Comment repeindre un mur déjà peint ?

Gabrielle Chamouleau
Appliquer une nouvelle couche de peinture sur un mur déjà peint pour lui faire arborer une autre teinte nécessite le respect de quelques règles basiques et une bonne dose de volonté et de motivation. Suivez ces principes et tâchez d’éviter de multiplier les pauses en cours de route, lorsque vous peignez un mur, sans quoi des traces seraient facilement visibles.
Protégez les rebords de vos murs avec du ruban adhésif pour éviter les débordements éventuels, et attendez que votre couche de peinture murale ait bien séché avant de les retirer.

Protégez les rebords de vos murs avec du ruban adhésif pour éviter les débordements éventuels, et attendez que votre couche de peinture murale ait bien séché avant de les retirer.
©DR

Matériel requis :



  • Des pinceaux et des rouleaux adaptés à la peinture que vous vous apprêtez à utiliser (des pinceaux pour les peintures glycéro ou en acrylique, des rouleaux pour les plafonds et les murs monocouche)

  • un bac à peinture

  • un escabeau ou une échelle

  • une bâche pour protéger le sol

  • de l’adhésif pour les bordures et le plafond

  • un solvant ou de l’eau pour nettoyer les traces éventuelles de peinture (du White Spirit pour de la peinture glycéro, de l’eau pour la peinture en acrylique)


Phase 1, le nettoyage du mur :


Commencez par effectuer un passage sur l’ensemble du mur avec un couteau de peintre afin d’enlever les particules qui dépassent de la surface à repeindre. Deux alternatives s’offrent à vous : soit votre mur à été recouvert de peinture à l’eau, soit de peinture glycéro. Dans le premier cas, nettoyez ce dernier à l’aide d’une éponge à gratter imprégnée de savon liquide et d’un peu d’eau, dans le deuxième cas, procédez à un passage sur toute la surface  avec de la lessive (comptez 50 grammes d’une lessive issue de n’importe quelle marque que vous diluerez dans 1 litre d’eau) sous forme liquide.


Phase 2, le ponçage :


Vous devez poncer vos murs avec un abrasif puissant et les dépoussiérer avant de les enduire de sous-couche. Ces derniers ne présenteront ainsi plus aucune trace d’écailles ou de cloques et pourront recevoir une nouvelle teinte à base de peinture en acrylique, de peinture glycéro ou de monocouche (très épaisse et couvrante, elle est idéale pour peindre à nouveau un mur ayant déjà reçu de la peinture).


Phase 3, la nouvelle peinture des murs :



  1. Protégez les bords du plafond avec l’adhésif

  2. peignez les pourtours des murs au pinceau, pour un geste plus précis

  3. commencez à peindre la surface du mur au rouleau, par carrés d’environ 1 mètre de côté, avec parcimonie, selon un mouvement d’abord vertical, puis horizontal (en croisant), sans recharger le rouleau de peinture.


Préférez déposer plusieurs couches très fines pour un résultat optimal et des phases de séchage plus rapides. Une fois la peinture parfaitement sèche, achevez votre travail en retirant tous les rubans adhésifs des pourtours de vos murs et de votre plafond.