21 étapes pour imiter la fausse pierre de taille

Michel Balic
Imiter la pierre de taille en peinture est une manière d’aborder le décor en trompe-l’œil à la portée de tous. Facile à réaliser, la fausse pierre de taille requiert tout de même technique, propreté, patience et quelques astuces de métier et de chantier qui peuvent vous aider à mener à bien votre projet. Le tout à coût plus que raisonnable.
Réalisez un mur en fausses pierres en 21 étapes.

Réalisez un mur en fausses pierres en 21 étapes.
©Michel Balic

Imiter la pierre de taille correspond à de multiples utilisations : d’emploi traditionnel pour hall d’entrée, cages d’escaliers, vestibules, pièces d’habitation jusqu’en décor sobre, voûtes, cheminées de grande taille.


La préparation des fonds


Le mur doit être assez homogène, plan et sans gros défaut. Bouchez trous et fissures avec un enduit de rebouchage classique type « Toupret cachet rouge », suivi d’un léger ponçage après séchage complet de l’enduit, au moyen d’un papier de verre de grains moyens 80 ou 100, afin de rétablir la planéité de votre support.


Appliquez par la suite deux couches de peinture acrylique (eau)  aspect satiné ; temps de séchage entre deux couches : plus ou moins 6 heures. La peinture sera teintée d’une pointe de colorant ocre jaune et de terre de Sienne naturelle, afin d’obtenir une coloration proche de la pierre de taille.


Comment déterminer le tracé des pierres  (calpinage) ?


Le rapport entre la longueur et la hauteur d’une pierre est égal à 1 pour 2, idéalement  33 cm (en verticale) x 66 cm (en horizontale). Vous pouvez le corriger en fonction du volume de votre pièce et de la hauteur sous plafond, donnant par exemple à 25 cm x 50 cm pour une hauteur standard sous plafond de 2,50 mètres pour les maisons et appartements modernes.


Commencez par tracer les lignes horizontales parallèles, continuez par les verticales en les décalant d’une demi-largeur une rangée sur deux. Vous obtiendrez ainsi un appareillage à coupe de pierre ou à joints décalés. Le but est de placer les joints verticaux au milieu des joints horizontaux. Un jeu de quinconce en quelque sorte.


Remerciements :

Pébéo (pigments, peintures pour artistes)  www.pebeo.com

Ocai (outillage général)  www.ocai.fr

Léonard  (outillage brosse à décor) www.leonard-pinceaux.com

Sikkens (peinture bâtiment)   www.sikkens.com.fr

Toupret (enduit)  www.toupret.com