Boizel : une lumineuse cuvée Sous Bois millésime 2000 !

Alix Baboin-Jaubert
Enfin beau temps sur la capitale en ce 20 mai, après une semaine au temps hivernal, la délicatesse du champagne ragaillardit chacun à la table de Taillevent. Oui, la dernière cuvée du champagne Boizel mérite le détour !
Le chamapgne peut accompagner tout un repas

Le chamapgne peut accompagner tout un repas
©DR

« L’année 95 ne nous donna pas la tranquillité d’esprit pour faire une cuvée. Mais 2000, nous permit d’élaborer une belle cuvée. Et pourtant, l’année fut stressante ! De la grêle tous les mois de juin à septembre, une température de 12°C en juillet, un mois d’aout un peu mieux. Puis, de la pluie jusqu’au début des vendanges et enfin le beau temps… » Voilà comment résume Madame Roques-Boizel, actuelle propriétaire du Champagne Boizel, l’historique de la cuvée.







La cuvée Sous Bois porte bien son nom



Tandis qu’on nous sert une flûte de cette cuvée 2000, assez extraordinaire avec ses notes boisées au nez, ses arômes intenses de fleurs blanches, en bouche sa structure complexe entre vinosité et élégance, sa longueur fabuleuse… Elle ajoute «chacun sa mémoire des arômes, mais nous faisons le mieux possible tout au long de la chaîne, de la vigne à la conservation en cave. Ainsi, les fûts sont-ils d’anciens fûts bourguignons ayant contenus du Meursault.





Avec l’entrée, la cuvée Joyau de France 1996



L’épeautre du pays de Sault en risotto est aux morilles. Pour soutenir la puissance du champignon, rien de tel que la cuvée Joyau de France 96 ! Un champagne de 14 ans, vraie concentration d’arômes, fin et vineux en même temps, capable de tenir la dragée haute au plat, chapeau ! Un délice de plat fondant rehaussé par la fraîcheur du vin, plein de sève.





Mignon de veau de Corrèze



Le veau aux girolles et amandes fraiches est accompagné de la cuvée Sous Bois de l’année 1990 ; 20 ans de distance jusqu’à maintenant et le vin n’a pas pris une ride : suavité, aromatique remarquable accompagnant sans désavouer le mignon de veau.





Le dessert aux framboises



Arrive le dessert, un feuilleté aux framboises et son granité au champagne rosé splendide, servi avec un Joyau de France rosé 2000, au nez de fruits rouges, fin et spirituel, d’un bel équilibre, dosé à 8%. L’accord est juste et rafraîchissant. Il laisse la bouche nette après ce déjeuner savoureux



Champagne Boizel, cuvée Sous Bois millésime 2000, 40% de chardonnay, 50% de pinot noir, 10% de meunier, 90 euros la bouteille.



www.boizel.com, numéro vert : 0800 35 61 58