A Vincennes, un immeuble transformé en maison familiale

Agnès Zamboni
Ce projet de rénovation complète, orchestré par l’architecte DESA Camille Hermand, a permis de créer un jardin en connexion avec la maison et un étage supplémentaire, pour équilibrer les volumes de la construction d’origine.
Après la restructuration architecturale, une maison aux proportions élégantes avec une toiture surélevée à la Mansart, façon hôtel particulier.

Après la restructuration architecturale, une maison aux proportions élégantes avec une toiture surélevée à la Mansart, façon hôtel particulier.
©Camille Hermand


Une nouvelle affectation



Cet ancien immeuble accueillait 4 logements distribués sur 2 niveaux et reliés par un escalier central. Au sous-sol, des caves individuelles pour tous les habitants. Les 8 fenêtres de la façade d’origine étaient réparties de façon symétrique et équitable pour les locataires. Tandis qu’à l’arrière un appentis et un garage occupaient le terrain, sans offrir le loisir d’un espace jardin. Désormais, les élégantes persiennes rajoutées signent l’extérieur du bâtiment, dont l’intérieur a été entièrement restructuré pour accueillir une seule famille. 



Avant les travaux et l’intervention de l’architecte Camille Hermand, un petit immeuble tout simple découpé en 4 appartements.

Avant les travaux et l’intervention de l’architecte Camille Hermand, un petit immeuble tout simple découpé en 4 appartements.
©Camille Hermand




Un espace extérieur redessiné



Lors de la rénovation, la surface au sol totale de 400 m² n’a pas réellement évolué puisque celle du garage démoli a servi à construire une extension en forme de L. La façade aveugle a été percée de 4 nouvelles ouvertures, pratiquées dans l’alignement des fenêtres existantes, tandis que la toiture surélevée, pour dessiner un étage supplémentaire, a été agrémentée de 4 nouvelles fenêtres enchâssées dans le toit à La Mansart. En harmonie avec l’alignement symétrique des fenêtres d’origine de la façade principale, la porte d’entrée existante a été conservée. Aujourd’hui, le jardin en contrebas, auquel on accède de la maison par l’extension et la terrasse, séparée de la parcelle végétalisée par quelques marches, est connecté à l’habitation. Et la sortie sur la rue adjacente, côté jardin, a été recomposée avec la création d’un portail aux dimensions élargies.



La nouvelle cuisine aménagée sur mesure et habillée d’un vert tendre pour s’associer aux couleurs du jardin.

La nouvelle cuisine aménagée sur mesure et habillée d’un vert tendre pour s’associer aux couleurs du jardin.
©Camille Hermand




Un intérieur restructuré



Dans le couloir aveugle, l’architecte Camille Hermand a ouvert deux baies vitrées qui donnent sur la salle à manger et le petit salon. Et la porte qui ouvrait sur l’extérieur permet désormais l’accès à l’extension. Au rez-de-chaussée, la cuisine a été aménagée dans le volume de plusieurs petites pièces décloisonnées. A sa suite, la salle à manger, deux salons et une grande bibliothèque complètent ce niveau à la configuration très ouverte. A l’étage, un code couleur noir relie les espaces, tandis qu’au troisième niveau les teintes douces et le blanc dominent. Tandis que les caves d’origine ont été transformées en atelier, buanderie et salle de gym.



Contact : www.camillearchitectures.com



Un salon télé avec sa nouvelle cheminée encastrée contemporaine. Papier-peint Jungle Land, chez Rebel Walls.

Un salon télé avec sa nouvelle cheminée encastrée contemporaine. Papier-peint Jungle Land, chez Rebel Walls.
©Camille Hermand




Avant-après : l’escalier qui a gagné un escalier de rangement mural et une porte opaque qui donne sur l’extension.

Avant-après : l’escalier qui a gagné un escalier de rangement mural et une porte opaque qui donne sur l’extension.
©Camille Hermand




La salle à manger séparée de la cuisine par des portes vitrées, mais conçue en continuité avec l’espace de préparation des repas accentue la fluidité de l’espace et facilite la communication entre les différentes fonctions des pièces.

La salle à manger séparée de la cuisine par des portes vitrées, mais conçue en continuité avec l’espace de préparation des repas accentue la fluidité de l’espace et facilite la communication entre les différentes fonctions des pièces.
©Camille Hermand




La bibliothèque aménagée sur mesure de mur à mur offre des niches au fond peint en vert. Canapé Togo en cuir fauve, en version vintage.

La bibliothèque aménagée sur mesure de mur à mur offre des niches au fond peint en vert. Canapé Togo en cuir fauve, en version vintage.
©Camille Hermand




Avant-après : une entrée principale conservée pour respecter la symétrie des ouvertures existantes. Le sol en carreaux ciment et la belle ferronnerie ont été mis en valeur dans un cadre de couleur noire.

Avant-après : une entrée principale conservée pour respecter la symétrie des ouvertures existantes. Le sol en carreaux ciment et la belle ferronnerie ont été mis en valeur dans un cadre de couleur noire.
©Camille Hermand




L’extension en L et sa terrasse qui assure la connexion dedans-dehors.

L’extension en L et sa terrasse qui assure la connexion dedans-dehors.
©Camille Hermand




La terrasse est meublée avec du mobilier peint dans une nuance de vert tendre qui s’associe à la couleur de la végétation.

La terrasse est meublée avec du mobilier peint dans une nuance de vert tendre qui s’associe à la couleur de la végétation.
©Camille Hermand




L’extension dessine une nouvelle entrée et accès côté jardin.

L’extension dessine une nouvelle entrée et accès côté jardin.
©Camille Hermand




Dans la chambre, un papier anime la tête de lit au-dessus d’un coffrage percé de niches de rangement surmonté d’une étagère. Papier-peint Savane chez Hermès.

Dans la chambre, un papier anime la tête de lit au-dessus d’un coffrage percé de niches de rangement surmonté d’une étagère. Papier-peint Savane chez Hermès.
©Camille Hermand




Au dernier niveau, des couleurs douces pour animer l’espace. Papier-peint Cloudy chez Bien Fait.

Au dernier niveau, des couleurs douces pour animer l’espace. Papier-peint Cloudy chez Bien Fait.
©Camille Hermand




Au second niveau, la couleur noir rythme l’espace et notamment dans l’espace bureau. Papier-peint Dark Floral, chez Ellie Cashman.

Au second niveau, la couleur noir rythme l’espace et notamment dans l’espace bureau. Papier-peint Dark Floral, chez Ellie Cashman.
©Camille Hermand




Dans les chambres des enfants et la salle de bains, du bois blond, du marbre gris clair et des couleurs pastel. Papier-peint Fauna chez Garbo & Friends.

Dans les chambres des enfants et la salle de bains, du bois blond, du marbre gris clair et des couleurs pastel. Papier-peint Fauna chez Garbo & Friends.
©Camille Hermand




La couleur noire en fil conducteur et un espace rangement gagné dans le volume de l’escalier. Papier-peint Forêt Noire, création Nathalie Lété chez Domestic.

La couleur noire en fil conducteur et un espace rangement gagné dans le volume de l’escalier. Papier-peint Forêt Noire, création Nathalie Lété chez Domestic.
©Camille Hermand