Un autre chauffage ?

Marianne Tournier
Votre chaudière va rendre l’âme et vous envisagez une autre solution de chauffage. Mais comment décider ? Des pistes pour débroussailler le terrain…
Changer de système de chauffage appelle à se poser quelques bonnes questions.

Changer de système de chauffage appelle à se poser quelques bonnes questions.
©Maison Bricolage et Décoration

Les simulateurs en ligne

Accessibles sur internet, ils vous permettent de faire un bilan de consommation de votre habitation ou de votre projet de construction, de choisir un nouveau système de chauffage, de réaliser une pré-étude d’économies d’énergie, voire d’évaluer le montant de l’investissement des solutions qui vous intéressent, ainsi que les économies à en attendre.


Il vous faudra répondre à des questions précises (surface de l’habitation, nombre de pièces et d’habitants, région, altitude…) pour aboutir à un bilan de la consommation d’énergie actuelle (bilan plus ou moins pertinent, car réalisé en fonction de l’habitat et de la zone géographique). Ensuite, différentes solutions vous seront proposées – avec ou sans énergies renouvelables – et un comparatif effectué selon votre choix.

Certains sites vont jusqu’à vous mettre en relation avec des installateurs de votre région (sur www.quelleenergie.fr, www.promodul.fr, www.cuivre.org, www.chappée.com, www.ideal-standard.fr et www.acova.fr  qui propose à la fois un simulateur en ligne et un réseau d'installateurs géolocalisés).




Faites-vous coacher !

Les fournisseurs d’énergie sont aussi de bons conseillers, si l’on ne perd pas de vue qu’ils sont juges et parties. Tout le monde connaît le conseiller Gaz de France, mais il n’est pas seul à officier. Ainsi Butagaz, fournisseur de GPL, dispose de 110 conseillers. EDF réalise la supervision complète d’installation de pompes à chaleur et de chauffe-eau solaires, de l’aide à la décision au service après-vente, en passant par la consultation de prestataires spécialisés, le suivi et la réception des travaux.

Avec Objectifs travaux, l’entreprise propose aussi, pour 290 €, d’accompagner ses clients qui entreprennent des travaux. Le coaching se fait en six étapes :



  1. un entretien téléphonique pour l’évaluation des besoins

  2. une visite pour un bilan global

  3. une mise en relation avec des artisans partenaires

  4. une assistance téléphonique tout au long du projet par un conseiller dédié

  5. une vérification des factures

  6. et, enfin, une entretien bilan en fin de travaux.


Les espaces Info Énergie : des conseils gratuits et avisés

Mis en place dès 2001 par l’Ademe (agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), le réseau Info Énergie est constitué de 160 espaces et de 300 conseillers au service du public. S’ils n’ont pas pour vocation de se substituer aux professionnels, notamment de réaliser des études particulières, ces spécialistes (associations, partenaires des collectivités locales, etc.) sont en mesure de répondre à vos questions (par téléphone, courrier ou sur rendez-vous) et de délivrer une information objective sur les équipements, mais aussi sur les aides accordées et les déductions fiscales.

Adresses sur www.ademe.fr ou au 0810 060 050 (n° azur, prix d’un appel local).



Mine d’infos. Pour tout savoir sur les financements à l’amélioration de l’habitat – prêts, subventions… –, rendez-vous sur le site du Club de l’amélioration de l’habitat (www.cah.fr, menu Les outils de financement). Selon votre situation (propriétaire occupant, bailleur…), vous apprendrez tout !



Marianne Tournier pour Maison Bricolage et Décoration