Un mini-loft haut en couleurs

Agnès Zamboni
Relooking total pour ce petit espace totalement réinventé par le designer et architecte d’intérieur Carlos Pujol.
Dans la pièce à vivre, un plan de Paris réactualisé avec les stations Vélib’ actuelles, agrandi et imprimé numériquement, recouvre un mur de 2,5 x 4 m.

Dans la pièce à vivre, un plan de Paris réactualisé avec les stations Vélib’ actuelles, agrandi et imprimé numériquement, recouvre un mur de 2,5 x 4 m.
©DR

Une histoire ancienne


C’était un petit deux pièces étriqué. Le sol recouvert de tomettes présentait des différences de niveaux importantes. L’une des priorités a été de remonter le niveau des planchers grâce à une chape sèche auto-nivelée et légère. Ce fut l’occasion d’intégrer dans le sol, un puits vitré comme une trémie, pour s’associer à un parquet fait de vieux bois patiné. Le mur porteur de refend a été ouvert, avec l’accord de la copropriété, et renforcé avec un linteau métallique ; et la cheminée murée a été remise en service. Et pour agrandir cuisine et salle de bains, les portes anciennes ont sauté ! Mais ce ne sont que quelques unes des idées de Carlos Pujol, pour valoriser cette petite surface…qui a gagné 2,5 m² après destruction de ses rangements vieillots. Une surface précieuse lorsque l’on en manque. La maîtresse des lieux profite désormais d’un effet de pièce unique avec une chambre plus intimiste, qui se ne laisse deviner que par la présence discrète d’une partie du lit, côté salon.


Au sol, un parquet de récupération, à larges lames, façon wagon SNCF cohabite avec des authentiques pavés parisiens.

Au sol, un parquet de récupération, à larges lames, façon wagon SNCF cohabite avec des authentiques pavés parisiens.
©DR


Des choix particuliers


Et la propriétaire souhaitait une large douche de 1 m², un salon qui puisse servir de salle à manger, une cuisine parfaitement aménagée, avec un placard-penderie pour gérer l’ordre et le désordre, une cheminée….C’est alors que Carlos Pujol a rivalisé d’ingéniosité pour tout caser. L’intégration de la machine à laver s’est faite, côté cuisine, avec ouverture côté chambre, derrière une porte en verre dépoli, suspendue sur galets roulants. La porte en verre de la douche joue une double fonction cachant alternativement les toilettes, dissimulées côté chambre. Un luminaire à bras déporté (Modular), inclinable, permet d’éclairer la cuisine ou la table du salon, à hauteur variable et extensible, qui se transforme en table haute si besoin. Le réfrigérateur a été encastré dans un grand placard, près de l’entrée. Sa couleur a servi de référence pour la teinte vitaminée orangée du mur de la cuisine qui voisine avec un gris souris plus chic, côté chambre. Et les façades du placard de l’entrée, à portes coulissantes positionnées à moins de 90° et recouvertes d’un miroir, agrandissent vraiment l’espace chapeauté d’un plafond tendu mat.


Intégrés sous une dalle de verre de 2 x 1 m, les pavés parisiens sont éclairés par une lumière indirecte.

Intégrés sous une dalle de verre de 2 x 1 m, les pavés parisiens sont éclairés par une lumière indirecte.
©DR


Des préjugés qui s’envolent


Qui a dit que la couleur était réservée aux grands espaces ? Qui pense qu’un petit espace ne peut pas être décoré comme un grand? Pas Carlos Pujol. La créativité coûte-t-elle chère ? Ce n’est pas le cas pour cette rénovation astucieuse qui mêle fantaisie et rigueur pour optimiser l’espace.


Une cheminée à l’âtre et insert (Stûv) pour entendre le feu crépiter et continuer d’en profiter dans son lit.

Une cheminée à l’âtre et insert (Stûv) pour entendre le feu crépiter et continuer d’en profiter dans son lit.
©DR


Descriptif technique:

SHON : 31,5 m²

Durée de l’étude : 1 mois

Durée des travaux: 6 mois

Année de rénovation : 2010

Montant des travaux : 50 000 € HT, comptez environ 1 500 € HT, le m² pour une rénovation de ce type

Dispositif énergétique : chauffage électrique avec radiateurs à panneaux radiants


Réalisation:

Carlos Pujol, www.carlos.fr

Tél. : 06 11 34 07 48

Mail : contact@carlos.fr