Dégustation sélect au musée de la Chasse et de la Nature

Alix Baboin-Jaubert
Deux maisons familiales s’unissent pour proposer un coffret original : l’alliance d’un grand vin de Bourgogne Albert Bichot avec une écharpe en cachemire signée Eric Bompard.
L'alliance de deux élégances réchauffant coeur et corps

L'alliance de deux élégances réchauffant coeur et corps
©DR

La vigne et le cachemire



En 1831, la famille Bichot fonde une maison de négoce à son nom. Aujourd’hui Albéric Bichot en tient les rênes, développant une politique de sélection des meilleurs raisins pour faire le meilleur vin. La Maison Bichot a en effet acquis des vignes dans les crus les plus réputés ; elle possède 100 hectares de vignes à Chablis, en Côtes de Nuits, en Côtes de Beaune et en Côtes Chalonnaise.





De son côté, Eric Bompard a lancé son affaire il y a 25 ans, à la suite d’un voyage dans le désert de Gobi en Mongolie. Là, Eric Bompard découvre une chèvre particulièrement résistante au grand froid, -40°C, grâce à son poil long et doux. Il s’associe au groupe Erdos qui détient la moitié du marché mondial du cachemire. En 25 ans, il devient une référence incontestable en matière de cachemire passant de 2000 pièces par an à ses débuts à 450 000 aujourd’hui. Un succès dû à la qualité des produits : les fils les plus fins et les plus doux sont seuls sélectionnés pour la production des produits Bompard.



Elégance, finesse et réconfort pour qualifier les vins de bourgogne Bichot et les cachemires Bompard.

En ce bel hôtel du Marais nous avons dégusté un Vosne-Romanée 1er cru « les Malconsorts » 2006, domaine du Clos Frantin, situé au cœur de la Côtes de Nuits, juste à côté du grand cru « la Tâche », un premier cru mythique de Vosne-Romanée. La robe est rubis intense, brillante. Le nez fin et délicat, assez discret sur des fruits rouges de prime abord,puis avec une finale légèrement épicée. La bouche est soyeuse avec une structure tannique agréable. La finale longue, à peine réglissée, est une promesse d’un bel épanouissement à venir. Un grand vin à servir à 16°C avec une pièce de bœuf et même des Saint-Jacques juste poêlées.





Un chablis grand cru délectable



La Maison Bichot a ensuite présenté un Chablis grand cru « Moutonne » 2006, monopole du Domaine Long-Depaquit. Crée en 1791, le domaine Long-Depaquit, très réputé, est situé au cœur du village de Chablis. Appelée « la Moutonne », cette vigne fleuron de l’abbaye cistercienne de Pontigny, est une parcelle de 2,35 hectares bien exposée au cœur de l’amphithéâtre des Grands Crus Vaudésirs et Preuses.



La robe de ce grand cru est dorée à reflets verts, le nez à la fois floral avec une touche agrume. En bouche, vous aimerez sa rondeur généreuse, typique de l’appellation avec une minéralité et beaucoup de fraîcheur. Le côté boisé fondu est agréable, pas trop marqué. Ce vin servi à 10°C s’associera à merveille à des mets nobles comme un homard thermidor, un bar de ligne aux légumes et même une volaille truffée. On peut aussi l’oublier 4 à 5 ans dans sa cave pour un bel épanouissement.



Le coffret est composé d’un grand cru de Bourgogne soit le Chablis, soit le Vosne-Romanée avec l’écharpe 100% cachemire Eric Bompard. Il est vendu en édition limitée au prix de 150 euros sur le site :



www.bourgogne-bichot.com

Pour en savoir plus : www.albert-bichot.com/blog

www.eric-bompard.com