Pose d’un pommeau de porte palière en 6 étapes

Michel Balic
Les détails, voire les plus petits détails, font parfois tout le charme d’un ouvrage et dans ce cas bien précis le pommeau de porte palière en est un, tant décoratif comme fonctionnel. Il sert outre son aspect esthétique à refermer la porte palière en tirant sur le pommeau, aussi appelle bouton de tirage de porte. Différentes finitions peuvent être proposées : laiton poli, laiton brossé, laiton vieilli…affaire de goût ! Apprenez à le poser avec ce pas à pas en 6 étapes illustrées. Suivez le guide.
Détail après la pose : le nouveau pommeau de porte palière est non seulement un élément fonctionnel, mais en plus un bel objet, donnant une plus-value esthétique à la porte.

Détail après la pose : le nouveau pommeau de porte palière est non seulement un élément fonctionnel, mais en plus un bel objet, donnant une plus-value esthétique à la porte.
©Michel Balic


L’ensemble du pommeau de porte palière est composé de 5 éléments vendus ensemble, à savoir : une tige filetée sur platine, selon les modèles de pommeau, cette pièce peut prendre aussi la forme d’un carré sur platine ; les vis de fixation de la tige filetée, viennent ensuite la rosace, le pommeau et la vis pointeau.



La pose du pommeau reste à la portée de tout bricoleur minutieux et soigneux et ne nécessite guère un grand outillage : perceuse-visseuse électroportative dans le meilleur des cas, ou simple tournevis cruciforme et clé Allen.  



Laiton poli, laiton brossé, laiton vieilli, canon de fusil, fonte noire, vieux fer, inox brossé… il existe un très large choix de finitions de pommeaux de porte palière.

Laiton poli, laiton brossé, laiton vieilli, canon de fusil, fonte noire, vieux fer, inox brossé… il existe un très large choix de finitions de pommeaux de porte palière.
©Michel Balic




La Quincaillerie est une enseigne créée en 1958 et implantée boulevard Saint-Germain au cœur de Paris dont la spécialité est depuis toujours de sélectionner auprès de fournisseurs européens des poignées de portes et fenêtres, des boutons de meubles et des accessoires contemporains permettant à ses clients de finaliser avec une esthétique et une qualité irréprochable leurs intérieurs. 



A gauche, avant : sur la porte palière d’immeuble haussmannien, l’ancien pommeau a été arraché. Après à droite, le nouveau pommeau étincelant ou bouton de tirage de porte palière est installé.

A gauche, avant : sur la porte palière d’immeuble haussmannien, l’ancien pommeau a été arraché. Après à droite, le nouveau pommeau étincelant ou bouton de tirage de porte palière est installé.
©Michel Balic




Carnet d’adresse :

La Quincaillerie

3, boulevard Saint-Germain

75005 Paris

Tél : 01 46 33 66 71

www.laquincaillerie.com

Compte Instagram : laquincailleriesaintgermain



Etape 1 : à l’aide d’un papier de verre, grain fin 180, poncer la surface de l’emplacement du nouveau pommeau à venir ; veiller à ne pas déborder sur le reste du pourtour de l’emplacement.

Etape 1 : à l’aide d’un papier de verre, grain fin 180, poncer la surface de l’emplacement du nouveau pommeau à venir ; veiller à ne pas déborder sur le reste du pourtour de l’emplacement.
©Michel Balic




Etape 2 : poser à blanc la tige filetée sur platine au centre de l’emplacement du pommeau à venir, ceci afin de faire les repères de perçages.

Etape 2 : poser à blanc la tige filetée sur platine au centre de l’emplacement du pommeau à venir, ceci afin de faire les repères de perçages.
©Michel Balic




Etape 3 : muni d’une perceuse électroportative, percer les trois trous de fixation de la tige filetée. Utiliser un forêt à bois de petit diamètre 3 mm.

Etape 3 : muni d’une perceuse électroportative, percer les trois trous de fixation de la tige filetée. Utiliser un forêt à bois de petit diamètre 3 mm.
©Michel Balic




Etape 4 : visser les trois trous de la tige filetée sur platine ; utiliser de préférence un outillage électroportatif, à défaut un tournevis cruciforme fera l’affaire.

Etape 4 : visser les trois trous de la tige filetée sur platine ; utiliser de préférence un outillage électroportatif, à défaut un tournevis cruciforme fera l’affaire.
©Michel Balic




Etape 5 : installer ensuite la base du pommeau sous forme de rosace/platine en la vissant sur la tige filetée.

Etape 5 : installer ensuite la base du pommeau sous forme de rosace/platine en la vissant sur la tige filetée.
©Michel Balic




Etape 6 : visser ensuite le pommeau sur la tige filetée ; l’ensemble de la construction (rosace + pommeau) est assemblé et retenu à l’aide d’une vis pointeau que l’on serre avec une clé Allen. Idéalement cette vis doit être placée sous le pommeau pour la cacher à l’œil est ainsi disposer d’une esthétique irréprochable. Par souci de visibilité pour les photos réalisées nous l’avons placée ici sur le dessus du pommeau, mais c’est plus discret dessous.

Etape 6 : visser ensuite le pommeau sur la tige filetée ; l’ensemble de la construction (rosace + pommeau) est assemblé et retenu à l’aide d’une vis pointeau que l’on serre avec une clé Allen. Idéalement cette vis doit être placée sous le pommeau pour la cacher à l’œil est ainsi disposer d’une esthétique irréprochable. Par souci de visibilité pour les photos réalisées nous l’avons placée ici sur le dessus du pommeau, mais c’est plus discret dessous.
©Michel Balic




Pommeau de porte palière, bouton de tirage ou encore bouton de tirage porte d'entrée, outre son aspect esthétique il sert avant tout à refermer la porte d’entrée.

Pommeau de porte palière, bouton de tirage ou encore bouton de tirage porte d'entrée, outre son aspect esthétique il sert avant tout à refermer la porte d’entrée.
©Michel Balic