Camille Hermand, une architecte à votre écoute

Agnès Zamboni
Son style ? Le vôtre. Sa méthode de travail ? Le dialogue. Ses résultats ? Des maisons et des appartements rénovés qui ne se ressemblent pas, mais qui ressemblent à ceux qui les habitent. Découvrez quelques réalisations de l'architecte Camille Hermand qui s’adaptent à la personnalité des lieux et de leurs occupants.
Camille Hermand est à la fois architecte DESA et architecte d’intérieur, ce qui lui permet de traiter des chantiers de constructions neuves, rénovations et extensions dans leur intégralité.

Camille Hermand est à la fois architecte DESA et architecte d’intérieur, ce qui lui permet de traiter des chantiers de constructions neuves, rénovations et extensions dans leur intégralité.
©DR

Une approche individuelle


Camille Hermand, s’est fait, en 10 ans, une spécialité dans la rénovation des intérieurs de la région parisienne. Elle a ouvert son agence dans le Marais et « le bouche-à-oreille » reste sa meilleure publicité. « Je ne plaque pas d’idées préconçues sur un lieu. Je cherche à comprendre ce que mes clients aiment, et je vais vers ce qu’ils désirent. Je privilégie l’échange. Je ne leur propose pas un intérieur de magazine dans lequel ils ne se reconnaîtraient pas. Je leur propose d’abord une approche globale, puis ensuite je travaille les détails. Je n’arrive pas toujours à saisir leurs besoins dès mes premières propositions. C’est comme un jeu de ping-pong. Et c’est cela qui m’intéresse ».


La chambre dans une harmonie de gris-noir et jaune mixte les styles, design et meubles de famille.

La chambre dans une harmonie de gris-noir et jaune mixte les styles, design et meubles de famille.
©DR


Des thématiques actuelles


Elle se remémore tel client qui voulait conserver son fauteuil Art déco. Pour l’intégrer à la nouvelle décoration de son salon, Camille Hermand l’a fait recouvrir dans un tissu rouge, couleur dominante de la pièce. Mais le problème récurrent, c’est le rangement. « On peut le traiter de façon ludique avec des vides et des pleins en cuisine. On peut aussi créer un double dressing derrière une tête de lit pour que chacun des occupants de la chambre possède son espace ». En jouant avec l’espace et les volumes, en retravaillant les circulations, elle optimise toujours les potentialités d’un lieu. Le prétexte de l’extension d’une maison peut aussi se transformer en véritable chantier de réorganisation. Parfois, au contraire, dans un autre cas, là où les clients pensaient à agrandir, le volume suffit. Pas besoin de rajouter de la surface, mais il faut redessiner les volumes et tout bousculer. Et elle a mis parfaitement en œuvre sa philosophie, en aménageant, deux volumes similaires, de façon différente, pour répondre aux besoins de deux familles aux besoins contrastés.


Dans la boutique Maison M., rue de Bourgogne à Paris, un système d’accrochage d’étagères à hauteur variable sur une crémaillère qui s’adaptent à la taille des objets.

Dans la boutique Maison M., rue de Bourgogne à Paris, un système d’accrochage d’étagères à hauteur variable sur une crémaillère qui s’adaptent à la taille des objets.
©Dhellemmes


Un chalet d’exception


Et l’audace de Camille peut être sans limite. A partir des matériaux d’une vieille grange entièrement désossée, elle a rebâti un chalet contemporain en béton rhabillé à l’ancienne, avec de vieux bois et des pierres du cru. Lumineux, grâce à la création d’une baie vitrée, il conserve toute la chaleur de la tradition, la modernité, en plus.


Pensez-vous que la personnalité et les goûts d’un architecte doivent s’effacer devant sa mission ?


Un chalet à la façade percé d’une baie vitrée qui magnifie par la vue panoramique sur la montagne.

Un chalet à la façade percé d’une baie vitrée qui magnifie par la vue panoramique sur la montagne.
©DR


Contact :

Camille Hermand

152, rue du Temple, 75003 Paris

Tél. : 01 40 40 02 80 et 06 82 65 27 85

Mail : camillearchitectures@orange.fr

www.camillearchitectures.com


La cuisine de style années 1950 en formica offre sa touche rétro et une vue sur la pièce à vivre.

La cuisine de style années 1950 en formica offre sa touche rétro et une vue sur la pièce à vivre.
©DR


Le salon d’un réalisateur de publicité, fan de BD et mangas mais qui était très attaché à son fauteuil Art déco. L’harmonie rouge et blanc a été conservée dans tout l’appartement, comme fil conducteur.

Le salon d’un réalisateur de publicité, fan de BD et mangas mais qui était très attaché à son fauteuil Art déco. L’harmonie rouge et blanc a été conservée dans tout l’appartement, comme fil conducteur.
©DR


Dans ce site composé de trois lots et anciens garages, Camille Hermand s’est occupée de l’aménagement de deux lofts sur les 3. La façade vitrée identique dévoile des intérieurs très disparates, en adéquation avec les demandes des occupants et leurs modes de vie.

Dans ce site composé de trois lots et anciens garages, Camille Hermand s’est occupée de l’aménagement de deux lofts sur les 3. La façade vitrée identique dévoile des intérieurs très disparates, en adéquation avec les demandes des occupants et leurs modes de vie.
©DR


Dans ce petit appartement on a joué sur l’effet miroir pour agrandir l’espace.

Dans ce petit appartement on a joué sur l’effet miroir pour agrandir l’espace.
©DR