Pose de carreaux en terre cuite sur chape chaux

Monique Cerro
Au dessus d'une dalle en béton de chaux, pour rester en cohérence avec la respirabilité du sol, il faut poursuivre par une chape chaux et la pose de carrelage en terre cuite. Retrouvez la méthode pas à pas pour la mise en oeuvre de la chape en chaux et des carreaux de terre cuite, avec ou sans plancher chauffant.
terre cuite finie

terre cuite finie
©DR



























































 


Les carreaux de terre cuite ont le triple avantage d'être beaux, de permettre la respiration de leur support et d'avoir une belle inertie thermique ce qui contribue à accumuler la chaleur, qu'elle soit émise par un chauffage au sol ou par d'autres moyens.



Voici la méthode pas à pas pour la mise en oeuvre de la chape en chaux et des carreaux de terre cuite, avec ou sans chauffage au sol par plancher chauffant.

Le support


dalle en béton de chaux


Le support est donc, habituellement, une dalle en béton de chaux, comme celle faite ici, en chaux et billes d'argile, en rez de chaussée.


Mais elle peut aussi avoir été réalisée en béton de chaux sans ajout d'autre agrégat ou avec apport de chanvre ou d'autres fibres, à l'étage.


 



La chape


La chape qui vient s'appliquer dessus peut être de mortier seul ou agrémenté d'un système isolant (vermiculite, liège en vrac...) Les dosages sont aussi variables que le résultat recherché.


Matériel :


  • une carrelette électrique

  • une meuleuse

  • des langues de chat

  • des éponges

  • du vinaigre d'alcoll à 8 ou 10 %

  • des seaux

  • des auges

  • des gants

  • l'agrafeuse et ses agrafes


Fournitures :


  • du sable 0/2

  • de la chaux NHL 5

  • des carreaux de terre cuite

  • des plaques de liège en 4 ou 6 cm ou de la vermiculite ou du liège en vrac ou de la pouzzolane ou de la fibre (à l'étage)

  • du tube pour plancher chauffant PER ou PBR (si possible avec barrière anti-oxygène)



1. La chape classique 

En règle générale, le mortier est dosé de :



  • 5 vol de sable 0/4 pour 2 de chaux NHL 5


ou pour une chape maigre:

  • 5 vol de sable 0/4 pour 1 de chaux NHL 5


 2. La chape isolante pour pose de chauffage au sol

Elle précède obligatoirement toute pose de tubage pour chauffage par le sol.


a) La chape sèche sur isolant


plaque de liège


Le matériau préconisé est le liège en plaques (de 4 ou 6 cm ) sur laquelle les tubes se fixent facilement avec des agrafes adaptées qui s'enfoncent sur 4 cm pour un excellent maintient en place.


 


 




 

b) La chape de mortier isolante "faite maison"


chape isolante


Lorsque comme ici, on procède à une chape isolante au liège, à la vermiculite, ou fibrée (à l'étage), l'isolant prend la place du sable. Ce type de chape n'est pas aussi efficace que les plaques de liège, mais son coût est environ 3 fois moindre.


Le dosage devient alors :


1 vol de sable + 4 vol d'isolant pour 1 ou 2 de chaux


tubes de chauffageDans ce cas de figure, la fixation des tubes devient alors plus délicate, les agrafes n'ayant pas toujours une prise suffisante. Le maintient peut alors se renforcer grâce à des plots composés d'un mortier de chaux NHL 5 assez gras (5/3).

chape


Reste alors à mettre en eau et à tirer la chape classique (voir plus haut la formulation) de minimum 4 cm de façon à enrober les tubes.

Prenez votre temps pour bien talocher et lisser cette chape qui va ensuite recevoir les carreaux. Plus elle sera lisse et de niveau, plus la pose du carrelage sera facile et efficace.



la pose des carreaux :


Il existe deux types de pose :



  • celle qui consiste à poser les carreaux "à l'avancée", c'est à dire au fur et à mesure que l'on tire la chape

  • et celle qui consiste à les poser après la chape.


La première est une technique difficile peu appropriée au débutant. 

Nous ne traiterons ici que de la seconde technique plus simple.


