A Tokyo, une maison verticale de 52 m²

Agnès Zamboni
Construite dans un quartier à la forte densité urbaine, la base au sol de cette habitation offre une surface de seulement 26 m². Une réalisation de l’agence d’architecture japonaise Unemori.
Le dessin de jeu de cubes de la maison s’inscrit parfaitement dans tissu urbain dense de la ville.

Le dessin de jeu de cubes de la maison s’inscrit parfaitement dans tissu urbain dense de la ville.
©Kai Nakamura, Unemori Architects


L’approche architecturale



L’agence tokioïte Unemori Architects a été fondée par Hiroyuki Unemori en 2009. Son expertise permet de réaliser des agencements aux structures complexes pour composer des formes simples. En fusionnant les idées opposées des petits et grands espaces et transcendant les typologies de construction conventionnelles, elle offre une autre vision de l’habitat citadin où l’espace tend à manquer. Pourquoi un petit espace devrait-il être éclairé par des petites fenêtres ? En travaillant sur les différences d’échelles, le studio d’architecture propose des lieux de vie optimisés et rééquilibrés pour intégrer tout le confort.  



Les placards bas de la cuisine se prolongent avec des rangements polyvalents qui se terminent en porte-à-faux. Ils encadrent la pièce à vivre et la délimitent.

Les placards bas de la cuisine se prolongent avec des rangements polyvalents qui se terminent en porte-à-faux. Ils encadrent la pièce à vivre et la délimitent.
©Kai Nakamura, Unemori Architects




La forme compacte



Construite pour minimiser son empreinte au sol, la maison « House Tokyo » est située dans le centre de la capitale. Cette « tiny house » nippone offre une surface totale de 51 m², avec une véritable sensation d’espace, obtenue grâce à un savant jeu de différences de niveaux, de hauteurs de plafonds et d’ouvertures repoussant les murs et élargissant les perspectives. Elle a été conçue pour deux occupants sur un espace résiduel en utilisant une structure suspendue, des fenêtres de grandes dimensions, de mur à mur, cadrant de grandes vues sur l’extérieur. Elle illustre parfaitement les caractéristiques de l’architecture japonaise, sa tradition revisitée mais toujours basée sur les espaces modulables et compacts. Les vides et les pleins ont été travaillés à l’inverse de la culture occidentale qui, elle, privilégie souvent les grands espaces intérieurs, au détriment des paysages. Ici, au contraire, le regard s’échappe vers les ouvertures qui agrandissent le champ de vision. 



Les espaces intérieurs et extérieurs composent une alternance de pleins et de vides.

Les espaces intérieurs et extérieurs composent une alternance de pleins et de vides.
©Kai Nakamura, Unemori Architects




La gestion rigoureuse de l’intérieur



Les hauteurs des plafonds varient de 1,90 m à 4,70 m. Chaque étage ou demi-niveau correspond à une fonction et les espaces empilés sont reliés par des ouvertures dans les planchers avec des effets de niveaux décalés pour palier au manque de surface horizontale. Les différents plateaux sont assemblés grâce à une structure suspendue. La circulation de l’air comme de la lumière est optimale. Et les murs extérieurs construits en retrait ont permis d’aménager une petite terrasse, à ciel ouvert, au premier étage.



Contact : www.unemori-archi.com   



L’espace chambre et le bloc de la salle de bains occupent le demi-sous-sol, éclairé par la lumière naturelle.

L’espace chambre et le bloc de la salle de bains occupent le demi-sous-sol, éclairé par la lumière naturelle.
©Kai Nakamura, Unemori Architects




Sur une mezzanine, le coin bureau suspendu profite de la lumière zénithale.

Sur une mezzanine, le coin bureau suspendu profite de la lumière zénithale.
©Kai Nakamura, Unemori Architects




Les éléments de la charpente et des planchers en bois, laissés volontairement apparents, réchauffent l’espace.

Les éléments de la charpente et des planchers en bois, laissés volontairement apparents, réchauffent l’espace.
©Kai Nakamura, Unemori Architects




Des portes coulissantes cachent le lit entouré, en partie basse, de rangements muraux.

Des portes coulissantes cachent le lit entouré, en partie basse, de rangements muraux.
©Kai Nakamura, Unemori Architects




La structure suspendue, légère et aérienne, n’encombre pas l’espace.

La structure suspendue, légère et aérienne, n’encombre pas l’espace.
©Kai Nakamura, Unemori Architects




La pièce à vivre a été aménagée au centre de l’espace. La table de repas est positionnée à l’endroit où la hauteur sous plafond est la plus importante. Tandis que le canapé du salon est installé, sous la terrasse, aménagée en porte-à-faux.

La pièce à vivre a été aménagée au centre de l’espace. La table de repas est positionnée à l’endroit où la hauteur sous plafond est la plus importante. Tandis que le canapé du salon est installé, sous la terrasse, aménagée en porte-à-faux.
©Kai Nakamura, Unemori Architects




La maison est revêtue d’un parement extérieur en tôle ondulée industrielle.

La maison est revêtue d’un parement extérieur en tôle ondulée industrielle.
©Kai Nakamura, Unemori Architects




Des différences de niveaux rythment l’espace, largement ouvert sur l’extérieur.

Des différences de niveaux rythment l’espace, largement ouvert sur l’extérieur.
©Kai Nakamura, Unemori Architects