La modernité de l'Aluminium en Architecture

Christian de Rivière
Délégué général et porte parole de Association Architecture Aluminium, Jean-Luc Marchand s’attache à défendre auprès des pouvoirs publics et promouvoir auprès du grand public depuis 2002 l’ensemble de la filière aluminium dans l’architecture et le bâtiment. Fabrication, transformation, installation, près de 7200 entreprises et 60 000 salariés travaillent dans le secteur des fenêtres, volets, vérandas et façades en aluminium en France.
Sous la houlette des architectes Hubert et Roy, l’ancien immeuble de l’Urssaf de Montreuil, rebaptisé tour Franklin, a troqué son aspect massif en béton contre des façades en verre et aluminium presque exclusivement constituées de vitrage respirant.

Sous la houlette des architectes Hubert et Roy, l’ancien immeuble de l’Urssaf de Montreuil, rebaptisé tour Franklin, a troqué son aspect massif en béton contre des façades en verre et aluminium presque exclusivement constituées de vitrage respirant.
©K. Khalfi

Le but de de Association Architecture Aluminium?


Jean-Luc Marchand : A la base syndicat professionnel, l’Association Architecture Aluminium regroupe les métiers qui conçoivent et fabriquent des menuiseries aluminium extérieures au bâtiment : fenêtres, portes, façades vitrées d’immeubles de bureaux, vérandas, volets, garde-corps… Le propos de l’association étant de défendre les intérêts de l’ensemble de la filière. De la conception à la distribution, des sociétés spécialisées comme Technal, Schüco…( Retrouvez toutes les entreprises  ) développent des profilés qui seront achetés par les installateurs qui les façonneront, à leur tour, à des dimensions très précises avant de les installer sur les chantiers. Les commandes se passent à la demande et à l’unité car il s’agit d’un matériau idéal pour le sur-mesure. L’aluminium est un matériau jeune, qui a connu un engouement certain à partir des années 1970.


En raison de ses larges parois vitrées, les apports lumineux typiques de la véranda contribuent fortement à valoriser la qualité de vie des occupants, Concept Alu.

En raison de ses larges parois vitrées, les apports lumineux typiques de la véranda contribuent fortement à valoriser la qualité de vie des occupants, Concept Alu.
©DR


Les avantages de l’aluminium ?


J.L.M. : Ils sont multiples, car l’aluminium allie tous les avantages liés au métal intrinsèquement : il est avant tout léger et facile à travailler car on peut aisément le couper, le percer, l’usiner et le transporter. Autre atout particulièrement important pour une utilisation en extérieur, les profilés d’aluminium sont extrêmement modulables. En outre, l’aluminium s’adapte à des applications très précises.


Enfin, l’aluminium ne se corrode pas. On peut en revanche appliquer une finition sur les barres de 6 mètres qui peuvent être laquées, anodisées, mates, granitées, bicolores intérieur/extérieur, car tous les profilés destinés aux fenêtres sont à rupture de pont thermique (le profilé extérieur est serti à celui intérieur qui peut être d’un autre coloris, pour n’en former plus qu’un).


Si le blanc reste une valeur sûre, le noir et le canon de fusil donnent un style très contemporain, mais aussi plus discret sur les façades, car de loin les surfaces vitrées paraissent toujours foncées, Lumispace.

Si le blanc reste une valeur sûre, le noir et le canon de fusil donnent un style très contemporain, mais aussi plus discret sur les façades, car de loin les surfaces vitrées paraissent toujours foncées, Lumispace.
©DR


Vérandas, verrières, fenêtres, façades, cloisons, portes, garde-corps, volets?


J.L.M. : Pour les maisons particulières, le premier marché pour l’aluminium est d’abord les fenêtres, suivi par les vérandas puis les portes d’entrée que l’on peut maintenant très souvent configurer sur mesure avec des décors, incrustations, impostes… En complément d’isolation, le marché des volets en aluminium est en hausse même s’il n’est pas encore prépondérant.


Dans l’univers du tertiaire, l’aluminium représente plus de 80% de parts de marché. Dans le résidentiel, 95% des vérandas sont réalisées en aluminium, ce qui représente plus de 90 000 nouveaux projets chaque année.


Le marché des fenêtres en aluminium est en forte progression en France ; une fenêtre sur 4 est fabriquée actuellement en aluminium, dont le prix est équivalent à une fenêtre en bois fabriquée à façon.


La finesse des profilés en aluminium permettent de réaliser des fenêtres qui ne déparent pas sur la façade d'une maison ancienne, Kawneer.

La finesse des profilés en aluminium permettent de réaliser des fenêtres qui ne déparent pas sur la façade d'une maison ancienne, Kawneer.
©Xavier Boymond


Création, évolution des coloris, accessoires ?


J.L.M. : On assiste actuellement à une réelle montée en gamme et à un élargissement des gammes de la menuiserie en aluminium. Cela nous éloigne de la menuiserie PVC, connotée entrée de gamme, et qui se base essentiellement sur une politique de bas prix.


