Poser un parquet flottant : simple comme un jeu d’enfant

Alexandra Trubat
Chaud, meilleur marché que les autres revêtements de sol, et surtout beaucoup plus pratique à poser, le parquet flottant constitue une alternative esthétique et durable.
Poser un parquet flottant en gardant le sourire... c'est possible aujourd'hui ! Ultra simple à poser, une belle alternative aux sols souples

Poser un parquet flottant en gardant le sourire... c'est possible aujourd'hui ! Ultra simple à poser, une belle alternative aux sols souples
©auremar - Fotolia.com

Appelé aussi « parquet stratifié », le parquet flottant est composé de bois agglomérés très durs recouverts d'une couche décorative. Sa pose permet au parquet de ne pas être fixé sur lambourdes ou au sol d'où l'appellation de « flottant ». Mais, il peut être aussi installé sur un ancien revêtement sans problème: ancien parquet, carrelage, moquette, ou dalles de béton. La pose flottante est donc idéale pour une installation simple et rapide.



Deux sérieux avantages : ce type de pose limite la propagation des bruits dans le sol et les prix ont récemment chutés. On trouve maintenant des modèles à moins de 10 €/m² pour une dureté supérieure à celle d'un parquet traditionnel.



Un matériau qui cumule donc économie et rapidité.













Le bon matériel



Il faut savoir que la pose d'un parquet flottant ne nécessite pas d'être un bricoleur chevronné mais demande du soin, de la méthode et du bon matériel.



A savoir :


  • des petites cales de bois de moins d'un centimètre d'épaisseur

  • du film polyane

  • un marteau ou un maillet

  • une cale à frapper

  • une scie sauteuse avec des scies adaptées pour la découpe du bois stratifié, ou une scie égoïne

  • une équerre

  • un mètre

  • une règle de maçon

  • de la colle pour parquet flottant classique

  • une éponge

  • un pied de biche






Préparation de la pièce : contrer l’humidité et améliorer l’acoustique



Dans une pièce vidée de tous ses meubles, assurez-vous d’abord que le sol est parfaitement plan. Dans le cas contraire, prévoyez un ragréage pour compenser les défauts. Pour une maison neuve, posez un film d'étanchéité de type polyane. Cela évitera à l'humidité de remonter dans le parquet. On peut encore ajouter une couche de polyéthylène extrudé qui facilite l’adhérence au sol et crée aussi une réelle protection phonique.



Quant au sens de pose, déterminez-le soit le long de la plus grande longueur de la pièce (pour donner une impression de grandeur), soit dans le sens de la lumière naturelle pour que le parquet rende un bel effet à la lumière. Si votre pièce regroupe plusieurs fenêtres (et donc plusieurs entrées de lumière), choisissez le sens en fonction du moment de la journée durant lequel vous vous trouvez dans la pièce. Vous pourrez ainsi identifier quelle sera l'entrée de lumière de référence.





Poser un parquet flottant : colle ou clips ?



Une fois le sens défini, commencez par une pose à blanc à partir d'un angle. Positionnez la première lame avec le côté à rainure contre le mur et les cales afin de respecter le joint de dilatation périphérique de 10 millimètres. Et oui, le parquet flottant présente aussi un comportement de dilatation et de rétraction naturel comme les autres types de parquets !



Lorsque vous êtes satisfait de la disposition, la pose nécessite soit de coller les rainures et les languettes, soit de clipser les lames entre elles. Cette seconde méthode, plus simple, est de plus en plus fréquente. En ce qui concerne le collage, utilisez des colles blanches à base de résine de polyuréthane, ce qui permet de nettoyer facilement les taches et les bavures avec une simple éponge humide.



La plupart du temps, vous devrez raccourcir la dernière lame de la première rangée. La chute de la lame servira au démarrage de la rangée suivante. C’est mieux ainsi car un parquet flottant doit être posé à joints décalés pour lui assurer une bonne stabilité.



Posez les rangées de lames les unes après les autres et assemblez-les au moyen de la colle, d'un maillet et d'une cale. Pour réaliser des découpes difficiles, autour d'un chambranle de porte par exemple, l’astuce est d'utiliser un carton pour faire un gabarit.



Arrivé à la dernière rangée, il faut adapter la largeur de la lame au tracé du mur. Sciez-la en fonction de vos mesures et installez-la avec un pied de biche. Laissez la colle prendre pendant au minimum une nuit avant de retirer les cales. Posez enfin des plinthes ou des quarts de ronds qui cacheront les joints de dilatation.



En plus d'un parquet flottant tout neuf, de jolies plinthes assorties viennent harmoniser l'ensemble.





Quelques conseils



Bien calibré en épaisseur et vernis en usine, ce parquet ne nécessite ni ponçage ni vitrification.



Les revêtements de sol stratifiés, comme les bois agglomérés et les vitrificateurs usuels contiennent des formaldéhydes (composés organiques volatils toxiques). Il est donc déconseillé d'utiliser ce type de parquet pour les personnes allergiques et dans le cas de chauffage au sol. La température augmenterait les émissions toxiques du produit.