Redistribution fonctionnelle d’un appartement de 100 m2

Clément Martin
Optimiser l’espace pour plus de fonctionnalité, l’architecte d’intérieur Isabelle Marion apporte des astuces et des solutions techniques et sensibles, pour améliorer le confort de vie.
Le salon reste dans une tonalité de couleurs naturelles, où seuls quelques meubles de couleurs vives viennent apporter un dynamisme à la pièce. Le fauteuil Ottoman de Noé Duchaufour-Lawrance apporte une touche moderne de créativité par son travail du matelassage et sa couleur vert pomme, chez Cinna.

Le salon reste dans une tonalité de couleurs naturelles, où seuls quelques meubles de couleurs vives viennent apporter un dynamisme à la pièce. Le fauteuil Ottoman de Noé Duchaufour-Lawrance apporte une touche moderne de créativité par son travail du matelassage et sa couleur vert pomme, chez Cinna.
©Renaud Araud

Un cahier des charges précis


Situé à Lyon, l’appartement de 100 m2 devait connaitre une complète restructuration des lieux. Il a été demandé à Isabelle Marion d’accentuer son travail sur la lumière pour sculpter l’espace, puisque l’appartement se trouve au troisième étage. Les propriétaires souhaitaient que la cuisine se rapproche de la terrasse, afin de profiter de la lumière naturelle du soleil. Le bureau nécessitait un réagencement de fond, afin d’accueillir un espace buanderie et une éventuelle chambre d’amis. Une optimisation des rangements était nécessaire pour apporter de la fonctionnalité aux différents pièces. La volonté des propriétaires s’est principalement concentrée sur une épuration des lieux, pour donner une impression d’espace et afficher davantage de modernité.


Plan de l’appartement de 100 m2 après la restructuration d’Isabelle Marion.

Plan de l’appartement de 100 m2 après la restructuration d’Isabelle Marion.
©Renaud Araud


Un espace dessiné par la lumière


Les larges ouvertures et la lumière sont au cœur du projet de réaménagement de cet appartement. Isabelle Marion souhaitait utiliser la lumière traversante nord/sud, en ouvrant les pièces par des portes escamotables. Pour habiller l’espace, un éclairage bleuté de spots est installé dans des cloisons en bois de pommier. Le bleu est utilisé comme "fil rouge", grâce à un cheminement de lumière qui parcourt l’ensemble de l’appartement. Cet éclairage indirect permet d’apporter de la cohérence, en accord avec un sentiment de calme et de douceur. Simplifiée et résolument épurée, la cuisine est déplacée près de la terrasse où elle se compose d’une crédence aux couleurs de lagon.


Composée d’une crédence couleur de lagon, la cuisine est déplacée près de la terrasse pour profiter pleinement de la lumière naturelle du soleil. Elle provient de chez le cuisiniste Astral, quai Augagneur, à Lyon.

Composée d’une crédence couleur de lagon, la cuisine est déplacée près de la terrasse pour profiter pleinement de la lumière naturelle du soleil. Elle provient de chez le cuisiniste Astral, quai Augagneur, à Lyon.
©Renaud Araud


Le concept d’Isabelle Marion se remarque aussi dans le sens du détail. Elle apporte notamment sa créativité dans une réflexion sur les appareils électriques, qui allient technique et design. La recherche de réponses pratiques se fait également avec la climatisation ou l’aspiration centralisée. Mais il ne s’agit pas de faire de l’ombre au sentiment et à l’émotion, car l’architecte d’intérieur aime apporter des réponses sensibles. La musique est présente dans les pièces d’eau, afin d’amener une impression de détente. Un tapis de galets est installé sur le sol de la douche pour apporter un instant de réflexologie. La baignoire balnéo et le béton ciré viennent refléter la lumière, dans une subtile vibration. Du sol aux murs, la salle de bain se pare d’un matériau minéral puissant : une ardoise sombre posée avec un calepinage particulier.


Par un subtil jeu de lumière, les reflets de la baignoire balnéo et du béton ciré créent une vibration. L’ardoise sombre présente un calepinage particulier, où le minéral est à l’honneur.

Par un subtil jeu de lumière, les reflets de la baignoire balnéo et du béton ciré créent une vibration. L’ardoise sombre présente un calepinage particulier, où le minéral est à l’honneur.
©Renaud Araud


Une unité retrouvée


Après trois mois de travaux, dont le seul aléa fut lié aux ponts phoniques de l’immeuble, une impression de cohérence traverse l’ensemble de l’appartement. Isabelle Marion a redonné de l’unité à l’ensemble, pour correspondre à l’image de la famille. La simplification des lieux se fait à travers la sobriété et le dépouillement. Les teintes de peintures utilisées tournent autour d’une gamme naturelle, que des éléments de décoration viennent contraster par des couleurs plus vives. Les rangements ne viennent plus encombrer l’espace mais viennent s’intégrer directement à l’architecture. L’espace bureau est le tour de force de cette rénovation, qui peut se transformer selon les besoins en buanderie ou en chambre pour les amis de passage. Il s’agit de donner une ambiance épurée où l’aspect technique ne prend pas le pas sur le sensible, mais vient le valoriser. Les cinq sens sont en éveil, sollicités en permanence, que ce soit avec la lumière, la musique ou les textures.


La redistribution fonctionnelle de l’appartement se conjugue désormais avec les mots confort et douceur.


Descriptif technique :

SHON : 100 m²

Durée des travaux: 3 mois

Année de rénovation : 2010

Budget travaux : 120 000 € TTC

Budget mobilier, cuisine, décoration : 30 000 €


Réalisation :

Isabelle Marion, architecte d’intérieur

Tél. : 04 72 00 82 03

Mail : isabellemarion@wanadoo.fr

28, boulevard de la Croix Rousse  

69001 Lyon

www.isabellemarion.com