Déjeuner à Paris, mais comme au Liban avec le champagne H.Blin’s

Alix Baboin-Jaubert
Quelques 110 vignerons travaillant 120 hectares du terroir de Vincelles produisent un champagne agréable et fin, dégusté en deux cuvées : un rosé brut et un millésimé 2002 extra brut.
Les vignes s'étendent sur 120 hectares dans le terroir de Vincelles

Les vignes s'étendent sur 120 hectares dans le terroir de Vincelles
©DR

 


La cuisine libanaise de Liza accompagnait à merveille ces deux champagnes, proposés en ce jour par Simon Blin,  président depuis 2009 et petit-fils du fondateur de la  Maison  H. Blin. Le premier rosé brut, servi en apéritif est issu à 70% du cépage meunier, le cépage roi de cette région de champagne  appelée Vincelles, et 10% chardonnay, avec en complément 20% de vin rouge coteaux champenois. Son passage en fûts de chêne pendant 2 mois lui donne ce petit côté fruits rouges, cette structure à la fois riche, présente et une certaine légèreté. Sa vivacité répond aux « petits choses » libanaise qui l’accompagnent  délicieusement !


 


Tandis que Tony Rasselet, directeur général depuis 25 ans et œnologue, explique l’assemblage choisi, le travail du vignoble, la sélection parcellaire pour faire évoluer  la gamme vers le meilleur, le plus qualitatif possible depuis une dizaine d’années, nous attaquons les mezzés. Taboulé, hommos, moutabbal, kebbés de potiron, halloum poêlé, ultra frais, parfaitement assaisonnés se dégustent gentiment avec le champagne H.Blin’s 2002. Cet extra brut, un tiers chardonnay, un tiers pinot noir, un tiers pinot meunier provient d’un vignoble traité selon l’agriculture raisonnée, c'est-à-dire avec un dosage minimal et adapté de produits chimiques. D’une belle fraîcheur avec ses arômes de fleurs et ses notes capiteuses de  rose, il offre une bouche fine et incisive sans être acide, au contraire avec quelques « rondeurs » bienvenues avec le kebbé de bœuf, à la sauce au miel. Entre tendresse et fermeté, ce vin  joue de  sa texture soyeuse pour s’associer joliment à la cuisine libanaise.


 


Les plats, un parfum d’Orient


L’agneau confit aux cinq épices douces et la friture de daurade et aubergine sont ensuite servis avec un millésime 99, moitié pinot meunier, moitié chardonnay. Le côté vineux de ce champagne trouve un écho dans la cuisine aux accents épicées, riche d’amandes, cannelle et vanille…Mais toujours cette fraîcheur vient redresser, loin d’alourdir, la personnalité affirmée du champagne.


 


Le dessert, flan de lait au coulis de saison…


…termine en beauté ce repas joyeux et raffiné, servi et dégusté dans un esprit levantin, comme il se doit !


Anecdote historique qui nous ravit : c’est à Vincelles,  le 6 août 1890, que furent découverts les premiers pieds de vignes atteints par le phylloxéra, ce puceron ravageur qui détruisit une bonne part du vignoble français. Une statue est érigée dans les vignes à l’entrée du village, en souvenir.


 


Rosé brut Blin’s : 36,95 €


Millésime 2002 extra brut : 38,90 €


Champagne H.Blin 03 26 58 20 04, www.champagne-blin.com


Liza, 14 rue de la Banque 75002 Paris, tél : 01 55 35 00 66