A Nantes, relooking et changement de style après une extension

Agnès Zamboni
Dans cette maison agrandie par une petite extension de 24 m², la décoratrice Lydie Pineau a insufflé une ambiance actuelle qui a métamorphosé l’espace. Avant-après, l’espace est méconnaissable !
Le choix du papier-peint, aux effets irisés très subtils, (“Peacock” de Matthew Williamson pour Osborne & Little) a été déterminant pour l’ambiance générale du salon. Le sol a été entièrement remplacé par un carrelage en grès cérame, imitation parquet bluffant de réalisme (lames de 1,70 m de longueur chez Soleras).

Le choix du papier-peint, aux effets irisés très subtils, (“Peacock” de Matthew Williamson pour Osborne & Little) a été déterminant pour l’ambiance générale du salon. Le sol a été entièrement remplacé par un carrelage en grès cérame, imitation parquet bluffant de réalisme (lames de 1,70 m de longueur chez Soleras).
©Caroline Morin


Un premier niveau remanié



Les modifications de la maison ont été effectuées au premier niveau d’habitation. « Entre l’entrée et le salon, une double porte a été supprimée et cette partie a été comblée par un dressing. Une porte classique battante a été remplacée par une porte coulissante à galandage. Mais la plus importante transformation a été réalisée par un maître d’œuvre qui a ouvert l’espace de la pièce à vivre existante : la salle à manger a pu être ainsi installée dans le prolongement de la cuisine. Et l’ancienne salle à manger a pu être libérée pour composer un grand salon », explique Lydie Pineau.  Les propriétaires avaient d’abord opté pour une véranda, mais le budget étant identique à une extension en maçonnerie, ils ont opté pour cette seconde solution. Ils ont tenu cependant à ce qu’elle soit traitée comme une véranda avec un maximum de baies vitrées.



La cuisine avec son plan de travail en quartz blanc qui se prolonge en table de repas en chêne forme un îlot très fonctionnel.

La cuisine avec son plan de travail en quartz blanc qui se prolonge en table de repas en chêne forme un îlot très fonctionnel.
©Caroline Morin




Une aventure décorative



Côté déco, « rien n’avait été réalisé pendant 30 ans. Certains les murs étaient simplement recouverts de plâtre ». Quant au mobilier, il était plutôt ringard. Lydie Pineau a proposé à ces clients un concept visuel très abouti avec planches de tendances qui permettait d’apprécier les harmonies des matières et des couleurs. Echantillons de papiers-peints à la forte présence, shopping listes pour le mobilier design, les luminaires graphiques et les accessoires colorés, les propositions de Lydie Pineau ont enthousiasmé les propriétaires qui se sont pris au jeu et se sont laissé entraîner par des choix audacieux. Hormis dans la salle de bains qui avait déjà été rénovée, l’ensemble des équipements et du mobilier a été mis au rebut et remplacé par des choix contemporains. Même la cheminée a été remplacée et transformée en un foyer plus puissant, avec un tubage refait.



Une salle à manger aménagée en prolongement de la cuisine.

Une salle à manger aménagée en prolongement de la cuisine.
©Caroline Morin




Variation sur le bleu



Un seul souhait des propriétaires : du bleu sur tous les tons car cette couleur était particulièrement appréciée par les maîtres des lieux. On le retrouve très présent au salon, décliné en camaïeu subtil dans le choix des rideaux, des housses de coussin ou des revêtements textiles du canapé, des fauteuils ou dans le motif de plumes de paon du papier-peint.   



Contact :

Kiosque Déco, Lydie Pineau, décoratrice d’intérieur et design d’espace


La Chotinière

44240 Sucé-sur-Edre

Tél. : 06 95 14 37 14

Mail : info@kiosquedeco.com

www.kiosquedeco.com



Canapé Roche-Bobois. Coussins bleu foncé faisant écho à la couleur des rideaux. Table basse, création Guillaume Redois.  Guéridon, Nutsandwood.

Canapé Roche-Bobois. Coussins bleu foncé faisant écho à la couleur des rideaux. Table basse, création Guillaume Redois. Guéridon, Nutsandwood.
©Caroline Morin




Le salon avec sa cheminée modernisée dessine une nouvelle géométrie de l’espace avec des volumes mis en valeur par des touches de gris. Fauteuil, Bo Concept.