La création dans l’univers de l’aluminium est bien présente car les profilés, de par leur rigidité accrue, sont de plus en plus fins ce qui permet une surface vitrée supérieure. Nous assistons actuellement à un fort développement des fenêtres dont l’ouvrant est caché derrière le dormant, mais aussi des coulissants de très grande taille (l’aluminium permet des baies vitrées de plus de 6 mètres de long sur 2,50 m de haut, composées de plusieurs ventaux coulissants) et même de coulissants d’angle qui libèrent totalement l’espace.


En outre, l’aluminium s’associant particulièrement bien avec les maisons ossature bois, les fabricants ont mis au point des coloris très actuels qui donnent style et personnalité à ces maisons souvent très contemporaines.


Les gammes de couleurs de profilés s’élargissent régulièrement et même si le blanc reste une valeur sûre, le noir et le canon de fusil rencontrent un joli succès pour le côté très contemporain, mais aussi plus discrets sur les façades, car de loin les surfaces vitrées paraissent toujours foncées.


La finition des profilés aluminium est une peinture appelée thermolaquage, qui permet de nombreux coloris. Cette peinture aura la même durée de vie que la véranda et s’entretient d’un coup d’éponge, Initial.

La finition des profilés aluminium est une peinture appelée thermolaquage, qui permet de nombreux coloris. Cette peinture aura la même durée de vie que la véranda et s’entretient d’un coup d’éponge, Initial.
©Xavier Boymond


Performances énergétiques et engagement environnemental ?


J.L.M. : L’aluminium n’est pas isolant à l’origine, mais l’ensemble de la filière travaille à réduire les déperditions thermiques qui s’opèrent à travers le vitrage et les profilés. Les fabricants proposent tous des fenêtres avec des profilés à rupture de pont thermique pour limiter drastiquement les gaspillages énergétiques. Il s’agit d’assembler un profilé intérieur à un profilé extérieur avec un joint étanche et du vitrage thermique. La tendance actuelle avec l’arrivée de la RT 2012 est de favoriser la construction de maisons bioclimatiques : prévoir peu de surfaces vitrées au Nord et favoriser le maximum d’ouvertures au Sud. Autre avantage : l’hiver, l’apport solaire passe par le vitrage, et l’aluminium permet de grandes fenêtres.


Bien entendu, la menuiserie aluminium est couverte par la garantie décennale ; la durée de vie d’une fenêtre étant d’environ 30 ans.


Côté environnemental, il faut noter qu’on utilise beaucoup d’énergie pour fabriquer par électrolyse de l’aluminium à base de bauxite, minerai très abondant. Mais l’aluminium est 100% recyclable et ce, indéfiniment, sans aucune perte de propriété et avec très peu d’énergie. En Europe, 40% de l’aluminium est issu du recyclage. C’est sans doute pour cela qu’on le surnomme le métal immortel !


Sous la houlette des architectes Hubert et Roy, l’ancien immeuble de l’Urssaf de Montreuil, rebaptisé tour Franklin, a troqué son aspect massif en béton contre des façades en verre et aluminium presque exclusivement constituées de vitrage respirant.

Sous la houlette des architectes Hubert et Roy, l’ancien immeuble de l’Urssaf de Montreuil, rebaptisé tour Franklin, a troqué son aspect massif en béton contre des façades en verre et aluminium presque exclusivement constituées de vitrage respirant.
©K. Khalfi


Belles réalisations, architectes emblématiques?


J.L.M. : Je pense notamment au lycée hôtelier à la forme ovoïde à Montpellier dessiné par l’architecte italien Massimiliano Fuksas, actuellement en cours de construction et dont les fenêtres et le parement sont en aluminium. Sinon, je citerai bien volontiers la tour First datant de 1974 et surélevée entre 2007 et 2011 à la Défense détrônant, du haut de ses 231 mètres, la Tour Montparnasse qui détenait jusqu'ici le titre du plus haut gratte-ciel français et enfin quelques belles maisons d’architectes.


Le nouveau siège du Crédit Agricole à Angers par le cabinet d’architecture DMT Architectes, une architecture verte et transparente pour une banque mettant en avant son ouverture sur l’environnement.

Le nouveau siège du Crédit Agricole à Angers par le cabinet d’architecture DMT Architectes, une architecture verte et transparente pour une banque mettant en avant son ouverture sur l’environnement.
©Dominique Amouroux


L’avenir ?


Dans le futur, je pense l’architecture comptera bon nombre d’extensions et surélévations très décalées par rapport au bâtiment d’origine avec des structures légères en aluminium incluant de très grandes ouvertures. Et sinon, on assiste actuellement à un engouement des architectes pour les façades de plus en plus vitrées avec des volets coulissants ce qui laisse présager un bel avenir pour l’aluminium.