Les pompes à chaleur

Cléo Trocmé
Une pompe à chaleur est un générateur de chaleur utilisant les calories contenues dans le sol, l'air ou l'eau pour produire de la chaleur. Une solution de chauffage écologique, performante et économique. Explications.
Silencieuse, cette pompe à chaleur air/eau peut être installée à l'intérieur ou à l'extérieur, et existe en version réversible pour le rafraîchissement. Vitocal300-A.Viessmann.

Silencieuse, cette pompe à chaleur air/eau peut être installée à l'intérieur ou à l'extérieur, et existe en version réversible pour le rafraîchissement. Vitocal300-A.Viessmann.
©2010 DR

Une pompe à chaleur (ou PAC) capte l'énergie stockée dans le sol, l'air ou l'eau. Une énergie gratuite issue du soleil, de la pluie et du vent, et présente partout, qu'elle transmet au circuit de chaleur sans aucune émission de gaz à effet de serre.



Une pompe à chaleur est donc un générateur de chaleur écologique, mais aussi performant puisque son COP (coefficient de performance) varie de 3 à 5, c'est-à-dire qu'elle peut fournir de 3 à 5 kW de chaleur pour seulement 1 kW d'électricité consommé. D'où des économies sur la facture de chauffage de l'ordre de 75 % par rapport à une installation utilisant une énergie fossile.



Une pompe à chaleur géothermique

Une pompe à chaleur géothermique récupère, grâce à des capteurs, l'énergie stockée dans le sol. Pour cela, les capteurs, tubes dans lesquels circule une eau glycolée ou un fluide frigorigène, sont enterrés horizontalement (entre 60 et 120 cm) sur une surface égale à 1,5 fois la surface à chauffer, ou verticalement (jusqu'à 100 m) si le terrain est trop étroit. Le liquide se réchauffe au contact de la terre puis transmet les calories à la pompe à chaleur (PAC) qui la diffuse via une installation de chauffage central classique ou un plancher chauffant.



Lorsque la pompe à chaleur est réversible, le plancher chauffant se transforme l'été en plancher rafraîchissant et abaisse la température de la maison de 2 à 4°.



Le captage dans l'eau

Le fonctionnement de la pompe à chaleur est identique lorsqu'elle capte non plus l'énergie contenue dans le sol mais celle contenue dans la nappe phréatique avant de la transférer au circuit d'eau chaude de l'installation de chauffage.

Seule différence, le captage dans l'eau offre un rendement supérieur, car l'eau est à température constante toute l'année. Il est possible presque partout (à condition qu'il y ait une nappe à proximité ou une source), y compris si le terrain est exigu ou accidenté.



Une pompe à chaleur aérothermique

Une pompe à chaleur aérothermique capte l'énergie de l'air. Contrairement à une pompe à chaleur captant dans le sol ou dans l'eau, son installation n'exige pas de lourds travaux. Elle est simplement mise en œuvre en toiture, derrière une haie ou sur un balcon. Mais attention, le brassage de l'air peut être bruyant.

Une PAC air est reliée à un plancher chauffant, on parle alors de PAC air/eau ou à un système centralisé à air, on parle alors de PAC air/air. Dans ce cas-là, un chauffage d'appoint peut s'avérer nécessaire.



Pour tout savoir sur les pompes à chaleur, les aides financières et les installations agréées, une seule adresse : www.afpac.org