Votre revêtement PVC posé en deux coups de cuillère à pot

Camille Lebailly
Bostik a développé toute une gamme de colles spécialisées pour répondre à tous vos besoins. Suivez ce pas à pas illustré en 4 étapes pour coller efficacement votre revêtement en PVC.
Après : votre sol est posé, le séchage est rapide, et seulement 6 heures suffiront pour réaménager votre intérieur !

Après : votre sol est posé, le séchage est rapide, et seulement 6 heures suffiront pour réaménager votre intérieur !
©DR


Les sols synthétiques tels que le PVC, le lino ou encore le vinyle sont peu coûteux, faciles d'entretien et demeurent une alternative intéressante au carrelage ou au parquet ;  d’ailleurs le succès est grandissant, avec près de 20% de croissance annuelle (Sources SFEC- marché France), pour le segment des lames et dalles PVC pré-adhésivées ou à clipser. Plusieurs raisons expliquent ces chiffres : ces revêtements de sols sont à la fois moins chers et faciles à poser, ils imitent parfaitement le parquet et le carrelage et le choix dans la gamme est très large.



Toutefois, un inconvénient persiste avec ces revêtements de sol : la contrainte liée à la température. En effet, exposés à une température supérieure à 28 degrés, les risques de décollages, gondolements ou de superposition des lames et dalles augmentent considérablement. C’est en s’appuyant sur cette base, que Bostik a pensé sa gamme de colles spécialisées.



En effet, si les revêtements PVC ont la cote, les problèmes liés à la colle et les contraintes de température peuvent gêner votre installation ; Bostik propose parmi sa gamme de colles spécialisées, une solution technique avec sa référence colle lames & dalles PVC conditions extrêmes permettant de coller durablement ces lames pré-encollées dans les pièces de la maison soumises à des contraintes thermiques (de + 5 à +50°C) : derrière les baies vitrées, les combles… Colle applicable à la spatule ou au rouleau, pour plus de simplicité et de confort.



Vous voulez installer un sol en PVC qui sera fortement exposé au soleil ? Suivez ce pas à pas illustré en 4 étapes simples et rapides à mettre en œuvre ; le petit plus, la colle lames & dalles PVC conditions extrêmes entraîne une réduction de l’impact sonore dû sol synthétique !



Matériel nécessaire :



  • Lames PVC

  • Colle Bostik lames & dalles PVC conditions extrêmes

  • Colle Bostik réparation sols

  • Rouleau

  • Pinceau



www.bostik.fr



Etape 1 : commencez par faire une pose « à blanc » des lames pour simuler la disposition dans la pièce vidée, et avant de coller les nouvelles lames PVC. Pose droite, en diagonale ou à bâtons rompus, tout est encore possible !

Etape 1 : commencez par faire une pose « à blanc » des lames pour simuler la disposition dans la pièce vidée, et avant de coller les nouvelles lames PVC. Pose droite, en diagonale ou à bâtons rompus, tout est encore possible !
©DR




Etape 2 : ensuite, encollez une surface équivalente à la largeur de 2 lames à l’aide d’un rouleau ou d’une spatule crantée.

Etape 2 : ensuite, encollez une surface équivalente à la largeur de 2 lames à l’aide d’un rouleau ou d’une spatule crantée.
©DR




Etape 3 : patientez 10 à 15 minutes, puis appliquer les lames PVC sur la colle.

Etape 3 : patientez 10 à 15 minutes, puis appliquer les lames PVC sur la colle.
©DR




Etape 4 : pour des retouches partielles de colle, utilisez un pinceau et la colle Bostik réparation sols.

Etape 4 : pour des retouches partielles de colle, utilisez un pinceau et la colle Bostik réparation sols.
©DR




Matériels : Le pot de colle lames & dalles PVC sol conditions extrêmes à 3 kg de Bostik est au prix conseillé de 32,90 € TTC. Son collage final puissant, sa résistance aux contraintes thermiques et l’absence de déformation des revêtements constituent les principaux arguments pour adopter les nouvelles colles Bostik.

Matériels : Le pot de colle lames & dalles PVC sol conditions extrêmes à 3 kg de Bostik est au prix conseillé de 32,90 € TTC. Son collage final puissant, sa résistance aux contraintes thermiques et l’absence de déformation des revêtements constituent les principaux arguments pour adopter les nouvelles colles Bostik.
©DR