Le sol stratifié : l'alternative qui gagne !

Feryal Larabi
Le stratifié n’est plus qu’une pâle imitation du parquet, il devient un revêtement à part entière qui profite de progrès techniques et de style.
Un parquet stratifié Point P imitation pont de bateau

Un parquet stratifié Point P imitation pont de bateau
©Point P

Aujourd’hui très répandu, le stratifié est un sol qui offre bien des avantages, notamment sa fourchette de prix d’environ 6 à 40 € le m². Constitué de matières composites qui lui donnent son aspect proche du bois, le stratifié en carreaux, ou en dalles, peut aussi imiter d’autres matériaux comme le granit, la terre cuite, la pierre ou encore l’ardoise. Véritable copie de ces différents sols, il n’est pas de moindre valeur pour autant. Evidemment, plus son prix est élevé (toujours raisonnablement), meilleure est sa qualité. Gare aux produits bon marché ! Ils ne répondent pas toujours aux exigences de la norme européenne qui fixe des indices de résistance : si le chiffre indiqué sur la boite est compris entre 21 et 23, il se destine aux habitations ; entre 31 et 33 aux locaux commerciaux. Le second chiffre détermine l’usage : modéré (1), général (2) et intensif (3). Divers symboles vous renseigneront sur la résistance aux meubles ou aux talons.



La plupart des stratifiés s’installent en pose flottante mais les dernières générations de lames sont clipsables et sans colle ! La pose devient un jeu d’enfant, ne nécessite aucun temps de séchage et permet la mobilité de votre sol. La pose d’une sous couche acoustique est facultative mais conseillée car la résonance des stratifiés laisse à désirer. Elle devient indispensable en complément d’un film en polyane si le chauffage est au sol.



Au niveau de l’hygiène, ce type de revêtement dispose d’une couche spéciale qui repousse bactéries et germes. C’est donc un sol sain, idéal pour la chambre des enfants et facile d’entretien, à condition qu'il soit labellisé GUT, c'est-à-dire exempt de métaux lourds et de formaldéhyde. Pour l'entretien, un coup d’aspirateur et une serpillère bien essorée suffisent amplement.



Résistant à l’usure et au poinçonnement, disponible dans de nombreux coloris, et surtout 4 fois moins cher que le bois, le sol stratifié est une bonne alternative aux parquets !