Il est possible, selon l'hygrométrie ambiante et celle de la chape, de démarrer le collage des carreaux dès le lendemain de sa mise en oeuvre. Deux à trois jours conviennent parfaitement. Plus vous attendrez pour poser les carreaux, plus vous prendrez le risque d'abîmer ce support délicat et donc de compromettre une pose facile.


1) La préparation des carreaux

Première chose à faire : faire tremper les carreaux au moins 24h à l'avance dans des poubelles, des auges.... Possible aussi: les déposer sur une bâche plastifiée les uns sur les autres, arroser puis fermer pour maintenir l'humidité).



faire tremper les carreaux


 


Non seulement ils sont plus faciles à découper mouillés (moins de poussière) mais c'est essentiel pour éviter, parce qu'ils sont très poreux, qu'ils pompent immédiatement l'eau de la barbotine

découpage


Les carreaux de terre cuite sont souvent de taille et d'épaisseur différentes. Lorsque, comme ici, on a opté pour du second choix neuf, il arrive qu'il y ait des imperfections qui justifient leur déclassement, surtout sur les bords. Chaque carreau est examiné et à l'aide d'une meuleuse, rectifié en douceur.


Les coupes se font à la carrelette électrique à eau.



Il est important de prévoir à l'avance le type de pose que l'on souhaite. Mais qu'elle soit droite ou en diagonale, comme ici, une pose à blanc sur une petite surface, ou sur une longueur permet de définir l'espacement des joints et le nombre de coupes qui seront nécessaires.


2) la pose

pose à blanc


Petite astuce, il suffit parfois de quelques millimètres en plus ou en moins d'espacement entre carreaux pour limiter les coupes et donc la perte de matériau.


traçage





Placez vous à la parallèlle exacte d'un mur droit ou au milieu exact d'une pièce si les murs sont tordus et tracez au cordeau bleu les lignes repères qui vous permettront de garder le cap lors de la pose.
Préparez une barbotine composée de 1 vol de chaux NHL 5 pour 1 vol d'eau.La chaux sédimente. pensez à remuer le mélange très fréquemment.

pose des carreaux


Etalez une sur rangée de carreaux en vous basant sur l'une des lignes au cordeau puis posez le carreaux dessus en veillant à bien l'aligner sur le précédent.


Testez la résonnance au maillet en caoutchouc. S'il sonne creux, retirez-le, ajoutez de la barbotine aux endroits cruciaux et reposez le carreau.


Il est fort possible de faire les joints en même temps (voir plus loin la procédure). La progression est alors plus lente.



3) le nettoyage

après nettoyage


Pensez à nettoyer à l'éponge au fur et à mesure, le nettoyage final se fera d'autant plus facilement.


Laissez sécher au moins 24 à 48h le temps que la prise soit suffisante pour que vous puissiez marcher sans décoller les carreaux.



Les joints


La barbotine pour faire les joints se formule avec 1 vol de sable 0/2 pour 1 vol de chaux NHL 5. Sa composition est assez liquide.


barbotine


introduction barbotineIl arrive que la barbotine de colle ait un peu trop remonté dans les joints.

Supprimez-la à l'aide d'un outil fin.


Arrosez vos joints puis introduisez la barbotine  en vous aidant de la tranche de la langue de chat pour faire remonter les bulles d'air.


Grattez ensuite, toujours avec la tranche, en égalisant en surface.



nettoyage joints


Nettoyez simplement à l'eau, au fur et à mesure.

Prenez soin, en passant l'éponge, de ne pas creuser les joints en la gardant bien à plat.


Une fois la pièce finie, peaufinez le nettoyage avec du vinaigre d'alcool cristal à 8 ou 10% en rinçant très fréquemment l'éponge.

nettoyage au vinaigre


Le traitement nécessaire à l'entretien des carreaux de terre cuite doit attendre le séchage du support. On l'estime à 2 à 3 mois selon les conditions hygrométriques de la maison et la saison...


Ce sujet fera l'objet d'un futur article tant il est riche....



Cet article a été réalisé grâce aux chantiers-école réalisés par Terre, Pierre et Chaux. Remerciements à tous leurs acteurs !