Le salon avec sa cheminée modernisée dessine une nouvelle géométrie de l’espace avec des volumes mis en valeur par des touches de gris. Fauteuil, Bo Concept.
©Caroline Morin




Les murs de la cuisine sont recouverts d’un bleu mat doux (La Seigneurerie). Carrelage noir mat et brillant, Diamond chez Soleras.

Les murs de la cuisine sont recouverts d’un bleu mat doux (La Seigneurerie). Carrelage noir mat et brillant, Diamond chez Soleras.
©Caroline Morin




L’entrée très grande a été dotée d’un linéaire de rangements ponctué par un miroir et des niches pour mettre en valeur quelques vases et une sculpture contemporaine. L’escalier a été repeint en gris et la rambarde en noir pour leur donner plus d’élégance. Suspension en polycarbonate Clizia, chez Slamp.

L’entrée très grande a été dotée d’un linéaire de rangements ponctué par un miroir et des niches pour mettre en valeur quelques vases et une sculpture contemporaine. L’escalier a été repeint en gris et la rambarde en noir pour leur donner plus d’élégance. Suspension en polycarbonate Clizia, chez Slamp.
©Caroline Morin




Pour donner plus d’intimité à l’entrée, un papier-peint à motif floqué, Christian Lacroix.

Pour donner plus d’intimité à l’entrée, un papier-peint à motif floqué, Christian Lacroix.
©Caroline Morin




La chambre parentale dans une ambiance ethnique chic  offre avec des accents de couleur cuivre et bronze. Papier-peint, Elitis. Tête de lit en bois découpé au laser et patiné avec effet bronze, Guillaume Redois. Appliques, House Doctor. Linge de lit, Descamp. Coussins, Fly. Plafonnier, Laurie Lumière.

La chambre parentale dans une ambiance ethnique chic offre avec des accents de couleur cuivre et bronze. Papier-peint, Elitis. Tête de lit en bois découpé au laser et patiné avec effet bronze, Guillaume Redois. Appliques, House Doctor. Linge de lit, Descamp. Coussins, Fly. Plafonnier, Laurie Lumière.
©Caroline Morin




La chambre de la fille dessine une ambiance douce et scandinave.  Les placards existants ont été simplement repeints. Fauteuil en rotin et lampadaire, Ikea. Bureau, Made.com. Chaise, Hay. Lampe de table, Zuiver. Coussin recouvert d’un tissu Littlephant.

La chambre de la fille dessine une ambiance douce et scandinave. Les placards existants ont été simplement repeints. Fauteuil en rotin et lampadaire, Ikea. Bureau, Made.com. Chaise, Hay. Lampe de table, Zuiver. Coussin recouvert d’un tissu Littlephant.
©Caroline Morin




Dans la chambre de la fille, tête de lit en feutrine et housse de couette, La Redoute. Guirlande, La Case de cousin Paul.

Dans la chambre de la fille, tête de lit en feutrine et housse de couette, La Redoute. Guirlande, La Case de cousin Paul.
©Caroline Morin




La chambre d’ami avec soupente mis en valeur par un mur coloré contrastant avec un canapé gris.

La chambre d’ami avec soupente mis en valeur par un mur coloré contrastant avec un canapé gris.
©Caroline Morin




Jeu de rayures bicolores pour mettre en valeur le mur nu de la chambre d’ami.

Jeu de rayures bicolores pour mettre en valeur le mur nu de la chambre d’ami.
©Caroline Morin




L’entrée avant : un espace meublé d’une table inutile, à la fonctionnalité non exploitée. Une décoration dépassée et des couleurs qui ne mettent pas en relief l’espace.

L’entrée avant : un espace meublé d’une table inutile, à la fonctionnalité non exploitée. Une décoration dépassée et des couleurs qui ne mettent pas en relief l’espace.
©Kiosque déco




La cuisine avant : Un plan de travail réduit et une petite table rajoutée pour les repas rapides. Un muret inutile.

La cuisine avant : Un plan de travail réduit et une petite table rajoutée pour les repas rapides. Un muret inutile.
©Kiosque déco




Le salon avant les travaux : un espace, maladroitement meublé et  tournant le dos à une cheminée classique. Une surface alourdie par la présence de deux fauteuils en cuir noir et rotin aux formes compactes.

Le salon avant les travaux : un espace, maladroitement meublé et tournant le dos à une cheminée classique. Une surface alourdie par la présence de deux fauteuils en cuir noir et rotin aux formes compactes.
©Kiosque déco