Radiateurs électriques et de chauffage central

Cléo Trocmé
L'appellation radiateur, que l'on fasse référence aux radiateurs électriques ou de chauffage central, regroupe des émetteurs de chaleur très différents les uns des autres, aux performances et esthétiques très variées.
Un radiateur à eau chaude unique. Son panneau en acier est proposé en 8 décors standard ou personnalisable à partir d'une photo numérique. Décora. Zehnder chez Espace Aubade.

Un radiateur à eau chaude unique. Son panneau en acier est proposé en 8 décors standard ou personnalisable à partir d'une photo numérique. Décora. Zehnder chez Espace Aubade.
©2010 DR

Le choix de l'émetteur dépend d'abord de l'énergie utilisée pour chauffer le logement.



Les radiateurs de chauffage central

On les appelle aussi radiateurs à eau chaude. Raccordés à des chaudières gaz, fioul ou à une chaudière bois, à des pompes à chaleur ou des systèmes solaires, les radiateurs de chauffage central se composent d'une carcasse creuse à l'intérieur de laquelle circule l'eau chaude chauffée par le générateur de chaleur. Ils diffusent leur chaleur par convection et rayonnement.



Côté déco, les radiateurs de chauffage central sont en fonte ou en acier.

Les radiateurs en fonte. Traditionnels, lourds, ils présentent une grande inertie et continuent à chauffer même lorsqu'ils sont éteints.



Les radiateurs en acier. D'un design plus contemporain, ils garantissent une montée rapide en température mais leur inertie est plus faible.



Et les radiateurs à basse température ? Dans un radiateur classique, l'eau qui circule est à 70° ou 80°C. Dans un radiateur basse température, reliée à une chaudière basse température ou à une pompe à chaleur, l'eau n'est qu'à 45 ou 50°C mais le confort dans la pièce identique, d'où de réelles économies d'énergie. Pour arriver à ce résultat, les radiateurs basse température doivent offrir une surface de contact supérieure. Ils sont donc plus volumineux que les radiateurs classiques.



Les radiateurs électriques

Les convecteurs ou radiateurs à convection. Comme leur nom l'indique, ils utilisent le mécanisme de la convection pour chauffer l'air ambiant. L'air froid entre en partie basse, monte en température au contact de la résistance puis ressort, chaud.

Economiques à l'achat, les convecteurs assurent une rapide montée en température mais ils ont tendance à dessécher l'air ambiant et à envoyer l'air chaud vers le plafond. A réserver donc aux petites surfaces car ils chauffent bien autour d'eux mais moins bien à distance.



Les panneaux rayonnants qui diffusent leur chaleur par rayonnement, garantissent une chaleur plus douce et plus homogène car ils limitent les différences de température entre le sol et le plafond.



Les radiateurs à inertie. Equipés d'une deuxième source de chaleur, ils évitent les sensations de chaud/froid et procurent une sensation de chaleur semblable à celle diffusée par les radiateurs à eau chaude. Leur cœur en fonte et leurs grandes dimensions leur permettent de diffuser la chaleur par rayonnement, même après l'arrêt de l'alimentation électrique, d'où une consommation réduite d'énergie. Mais l'accumulation reste néanmoins de courte durée.



Les accumulateurs fonctionnent selon un principe similaire mais avec une efficacité supérieure et donc une consommation moindre. L'appareil intègre une résistance électrique et un bloc accumulateur en matériau réfractaire (brique, stéatite…) qui emmagasine la chaleur produite par le courant électrique pendant les heures creuses d'EDF. Relié à un thermostat d'ambiance, il interrompt automatiquement l'alimentation électrique quand la température souhaitée est atteinte puis restitue la chaleur par rayonnement ou convection tout en long de la journée.