Choisir une piscine

Cléo Trocmé
Une piscine est synonyme de rêve et de plaisir sous le soleil. Mais piscine hors-sol ou enterrée ? Piscine maçonnée ou en kit ? Quelle piscine choisir ?
Une piscine de petites dimensions qui s’installe partout, même en ville. Structure en pin rouge du Nord traité par autoclave. Atoll. Wood-Line.

Une piscine de petites dimensions qui s’installe partout, même en ville. Structure en pin rouge du Nord traité par autoclave. Atoll. Wood-Line.
©2010 DR

On distingue deux grandes familles de piscines, les piscines hors-sol, autoportantes ou en kit, et les piscines enterrées, piscines coque, maçonnées ou piscines en kit. Explications.



Les piscines hors-sol autoportantes

Le rayon des piscines hors-sol autoportantes est très large. Il va du modèle gonflable le plus simple, version grand format de la pataugeoire des enfants, à la piscine autoportante en PVC, maintenue par une armature en acier ou un boudin supérieur gonflable.

Leur facilité de montage, de transport et leur installation aisée conviennent à ceux qui veulent s'offrir une piscine fiable et solide à peu de frais. Mais attention, si elles offrent une grande sécurité contre les chocs pour les enfants, elles présentent l'inconvénient d'une esthétique qui s'intègre mal au jardin.



Les piscines hors-sol en kit

Les piscines hors-sol en kit sont rigides.

Un liner, assurant l’étanchéité du bassin est fixé sur une structure rigide en acier, en résine ou en bois. Ces dernières ont d'ailleurs les faveurs du public en raison de leur esthétique très naturelle.

Même si ces piscines hors-sol sont démontables, elles offrent l'avantage de pouvoir être laissées sur place toute l'année.



Les piscines coques

Une piscine coque se compose d’un bassin en polyester ou fibre de verre et résine, moulé en usine et enterré avant application d’une couche de finition.

Avantage, la mise en œuvre d’une piscine coque est rapide. Comptez deux jours pour le terrassement, l’installation et la stabilisation.

Côté entretien, l’étanchéité devra être vérifiée tous les dix ans.



Les piscines enterrées maçonnées

Que sa structure soit réalisée avec des parpaings ou du béton coulé, une piscine maçonnée dure longtemps. Habillée de carrelage, de pâte de verre, ou de marbre, ou simplement de peinture, une piscine maçonnée présente aussi l’avantage d’être personnalisable. Îlots, débordements… Tout est possible.

Inconvénient d’une piscine maçonnée, sa mise en œuvre est longue et donc coûteuse.



Les piscines enterrées en kit

Une piscine enterrée en kit n’est pas démontable. Elle est simplement appelée ainsi parce qu’elle se compose d’éléments préfabriqués associés entre eux. Ces éléments peuvent être des coffrages remplis de béton ou des panneaux modulaires rigides en résine, béton ou acier.

Assemblés et posés, les éléments sont recouverts d’un liner ou d’une membrane armée qui assure l’étanchéité du bassin.



Bon à savoir

- Les piscines enterrées d’une surface supérieure à 20m2 et d’une hauteur supérieure à 1 m exigent un permis de construire.

- Les piscines hors-sol en kit, bien que démontables, peuvent rester en place toute l’année. Lorsqu’elles font plus de 20m2 et une hauteur de 1 m, une déclaration de travaux à la mairie est exigée.

- Piscines hors-sol et piscines enterrées exigent un traitement de l’eau pour empêcher le développement des algues, des bactéries et des champignons.

- Les piscines enterrées ou semi-enterrées doivent être équipées d’un dispositif de sécurité aux normes.