Les différents isolants

Julie Rossignon
Avoir un bonne installation de chauffage, c'est bien. Avoir une bonne isolation, c'est mieux. L'hiver, il faut garder la chaleur et éviter les déperditions. L'été, la chaleur doit rester dehors. Bien sûr, la construction bois répond en partie à ces objectifs. Mais en investissant dans l'isolation, vous rendez votre maison encore plus performante et agréable à vivre.
Laine de verre

Laine de verre
©ADIB

Isolation totale et invisible

Tapis dans l'ombre, ces défenseurs de notre bien-être que sont les isolants thermiques livrent plusieurs combats de front sans qu'on les voie. Par contre, on sent nettement leurs effets ! Par définition, un isolant thermique s'oppose au passage de la chaleur. Son rôle principal consiste donc à limiter la perte de calories et par là même la fracture énergétique en hiver. mais sa mission ne s'arrête pas là. Fort de ses bonnes propriétés d'isolation thermique, il se charge aussi d'assurer le confort phonique du bâtiment.



L'isolation à la longue

Sauf cas exceptionnel, vous ne pouvez accéder directement à l'isolant sans travaux conséquents. Le maintien de ses performances dans le temps est donc un impératif de premier ordre. Aujourd'hui, il existe des caméras thermiques pour visualiser les différences de température. Des expertises de maisons anciennes ont clairement mis en évidence un risque de tassement pour les isolants mous de trop faible densité. Le tassement aboutit à l'absence d'isolation dans la partie haute du mur (la plus propice à la fuite de calories). Afin d'éviter une dégradation des performances énergétiques du bâtiment, il est recommandé de choisir des isolants avec une tenue suffisante : soit des panneau rigides ou semi-rigides, soit des isolants denses (>40kg/m³).



Les isolants naturels

A la fois écologiques et performants, ils se présentent sous plusieurs formes :

La fibre de bois

Vendue en panneaux rigides ou semi-rigides, la fibre de bois est utilisée aussi bien en construction neuve qu'en rénovation. Cet isolant assure un bon confort hygrothermique, été comme hiver.

La ouate de cellulose

Vendue en panneaux ou en vrac, ses qualités isolantes sont équivalentes à celles de la fibre de bois.

Le chanvre

Naturellement répulsive pour les nuisibles, la laine de chanvre résiste parfaitement à l'humidité.

Le liège

Vendu en vrac ou en panneaux, cet isolant se distingue par ses propriétés imputrescibles.



Les isolants minéraux

La laine de verre

De bonnes performances et un prix peu élevé avec en contrepartie un risque de tassement dans le temps et des irritations lors de la pose.

La laine de roche

Un prix moins élevé que les isolants naturels mais attention à choisir une laine de roche de forte densité pour éviter le tassement.



Julie Rossignon pour l'ADIB

www.adib-franche-comte.com