Plein feu sur la pièce à vivre

Agnès Zamboni
Dans son appartement, l’architecte d’intérieur et designer Frédéric Malphettes a optimisé l’espace tout en recomposant un espace ouvert et lumineux.
Séparé par une verrière, le bureau semi-ouvert profite de la lumière naturelle et communique directement avec la pièce à vivre.

Séparé par une verrière, le bureau semi-ouvert profite de la lumière naturelle et communique directement avec la pièce à vivre.
©Frédéric Malphettes


Une adaptation envisagée



« Nous recherchions un appartement où il était possible d’implanter un bureau sans tout casser », raconte Frédéric Malphettes, qui, par ses expériences a souvent travaillé des petits espaces en traquant la place perdue pour aménager des rangements et composer une pièce supplémentaire en remaniant les volumes. Et tout cela avec des budgets très restreints ! Ici, le temps des travaux était aussi limité à 5 semaines, car il devait durer le moins longtemps possible pour déménager dans de bonnes conditions, à la fin du chantier. « Le transfert a été assez simple : l’ancienne cuisine, intégrée désormais dans la pièce à vivre mitoyenne, a été transformée en bureau. La situation proche des évacuations et des canalisations a permis de réaliser, sans difficulté, cette nouvelle affectation. Nous avons profité du chantier pour installer une verrière, face à la porte-fenêtre. Elle apporte beaucoup de clarté. L’appartement n’est pas traversant, mais désormais la circulation de la lumière est beaucoup plus fluide dans toutes les pièces ».



Le salon souligné par un balcon. Support pour plantes grimpantes, modèle Anno, chez Edition Compagnie (www.editioncompagnie.fr).

Le salon souligné par un balcon. Support pour plantes grimpantes, modèle Anno, chez Edition Compagnie (www.editioncompagnie.fr).
©Frédéric Malphettes




Décloisonner et ranger



Frédéric Malphettes, bien qu’il n’ait pas transformé les volumes existants, a supprimé des portes inutiles au niveau de l’entrée pour dégager le couloir. « Avec quelques coups de cutter, à droite à gauche, on a simplifié toute la circulation ». Frédéric a également aménagé des grands placards sur mesure, toute hauteur « comme s’ils faisaient partie des murs », en exploitant l’espace du sol au plafond. Et l’ancien sol en carrelage a été recouvert d’un parquet flottant. Quant à la salle de bains, elle sera transformée dans une seconde étape… non encore programmée.



Les deux chambres s’ouvrent sur la terrasse qui devient une pièce supplémentaire.

Les deux chambres s’ouvrent sur la terrasse qui devient une pièce supplémentaire.
©Frédéric Malphettes




Une nouvelle terrasse



Sur l’arrière et les chambres, l’appartement, situé en rez-de-jardin, profite d’un bel environnement naturel. Pour se protéger des voisins et conserver une certaine intimité, un panneau façon mur de séparation a été installé, à l’extérieur, entre les deux terrasses concomitantes. Peint dans une couleur chaleureuse et doté d’étagères pour poser des plantes en pots et des objets déco, il dessine une pièce de plein air pour déjeuner, dîner et même travailler !



Contact : Frédéric Malphettes

11, rue des Pontons

94140 Alfortville

Tél. : 06 17 75 54 56

www.fredericmalphettes.com



Plan avant travaux, avec la cuisine à sa place initiale et l’entrée entravée par des portes.

Plan avant travaux, avec la cuisine à sa place initiale et l’entrée entravée par des portes.
©Frédéric Malphettes




Plan après travaux, avec le bureau aménagé dans l’ancienne cuisine et les rangements pratiqués dans l’entrée et le couloir sans encombrer l’espace.

Plan après travaux, avec le bureau aménagé dans l’ancienne cuisine et les rangements pratiqués dans l’entrée et le couloir sans encombrer l’espace.
©Frédéric Malphettes




Le plan de travail et les rangements se fondent avec les murs. L’espace, nappé de blanc, est valorisé.

Le plan de travail et les rangements se fondent avec les murs. L’espace, nappé de blanc, est valorisé.
©Frédéric Malphettes




Le couloir tapissé de rangements muraux.

Le couloir tapissé de rangements muraux.
©Frédéric Malphettes




La terrasse abritée est aménagée comme une pièce supplémentaire.

La terrasse abritée est aménagée comme une pièce supplémentaire.
©Frédéric Malphettes




Gros plan sur les étagères de la terrasse cloisonnée.

Gros plan sur les étagères de la terrasse cloisonnée.
©Frédéric Malphettes




Le nouvel espace cuisine se déploie en L et s’ouvre vers le couloir qui distribue les chambres.

Le nouvel espace cuisine se déploie en L et s’ouvre vers le couloir qui distribue les chambres.
©Frédéric Malphettes




La pièce à vivre repensée avec la cuisine intégrée, et, derrière la verrière, le nouveau bureau.

La pièce à vivre repensée avec la cuisine intégrée, et, derrière la verrière, le nouveau bureau.
©Frédéric Malphettes




Avant les travaux et l’intégration de la cuisine, la pièce à vivre avec ses grandes dalles de carrelage froides et démodées.

Avant les travaux et l’intégration de la cuisine, la pièce à vivre avec ses grandes dalles de carrelage froides et démodées.
©Frédéric Malphettes