Une maison contemporaine et économique à la géométrie libre

Agnès Zamboni
Avec son dessin graphique, elle se joue des contraintes du terrain, tout en longueur. Elle cache une gestion adroite des énergies et combine tous les avantages des matériaux d’aujourd’hui. Bravo à son architecte Laurent Kauffmann !
Le bâtiment offre un volume coloré contraste sur les le crépi blanc. Il est revêtu d’un bardage en plaques de fibro-ciment.

Le bâtiment offre un volume coloré contraste sur les le crépi blanc. Il est revêtu d’un bardage en plaques de fibro-ciment.
©Laurent Kauffmann

Les contraintes


Située en Alsace, dans un village traditionnel, cette habitation devait s’insérer avec un maximum de discrétion, sans barrière visuelle pour le voisinage. Sa forme générale cubique du bâtiment surmontée d’un toit terrasse, résultant de la volumétrie, a été dessinée avec le concours des Bâtiments de France. Sur une parcelle étroite avec des limites de propriétés contraignantes, l’enjeu était de réaliser une maison familiale facile à vivre et qui permette de profiter de l’extérieur toute l’année.


Le mobilier d’extérieur en plastique tressé et parasol à pied décentré, a été déniché sur internet.

Le mobilier d’extérieur en plastique tressé et parasol à pied décentré, a été déniché sur internet.
©Laurent Kauffmann


La structure


En ossature bois, qui possède une étanchéité naturelle à l’air, elle est complété par un mur auto-stable en béton qui reprend tous les efforts de la maison (charpente, surcharge de neige et séisme dans une zone parmi les plus actives et les plus risquées de France). Ce mur ancré à 2,50 m de profondeur est équipé de longrines et de semelles filantes de 1 mètre de large sur 30 mètres de long, avec une hauteur sous plafond de 2,45 m. Orienté sud et ouest, il apporte la fraîcheur en été.


Les murs épais de l’ossature bois de 30 cm d’épaisseur intègrent 26,5 cm d’isolant. Le mur en béton de 45 cm d’épaisseur intègre 15 cm de polystyrène. Le bardage extérieur en fibro-ciment 100 % recyclable est composé de copeaux de bois et de ciment retraités et agglomérés sans colle. Les ponts thermiques des ouvertures ont été supprimés, et les coulisses des brise-soleils sont intégrés avec retours de fenêtres isolés. Coté chauffage, géothermie sur nappe phréatique avec chauffage assuré par une pompe à chaleur eau/eau.


Un vaste salon a été aménagé en prolongement logique du coin repas. Le séjour se prolonge par une terrasse et s’ouvre sur le jardin et les arbres fruitiers.

Un vaste salon a été aménagé en prolongement logique du coin repas. Le séjour se prolonge par une terrasse et s’ouvre sur le jardin et les arbres fruitiers.
©Laurent Kauffmann


Le plan


Côté espace, c’est une maison de plan libre, sans aucun mur de refend porteur, qui permet un aménagement évolutif et modulable, à l’intérieur. La terrasse, orientée au nord, est plus facile à vivre, l’été. Le demi-niveau dessine un espace entièrement dédié aux enfants, avec deux chambres et une salle de bains.


Un volume intérieur englobe les pièces techniques comme la cuisine et plus intimes : chambre, salle de bains des parents et toilettes séparées.


Les volumes extérieurs définis par le bardage, à la teinte entre lie de vin et bordeaux, reproduisent les volumes intérieurs.


Plan du rez de chaussée

Plan du rez de chaussée
©DR


Réalisation:

Kauffmann & Wassmer architectes

Laurent Kauffmann, architecte DPLG et Hélène Kauffmann, technicien métreur–dessinateur

52, rue du Prunier

68000 Colmar

Tél. : 03 89 23 78 42

Mail : kwarchitectes@wanadoo.fr

Site internet : www.kwarchitectes.com


Et Jardin minéral : I.S. Introia Steve, 11 A, rue du Muhlélé, 68140 Gunsbach. Tél. : 03 89 77 19 19


Descriptif technique :

SHON: 156 m²

Année de création : 2010

Durée de l’étude : 6 mois

Durée des travaux : 8 mois

Montant des travaux : 250 000 €

Performance énergétiques : BBC