Tout savoir sur les sols souples

Cléo Trocmé
L'appellation « sols » souples regroupe moquettes, sols vinyles, linoléum et fibres végétales. Petit tour d'horizon des avantages et inconvénients de chacun de ces sols souples.
Pour un calepinage personnalisé, dalles de moquette polypropylène. Rustic. St Maclou.

Pour un calepinage personnalisé, dalles de moquette polypropylène. Rustic. St Maclou.
©2010 DR

La moquette, belle et isolante

Qu'elle soit en laine ou en synthétique, bouclée ou structurée, la moquette offre un confort de marche incomparable. Isolante, thermiquement et acoustiquement, elle se pose sur n'importe quel sol, y compris les supports irréguliers.



Les moquettes ont aujourd'hui toute leur place dans les maisons à tendance écologique à condition d'être 100% laine, d'être fabriquées à partir de fibres naturelles ou recyclées ou de bénéficier du label GUT. Ce Label garantit en effet la conformité de la chaîne de production aux exigences de développement durable et la non-dangerosité des produits finis qui doivent être exempts de métaux lourds et de formaldéhyde.



Attention, même si la moquette piège dans ses fibres acariens et poussières, elle reste déconseillée aux personnes allergiques et exige un passage régulier de l'aspirateur.



Les sols vinyles, de plus en plus techniques

Les sols vinyles ont longtemps été décriés. On leur reprochait d'être vieillots, glissants, d'une qualité moyenne. Les fabricants ont réagi. La plupart des sols vinyles affichent aujourd'hui de réelles performances grâce aux traitements de surface en usine. Des traitements qui leur permettent de résister à l'usure, au poinçonnement, de simplifier le nettoyage, et qui leur ouvrent la porte de toutes les pièces, y compris les pièces humides ou les pièces à fort passage.



Côté déco, grâce à de nouvelles techniques d'impression, les sols vinyles reproduisent à la perfection l'aspect et les effets matières du bois, du carrelage, de la pierre ou du métal. Au quotidien, ils se nettoient à la serpillière humide.



Le linoléum, écologique et résistant

Le linoléum ne doit pas être confondu avec les sols vinyles, issus de dérivés pétroliers.

Revêtement naturel, le linoléum est fabriqué à partir d'un mélange d'huile de lin, de farine, de bois, de liège, de résines naturelles, de minéraux et de pigments sur un support en toile de jute. Résistant, il est adapté aux lieux de passage fréquent et s'entretient facilement à l'eau savonneuse.

Comme les sols vinyles, il se présente au choix sous forme de lé ou de dalles à mettre en œuvre à la manière d'un plancher flottant.



Les fibres végétales, naturelles et originales

L'appellation fibres végétales regroupe trois types de fibres aux caractéristiques bien différentes, jonc de mer, coco et sisal.



Le jonc de mer pousse dans les estuaires d'eau douce ou d'eau de mer, il ne craint donc pas l'humidité et se pose sans problème dans la salle de bains. Très résistant grâce à son tissage grossier, il doit être humidifié régulièrement avec une serpillière afin de conserver toute son élasticité.



Le sisal provient de l'agave, une plante originaire d'Amérique. Douces au toucher, ses longues fibres autorisent un tissage dense où la poussière s'incruste peu. Le sisal est privilégié dans les chambres.

Si les sols en sisal craignent les taches humides, leur entretien se résume à un passage régulier de l'aspirateur.



Le coco est un revêtement de sol issu de l'écorce de la noix de coco. Epais, imputrescible, il convient très bien aux pièces à fort passage mais il craint l'humidité. Son entretien s'effectue à la brosse.