Bières des beaux jours

Marie-Laure de Vienne
Les connaisseurs attendent les bières de printemps – été, car elles sont atypiques. Focus sur quelques bouteilles fraîchement tirées du fût.
Grimbergen aux arômes de fruits rouges.

Grimbergen aux arômes de fruits rouges.
©DR

Qui dit bière de printemps dit bière au nez intense, aux notes fruitées ou florales, à la bonne longueur en bouche, à la robe dorée, à la couleur jaune pâle blond orangé. La caractéristique de la bière de printemps est d’être d’un équilibre délicat avec malgré tout un peu de caractère et un faible taux d’alcoolisation (entre 4,5° et 5,5 °). Sa température idéale de dégustation se situe entre 3 et 5 °.


Shopping


Grimbergen Rouge : la légendaire bière d’abbaye dont les origines remontent à 1128 fait un retour remarqué par une campagne marquée par son slogan du « pouvoir de renaître ». Après la blonde, la blanche, l’ambrée ; le bébé de l’année est la Grimbergen Rouge dont l’intensité est dominée par les fruits rouges que sont le sureau, l’airelle et la fraise. Titrant à 6° elle est disponible au café et en GMS en pack de 6 x 25 cl à 4, 35 €.


1664 Millésime : La bière qui incarne le « goût à la Française » a été relookée dans son emballage par Christian Lacroix ; mais le plus intéressant est Millésime, le brassin 2011, qui révèle une forte intensité avec une dominance de fruits macérés et de banane laquelle rapproche la bière d’un rhum brun. 6,7 ° de puissance pour un pack affichant les 4,10 €. Pour les amateurs d’inédit, la 1664 Blanc dévoile des notes d’agrumes dont le citron et de coriandre.


Peroni Nastro Azzuro : méconnue en France, cette jeune bière italienne (brasserie fondée en 1846) est le fief des lieux branchés et des accords cuisine méditerranéenne-bières. Très légère, brassée avec deux houblons différents ; cette bière-là séduit surtout les femmes pour sa faible valeur calorique (150 Kcal pour une 33 cl) son léger taux en sucre et son goût délicat. 1,12 € la bouteille de 33 cl.


Leffe 9° : la force, le caractère de cette bière-là de la brasserie Leffe s’oppose quelque peu à la légèreté de ses consœurs ; mais elle a ses adeptes aux beaux jours car elle se consomme sur des charcuteries et des fromages de caractère, plats idéaux pour les pique niques de saison. Les épices telles que cumin, ail, oignons, échalotes se mêlent bien aussi à ses arômes fruités et un peu amers. 4,96 € le pack de 6 x 33 cl.


Pelforth 3 Malts : 3 malts dorés, torréfiés et caramélisés caractérisent cette bière singulière au fort caractère qui révèle des saveurs inédites de malt frais, de caramel et de café fraîchement moulu-torréfié. 3,70 € le pack de 6 x 25 cl.


Carlsberg : cette blonde limpide de fermentation basse et petite amertume développe des arômes frais de houblon et de céréales sur des notes acidulées et fruitées de pamplemousse et de pomme. Les deux territoires d’expression de la marque sont le clubbing et la glisse qui ont propulsé Carlsberg en tant que 3ème intervenant du segment « bière blonde premium ». Pack de 6 boîtes alu de 33 cl, 4,75 €.


Desperados : à la rentrée de septembre, la marque Desperados qui repousse les frontières gustatives de la bière dévoilera Desperados Fuego, une association originale aux arômes Tequila, Tequila Gold et épices. Une intensité chère en prix aussi à 1,95 € la bouteille de 50 cl.