Tout savoir sur le papier peint

Cléo Trocmé
Longtemps délaissé, le papier peint revient en force. Les créateurs s’y intéressent et proposent des décors étonnants et détonnants, rétro, classiques ou très contemporains qui donnent du caractère aux murs. Tout savoir pour bien choisir son papier peint.
Le classique papier peint à fleurs revisité. Intissé, il se pose facilement. Collection Crescendo. Saint Maclou.

Le classique papier peint à fleurs revisité. Intissé, il se pose facilement. Collection Crescendo. Saint Maclou.
©2010 DR

Le choix du motif ou du coloris est affaire de goût, d’ambiance. Mais entre papier peint traditionnel, vinyle, expansé et intissé, il est parfois difficile de s’y retrouver.



Le papier peint traditionnel

Peu épais donc fragile, il craint l’humidité et les taches. Il est donc principalement utilisé dans les chambres ou les pièces à faible passage.



La qualité d’un papier peint traditionnel dépend de son grammage, c’est-à-dire de son poids au m2.

- Un papier est dit simplex lorsque l’impression est faite sur un papier d’une seule épaisseur. Il affiche alors un grammage de 120 à 200 g.m2.

- Un papier est dit duplex lorsqu’il se compose de deux épaisseurs de papiers collées entre elle, un papier sur lequel est imprimé le motif et un papier support d’un grammage de 70 à 100 g/m2. L’ensemble est plus lourd qu’un papier simplex.



Au rayon des papiers peints, sont apparus il y a quelques années des papiers peints écologiques, écologiques dans leur composition comme dans leur fabrication puisque le papier est issu de forêts entretenues et gérées durablement et les motifs réalisés avec des encres à base d'eau, sans solvant.

Pour aller jusqu’au bout de la démarche écologique, ces papiers peints doivent être posés avec des colles sans solvant, à base d’amidon et de cellulose



Le papier peint vinyle

Le papier peint vinyle comporte en surface une fine couche de PVC qui le rend imperméable et très résistant.

Le vinyle se pose partout, dans le salon, comme dans la cuisine ou la salle de bains ou les chambres d’enfants puisqu’il est lavable. Un coup d’éponge humide et les taches disparaissent.



Le vinyle expansé

Le vinyl expansé associe un support papier et une couche de PVC ayant reçu des encres qui, sous l’effet de la chaleur, ont gonflé et créé du relief.

Epais et donc résistant, le papier peint vinyle expansé est parfait pour créer des effets de matière dans une pièce. Son usage est privilégié sur les murs légèrement dégradés puisqu’il peut masquer les petites irrégularités.



Le papier peint intissé

Apparu dans les années 80, l’intissé remporte aujourd’hui tous les suffrages en raison de sa capacité à masquer les petites fissures sur les murs et de sa pose facile et rapide.

Un papier peint intissé se compose en effet de deux couches, une couche de surface, en vinyle ou papier et décorée, et un support non-tissé. Pour le poser, il suffit d’encoller le mur avec une colle spéciale intissé. Les découpes s’effectuent au cutter directement sur le murs car l’intissé ne se déchire pas.