Passez du vieillot au moderne en un coup de décapage !

Alexandra Trubat
Vous avez chiné un vieux meuble, en avez hérité ou en avez simplement assez de la couleur de votre vieille armoire, sachez que vous pouvez restaurer votre meuble vous-même.
Une fois la peinture ramollie, il suffit de retirer les résidus avec un couteau de peintre et une main gantée !

Une fois la peinture ramollie, il suffit de retirer les résidus avec un couteau de peintre et une main gantée !
©Décapex DR

Mais avant toute chose, il faut retirer la cire, la peinture ou le verni qui recouvre votre vieux meuble. Procédez donc à un bon décapage afin d’éviter que votre nouvelle finition ne résiste pas. Une multitude de recettes et de techniques simples existent pour redonner un coup de jeunesse à vos meubles sans grande valeur. Voici quelques conseils pour obtenir un résultat satisfaisant :



Le matériel nécessaire




  • Une brosse souple

  • Une spatule

  • Un décapeur thermique

  • Du papier de verre

  • Des gants résistants aux agressions chimiques

  • Des lunettes de protection

  • De la pâte à bois

  • De la lessive Saint-Marc

  • Du décapant chimique

  • Un décireur ou essence de térébenthine






Du lessivage pour décirer



Si vous voulez restaurer un meuble ciré, une seule technique est efficace : le lessivage en profondeur ! Cette étape est nécessaire car la cire trop grasse empêche toutes nouvelles finitions d’adhérer. De même, avec le temps, les multiples couches de cire se superposent et encrassent le meuble, ce qui assombrit sa couleur d’origine.



1- Commencez par mettre le meuble à l'extérieur. Passez ensuite de l’essence de térébenthine ou un décireur traditionnel pour éliminer la majorité de la cire.



2- Préparez ensuite une lessive forte à base d'eau chaude et de lessive Saint-Marc : 100 g par litre d'eau. Mouillez plusieurs fois le meuble avec une éponge pour que la lessive pénètre en profondeur la saleté, et frottez avec une brosse souple.



3- Pendant quelques minutes, laissez agir puis rincez abondamment à l'eau claire.



4- Le lessivage a tendance à relever les fibres du bois. Une fois le bois sec, vous devrez de toute manière procéder à un léger ponçage.

Comptez environ 4 heures pour remettre un meuble ciré en état.



Important : du nettoyage au ponçage, frottez toujours dans le fil du bois pour éviter les rayures. Par ailleurs, le lessivage est déconseillé pour certains bois comme le chêne qui fonce au contact de l’eau.





Un bon décapage garantit de belles finitions



Dans le cas d’anciennes couches de peinture et de verni, le décapage d’un meuble reste une opération qui demande une grande attention et qui conditionne la suite. Ce décapage peut se faire de façon thermique ou chimique.



Le décapage thermique consiste à faire fondre la peinture tout en veillant à ne pas brûler le bois



1- Chauffez le bois à l’aide du décapeur thermique en passant régulièrement sur la surface dans le sens du fil du bois, sans vous arrêter à un endroit précis avec la buse. Puis grattez délicatement la peinture ramollie avec une spatule.



2- Poncez les traces restantes avec un papier de verre fin.



3- Rebouchez à la pâte à bois les éventuels trous et fissures qui se trouvent sur le meuble. Reponcez légèrement une dernière fois et dépoussiérez avec un chiffon propre.



Vous pouvez aussi vous tourner vers un décapage plus classique à base de décapants chimiques, que vous trouverez dans le commerce.



1- Pour accélérer l’efficacité du décapant, vous pouvez poncer le meuble avant son application.



2- Appliquez ensuite sur le meuble le produit au pinceau, en couche très épaisse sans oublier de protéger les parties qui ne sont pas à décaper avec du ruban adhésif. Laissez agir de 15 à 30 minutes selon le temps indiqué par le fabriquant.



3- Puis grattez avec la spatule la peinture ramollie, toujours dans le sens du bois.



4- Rincez abondamment à l’eau chaude. Si besoin, renouvelez l'opération.



5- Une fois le décapage terminé, le meuble est hérissé de fibres de bois. Il est alors nécessaire de procéder à un léger ponçage. Dépoussiérez ensuite le tout.



Important : travaillez toujours dans une pièce ventilée à cause des émanations dues aux produits chimiques, voire même dehors. N’oubliez pas de bien vous protéger avec des gants résistants et des lunettes protectrices.



Pour finir, votre nouveau meuble est prêt à recevoir le type de finition que vous souhaitez : peinture, cire, vernis ou encore lasure.