Construire sa maison dans une conception BBC

Clément Martin
Avec la mise en vigueur prochaine de la réglementation thermique de 2012, l’architecture connaît un profond bouleversement dans sa manière de construire, avec le développement des maisons passives, de type BBC.
Dans une logique BBC, la maison est conçue autour de l’élément bois. Que ce soit dans son ossature ou ses parements, le bois crée une cohérence dans l’enveloppe thermique, évitant une perte d’énergie au niveau des points de rupture.

Dans une logique BBC, la maison est conçue autour de l’élément bois. Que ce soit dans son ossature ou ses parements, le bois crée une cohérence dans l’enveloppe thermique, évitant une perte d’énergie au niveau des points de rupture.
©DR

Développement durable et esthétisme


Située en Moselle, dans la région Lorraine, l’architecte Jean-Christophe Moncel est appelé pour la construction d’une maison neuve, dans un esprit BBC. Les exigences des propriétaires sont claires et intraitables, il s’agit de réaliser une construction, qui allie esthétisme et performance technique. L’accent est mis sur la meilleure isolation thermique possible, afin d’éviter les ponts thermiques, pour une maîtrise des consommations énergétiques. L’objectif consiste à ce que la maison puisse correspondre aux exigences de la réglementation thermique 2012, dans un respect total de l’environnement. Les propriétaires souhaitent également avoir une maison ouverte sur l’extérieur, où les rayons du soleil puissent répandre librement leur lumière, avec des fenêtres aménagées du sol au plafond. L’esthétisme de la maison doit correspondre à l’esprit de la famille, entre cocooning et convivialité.


Aménagées du sol au plafond, les fenêtres étaient un point essentiel dans le cahier des charges des propriétaires. Alliant esthétisme et qualité technique, elles devaient apporter de la lumière au cœur de la maison.

Aménagées du sol au plafond, les fenêtres étaient un point essentiel dans le cahier des charges des propriétaires. Alliant esthétisme et qualité technique, elles devaient apporter de la lumière au cœur de la maison.
©DR


Variation d’une même la matière, le bois


La maison est construite autour du bois, que ce soit dans sa structure ou dans ses revêtements. Présente dans une région soumise à des vents violents, l’architecte s’est tourné vers des fenêtres d’Internorm à triple vitrage, afin de disposer d’une excellente isolation phonique. Chaque zone, susceptible de présenter un point de rupture dans l’enveloppe thermique, est comblée grâce à la réunion du bois et de l’aluminium. N’oublions pas que le bois est un matériau vivant, qui permet à la maison de respirer, évitant les soucis liés à la condensation. De ce fait, la maison est conçue dans une logique cohérente, où le bois se présente comme l’élément principal, ce qui permet de créer une unité. Conserver un même matériau pour l’ensemble d’une construction limite la présence de ponts thermiques, permettant à la maison de s’inscrire dans une énergie passive. Si le bardage en bois est installé dans son horizontalité, la façade gagne en rythme, avec la mise en perspective de certains éléments, comme la pergola.


Avec le bardage en bois, Jean-Christophe Moncel décide d’apporter du rythme à la façade. Alors que le revêtement est posé à l’horizontale, il est mis en valeur par quelques éléments verticaux comme les ouvertures ou les gouttières.

Avec le bardage en bois, Jean-Christophe Moncel décide d’apporter du rythme à la façade. Alors que le revêtement est posé à l’horizontale, il est mis en valeur par quelques éléments verticaux comme les ouvertures ou les gouttières.
©DR


Sur le thème d’une atmosphère chaleureuse


Le tour de force de la construction réside à ouvrir largement sur l’extérieur, tout en conservant un certaine part d’intimité. L’intérieur de la maison se voit inonder de soleil, avec ces larges baies vitrées, qui invitent également à reposer le regard sur un espace végétalisé, dans un instant de détente. Outre la terrasse du rez-de chaussée et sa pergola, un balcon court sur l’ensemble de la vue donnant sur le jardin, permettant de profiter du beau temps, à l’abri des regards indiscrets. Comme un clin d’œil à la structure, un bardage en bois vient recouvrir le corps principal de la bâtisse ; seuls le garage et une partie du premier étage sont restés à nus. La présence massive de ce matériau apporte un véritable sentiment de chaleur, accentué par un jeu de reflets avec les rayons du soleil. Le lieu est devenu un espace zen, où la détente est à l’honneur, comme nous le montre la statuette d’un bouddha en méditation, tourné vers la maison.


Descriptif technique :

SHON : 200 m2

Année de réalisation : 2009


Réalisation :

Jean-Christophe Moncel, architecte

Tél. : 03 87 97 98 34

2, rue du Maire Charles Wilhelm

57430 Sarralbe


www.internorm.fr


Sans perdre de vue la préservation de l’intimité, la construction s’ouvre sur l’extérieur, avec notamment une terrasse sur l’arrière de la maison. De quoi profiter des beaux jours, pour toute la famille, en offrant un accès au jardin.

Sans perdre de vue la préservation de l’intimité, la construction s’ouvre sur l’extérieur, avec notamment une terrasse sur l’arrière de la maison. De quoi profiter des beaux jours, pour toute la famille, en offrant un accès au jardin.
©DR