Scie circulaire : pour choisir sa parfaite denture

Laetitia Moréni
Las de votre scie à main ? Or une découpe de panneaux vous attend impatiemment. Vous devriez penser à la solution rapide et efficace de la scie circulaire… .
Une mire permet de positionner la scie sur le trait de coupe de manière précise

Une mire permet de positionner la scie sur le trait de coupe de manière précise
©Bosch

Pour compléter votre collection de scies…




Outil idéal pour la découpe droite et sur de grandes longueurs, la scie circulaire est à la fois électroportative et puissante. Elle est dotée d’un moteur qui peut atteindre jusqu’à plus de 1200 Watts. Bien sûr, il s’agit de watts absorbés par la machine et non ceux de la puissance réelle fournie au travail. Celle-ci ne représente que 50% de la puissance de la machine. Cependant, la denture de la lame circulaire permet des découpes dans le bois tendre aussi bien que les bois durs.







A l’origine de la découpe : des dents !



Un disque est animé d’un mouvement rotatif dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Autour de la lame, des dents aiguisées, sont à l’origine de la découpe. Vers l’avant, elles rongent ingénieusement le bois.

Contrairement à la scie sauteuse, la scie circulaire n’est pas adaptée pour la découpe du métal ou du verre, mais elle appréhende mieux les épaisseurs importantes, à condition bien sûr que le moteur soit puissant et que la lame le permette. Pour l’ensemble des matériaux en bois et ses dérivés, contreplaqué, mélaminé, aggloméré, medium, la scie circulaire saura vous satisfaire.





Choisir la denture de sa circulaire




Différents types de dentures sont à votre disposition :



- pour les découpes précises, les dentures fines

- pour les grosses découpes peu précises, les dentures à pastilles

- pour tout type de découpe, les dentures universelles



Lors de votre achat, vous pouvez demander conseil à un professionnel pour mieux choisir.





Pour réaliser un travail soigneux…




Utiliser la scie circulaire n’est pas un jeu d’enfant ! Comme tout outil électrique puissant, il faut la manier avec précaution pour assurer sa sécurité.



Procédez selon les étapes suivantes :



- Commencez par vérifier que la lame soit correctement affûtée pour que le résultat soit le plus net possible.



- Réglez la profondeur de coupe. Sachez que la hauteur de coupe doit être supérieure d’environ 5 mm à l’épaisseur de la pièce de bois, ou encore d’une hauteur de dent. Pour les coupes biaises, la hauteur de la coupe est réduite, il faut donc en tenir compte. Afin de toujours garder un écart suffisant pour le passage de la lame, un couteau diviseur se trouve en retrait et s'abaisse dans le trait de coupe.



- Comme pour votre travail avec la scie sauteuse, il est nécessaire de fixer la pièce à l’aide de serre-joints ou d’un étau.



- Vous êtes prêts ? Tenez fermement la scie, démarrez-la, et attendez que la lame tourne à vitesse maximale.



- Une mire située sur la semelle permet de positionner la scie sur le trait de coupe de manière précise. Lorsque vous entendez le bruit de la scie se modifier, il faut tout de suite ralentir votre ryhtme et progresser de façon la plus régulière possible.



- Le retour automatique du capot de protection signale, en plus de votre découpe qui est tombée par terre, que vous avez terminé !





La scie circulaire saura trouver sa place dans votre panoplie d’outils. Bien qu’elle soit moins précise que la scie à main, elle garantit un travail régulier et saura avantageusement reposer vos muscles !