Une véranda bioclimatique

Cléo Trocmé
Une véranda qui nous permet de réduire notre facture de chauffage, un rêve mais aussi une réalité. Il s’agit de la véranda bioclimatique. Explications.
Grâce à sa forte inertie thermique, la pierre stocke les calories du soleil pendant la journée pour les restituer la nuit venue. Technal.

Grâce à sa forte inertie thermique, la pierre stocke les calories du soleil pendant la journée pour les restituer la nuit venue. Technal.
©2010 Photo X. Benomy

Une véranda bioclimatique, qu’est-ce que c’est ?

Avec ses grandes surfaces vitrées, une véranda fonctionne comme un capteur solaire, emmagasinant la chaleur du soleil. Au printemps et à l’automne, elle améliore le confort et l'hiver, elle se comporte comme un espace tampon en isolant la maison du froid.

Une véranda bioclimatique exploite ce fonctionnement passif et l’accentue.

Une véranda bien orientée de façon à capter au maximum les calories du soleil, mettant en œuvre des matériaux adaptés et un système de ventilation performant peut permettre de réduire les factures de chauffage de 30 à 50%.



Une véranda bioclimatique capte les calories du soleil

Pour une véranda bioclimatique, c’est une orientation sud (de sud-est à sud-ouest) qui est préférée avec des baies vitrées les plus grandes possibles. Ainsi, en hiver, la véranda capte la lumière et la chaleur du soleil même lorsqu’il est bas sur l’horizon et transforme cet apport solaire en chaleur douce.

L’été, le soleil est haut dans le ciel. Un store extérieur suffit alors à éviter l’effet de serre.



Une véranda bioclimatique stocke les calories du soleil

Pour réduire sa facture de chauffage, il est essentiel de pouvoir stocker les calories du soleil. Cela passe par la mise en œuvre de matériaux à forte inertie comme des murs en pierre ou des sols en pierre.

Stocker la chaleur veut également dire empêcher son échappée nocturne. La solution, des volets roulants et des vitrages à isolation thermique renforcée.



Une véranda bioclimatique transfère la chaleur

Le transfert de la chaleur de la véranda vers le reste de la maison s’effectue par des portes et fenêtres. Le tirage sera meilleur si la véranda est mise en œuvre sur deux étages, les ouvertures en partie hautes et basses permettant d’entretenir le tirage naturel .

Si la véranda n’occupe qu’un étage, le transfert de chaleur est assuré par un système de ventilation forcée.