Parez votre bois d’une jolie couleur

Alexandra Trubat
La teinture, c’est l’option idéale pour relooker son mobilier en bois tout en conservant le naturel du matériau.
Appliquez à l'éponge...

Appliquez à l'éponge...
©Bondex DR

En effet, les teintes qui sont légèrement pigmentées, mais translucides, permettent d’uniformiser et de mettre en valeur le bois sans occulter ses veines. Elles donnent aussi la possibilité de valoriser un bois simple et bon marché en créant l'illusion d'un bois noble et rare, pour rendre votre intérieur original.





Les teintures existent sous trois principales formes à choisir selon ses attentes, et surtout son bois : les teintures à l’eau, les teintures à l’huile et la teinture à alcool. De toutes les couleurs et pour tous les types de bois, vous pouvez donc vous laissez aller à toutes les audaces.









Outils et matériaux nécessaires :




  • La teinture

  • Un pinceau brosse

  • Une éponge

  • Plusieurs chiffons

  • Du papier de verre à grain fin, et très fin

  • De la pâte à bois

  • Un pistolet

  • Du fond dur (un vernis qui remplit les pores du bois afin que les taches ne pénètrent pas)

  • Du diluant






Une bonne préparation du meuble



Cela peut vous étonner, mais avant de commencer à teindre, il faut d’abord mouiller le bois. En effet, l’humidité a pour conséquence de faire se relever les fibres du bois qui sont mal adhérentes, et si vous sautez cette étape, vous risquez de voir le phénomène se produire après la pose de la teinte.

Vous devez également rendre la surface à teinter parfaitement lisse. Effectuez un décapage dans le cas de restes de peinture, de cire, ou de verni, et surtout poncez bien avec du papier de verre.

Réparez enfin les éventuels trous avec de la pâte à bois.





Un, deux, trois… teintez !



1- Quelque soit le type de teinture, pensez à bien la secouer avant de l’utiliser, afin qu’elle soit parfaitement uniforme. Installez-vous dans un endroit ventilé s’il s’agit de teinture à alcool, car l’odeur peut devenir incommodante.



2- Pour commencer, dans le cas de teinture à l’eau, trempez un pinceau brosse dans la teinture, égouttez-le bien et appliquez-le sur le meuble. Teintez ensuite abondamment pour recouvrir toute la surface. Veillez à travailler toujours dans le sens du fil du bois.

La teinture à alcool peut s’appliquer de la même manière mais il est préférable de remplacer le pinceau brosse par un pistolet. Alors que la teinture à l’huile se pose par des mouvements circulaires avec un chiffon imbibé.



3- Tout de suite après, égalisez avec une éponge que vous aurez préalablement trempée dans la teinte, puis essorée.



4- Après séchage, il est possible de foncer la teinte en appliquant une deuxième couche (et éventuellement une troisième). Pour éclaircir, il faut au contraire passer un chiffon imbibé de diluant.



5- Enlevez rapidement l’excédent avec un chiffon propre pour éviter les coulures. Après avoir laissé pénétrer la teinture, frottez une nouvelle fois dans le sens du bois avec un chiffon propre.





La finition



Respectez bien les temps de séchage indiqués sur les notices avant d’entreprendre toutes finitions.



1- Si vous le souhaitez, vous pouvez appliquer un fond dur, ou bouche-pores, à l’aide d’un chiffon. Ce produit a pour but de boucher les pores du bois pour rendre l’application du verni ou de la cire plus facile. Commencez par le poser perpendiculairement au fil du bois, puis passez une seconde couche dans le bon sens pour bien l’uniformiser.



2- Une fois la surface du bois entièrement sèche, effectuez un léger ponçage et dépoussiérez.



3- Il ne vous reste plus qu’à appliquer de la cire, du vitrificateur ou du vernis sur votre bois. Cela permettra de conserver sa couleur plus longtemps.



Un dernier conseil : pour donner encore plus de cachet à votre meuble, vous pouvez utiliser deux teintes différentes et jouer sur les contrastes. Utilisez du ruban adhésif pour bien délimiter les zones à teindre.