la nouvelle boutique de la créatrice de bijoux Christa Reniers à Anvers.



Le Zoom hôtel affiche, sur ses cimaises, la ville de Bruxelles dans tous ses états, à travers les yeux de talents émergents et d’expositions éphémères. Au premier plan, des anciens fauteuils de théâtre sous une mosaïque de photos.

Le Zoom hôtel affiche, sur ses cimaises, la ville de Bruxelles dans tous ses états, à travers les yeux de talents émergents et d’expositions éphémères. Au premier plan, des anciens fauteuils de théâtre sous une mosaïque de photos.
©Zoom Hôtel




La street photography à l’honneur



La création du Zoom Hôtel s’est opérée, en moins de deux mois, avec la collaboration de l’architecte Olivier Hannaert. Le budget était très serré. Il a donc été impératif de trouver une idée originale et peu coûteuse pour rénover l’établissement et personnaliser le lieu en lui offrant une réelle identité. Pour animer et décorer de façon inédite ce « 4 étoiles », un concours de photos, ouvert à tous, a été lancé par le biais de Facebook. Sur la thématique de « Bruxelles urbain », chaque participant a envoyé une photo exprimant sa vision personnelle de la capitale. Et plus de 400 clichés ont été proposés pour offrir différents regards sur la capitale européenne. Ils sont affichés dans le hall de l’hôtel et sur les murs interactifs du lobby. Ce concept de déco participative se poursuit toujours après l’ouverture de l’hôtel grâce à la collaboration des clients qui peuvent transmettre leurs photos via une application spécifique. Les images sont diffusées en boucle sur les murs du lobby. A l’heure du numérique, cet hôtel est aussi un hommage à la technique classique de l’argentique avec de nombreux objets anciens y faisant référence comme les fameux Instamatic, des rouleaux de pellicule Kodacolor, des objectifs, un croquis de vieux Réflex ou des plaques émaillées publicitaires…



Un dessin d’un ancien Réflex pour animer le mur du bar. Chaises Tolix et lampe Jieldé, des grands standards de la décoration de style industrielle.

Un dessin d’un ancien Réflex pour animer le mur du bar. Chaises Tolix et lampe Jieldé, des grands standards de la décoration de style industrielle.
©Zoom Hôtel




Un style industriel et cosy



Les 37 chambres contemporaines déclinent le code couleur de l’hôtel, du noir et du blanc avec une touche de jaune ensoleillé. Le mobilier est constitué de structures métalliques laquées noir associées à une menuiserie en chêne naturel et des textiles jaunes pour les rideaux ou certaines housses de siège. Et chaque chambre accueille, en guise de tête de lit, une bâche industrielle recouverte d’une impression photo panoramique issue également du concours. Quant aux salles de bains, elles sont également déclinées avec des effets graphiques et bicolores en noir et blanc.



Contacts :

Zoom Hôtel


59-61, rue de la Concorde,

1000 Bruxelles

Belgique

Tél. : +33 (0)2 515 00 60

www.zoomhotel.be



Michel Penneman : www.michelpenneman.com



Au mur, des objectifs d’appareils photos insérés dans des casiers à bière pour créer un décor graphique.

Au mur, des objectifs d’appareils photos insérés dans des casiers à bière pour créer un décor graphique.
©Zoom Hôtel




Dans les chambres, une toile tendue sur une structure métallique et imprimée d’une vue panoramique du site de Tour et Taxis, palais des congrès et centre d’expositions à Bruxelles, installés dans des anciens entrepôts et bureaux rénovés. Lampe baladeuse May Day, création Konstantin Grcic pour Flos.

Dans les chambres, une toile tendue sur une structure métallique et imprimée d’une vue panoramique du site de Tour et Taxis, palais des congrès et centre d’expositions à Bruxelles, installés dans des anciens entrepôts et bureaux rénovés. Lampe baladeuse May Day, création Konstantin Grcic pour Flos.
©Zoom Hôtel




Une photo en gros plan des sphères de l’Atomium et un certain regard sur un cliché de Bruxelles.

Une photo en gros plan des sphères de l’Atomium et un certain regard sur un cliché de Bruxelles.
©Zoom Hôtel




Un ton de jaune électrique souligne tous les espaces tandis que les salles de bains jouent la carte du noir et blanc.

Un ton de jaune électrique souligne tous les espaces tandis que les salles de bains jouent la carte du noir et blanc.
©Zoom Hôtel