Le crémant de Loire et d’ailleurs

Alix Baboin-Jaubert
Une appellation angevine et tourangelle pour déguster des bulles fines, d’un excellent rapport qualité-prix. Rosé ou blanc, sec ou demi-sec, le crémant de Loire est un vin effervescent à multiples facettes. Un bon plan pour les fêtes de fin d’année.
Blanc sec, demi-sec ou rosé, le crémant s'élabore selon la « méthode traditionnelle », appelée autrefois « méthode champenoise »

Blanc sec, demi-sec ou rosé, le crémant s'élabore selon la « méthode traditionnelle », appelée autrefois « méthode champenoise »
©DR

La couleur


Une robe jaune claire, très pâle  avec des nuances vertes, dorées ou argentées et un  chapelet de bulles fines signent un crémant de belle facture. La couleur peut être dorée, plus soutenue, selon le terroir et les cépages dominants. Un ton framboise ou légèrement orangé traduit un crémant rosé.


Les parfums


Pomme verte, agrumes, coing, amande révèlent un crémant sec, vif et sur la fraîcheur. Des fruits mûrs comme la poire,  la prune, la pêche blanche associés parfois à des fruits secs comme la figue, la datte donnent des crémants demi-sec. Pour un crémant rosé, le nez  a des arômes de fruits rouges parfois bien mûrs, comme la framboise, la cerise....


Les saveurs


Le crémant sec est un vin vif, avec de la légèreté, de la délicatesse. Demi-sec, le palais peut devenir plus ample, presque onctueux, avec des arômes très présents. Sec ou demi-sec,  le crémant se boit assez rapidement.


Rosé, la saveur est fruitée avec un côté acidulé rendu par les bulles. Il est parfois un peu vineux, presque tannique, délicieux  à l’apéritif ou avec des mets parfois forts comme le homard.


Ce vignoble de 1600 hectares s’étend sur les régions de l’Anjou, la Touraine, le Saumurois et Cheverny. Il y a deux cents ans, on produisait déjà un vin à bulles sur ce terroir. Vin effervescent, il est élaboré selon la méthode traditionnelle, avec les cépages chenin, chardonnay, pinot noir, cabernets, pineau d’aunis, grolleau…Cette diversité de cépages donne une palette de caractères à l’origine de vins légers ou plus charpentés.


L’appellation crémant de Loire est reconnue depuis 1975 et appréciée à travers le monde.


Le bon rapport qualité-prix


Un crémant, délicieux et beaucoup moins cher que le champagne, est élaboré selon la « méthode traditionnelle », on disait « méthode champenoise » autrefois avec ajout de levure, fermentation qui développe l’effervescence, élevage de 12 mois…Il se différencie du champagne  par des données fondamentales : le terroir, le temps d’élevage  (24 mois minimum pour le champagne), l’image et le marketing autour du champagne. On dit toujours « mieux vaut boire un bon crémant qu’un mauvais champagne » !  Le crémant de Loire blanc ou rosé, sec ou demi-sec, se boit généralement jeune, il existe peu de vieux millésimes. Il rafraîchit le palais et plaît au gourmet, de l’apéritif au dessert.


Les bons accords


Avec un crémant sec  et  rosé : servez des gambas à l’ananas, un velouté de châtaignes, un saumon  à la tapenade, un homard à la nage ou un turbot magnifique.


Avec un crémant blanc, essayez une volaille de Bresse demi-deuil, un lapin aux olives, une blanquette de veau au riz safrané, une langoustine au fenouil, un loup à l’ail.


Avec un crémant demi-sec blanc ou rosé: un gratin de poire au roquefort, une mousse au chocolat à l’orange, une bûche à la crème au café, une glace aux fruits rouges, des mendiants au chocolat..


La bonne température


Un crémant demi-sec se sert le bon rapport-qualité prix méthode traditionnelle aux alentours de 6 à 8°C, sec de 8 à 9°C. Attention, dans une atmosphère surchauffée, le vin se réchauffe vite, prévoyez un seau à glace, jetez-y avec une poignée de gros sel de temps en temps.


Notre sélection


Rosé et demi-sec pour apéritif ou mignardises. Sa robe couleur rubis, ses arômes de mûres et fraises des bois et ses saveurs douces de fruits rouges relevées d’une note poivrée  donnent un vin élégant, équilibré, idéal avec sa nuance sucrée en apéritif avec des toasts de foie gras, des crevettes épicées. Ou sur le dessert et les petits fours sucrés. A servir à 7ou 8°C dans des verres à pieds. Royal Rouge Demi-Sec, Cellier Ackerman, 5,95 euros départ cave, tél: 02 41 53 03 10.


Sec et vif pour un repas festif. Ce crémant sec a été distingué d’une médaille d’or au dernier concours des crémants de Mâcon, c’est dire sa qualité ! Sa robe est éclatante, jaune pâle, ses bulles abondantes, sa bouche fruitée, équilibrée entre acidité et vinosité. Une rondeur légère qui s’accordera avec des blinis aux œufs de truite, une omelette aux truffes, une pintade aux girolles. Crémant de Loire Monmousseau, médaille d’Or Mâcon 2011, 6,95 euros chez Monoprix.


Nuance briochée pour le réveillon. Une jolie bouteille au col resserré  et un nom qui porte beau, la cuvée Flamme, pour ce crémant à robe transparente, à nez de brioche et noisette, au goût de fruits comme abricot et pêche compotée. Sa longueur en bouche en fait un vin de repas, à servir avec des mets précieux comme un ris de veau feuilleté, une noisette de chevreuil, une limande à la crème…Cuvée Flamme, Gratien et Meyer, 10 euros la bouteille, Système U.


Mais il y a aussi des crémants dans d'autres régions de France, en Bourgogne, Alsace, Jura, Bordelais...


Un crémant de bourgogne, le domaine Michel Prunier et Fille, délicieux. Ce blanc brut, issu des cépages pinot noir, chardonnay et aligoté, est élevé 8 mois en cuve, puis 12 mois en cave sur lattes. Sa robe est couleur or soutenue, ses bulles fines, le nez fin, avec des arômes de brioche, le palais un peu gras mais avec une certaine fraîcheur et une bonne persistance. Servez-le entre 8 et 10°C avec des poissons fins, et même une poularde ou une pintade aux olives. 7,50 euros la bouteille domaine Michel Prunier, tél: 03 80 21 21 05.


Un crémant d’Alsace signé Laurent Vogt. Rosé brut, il affiche une jolie robe rose franc. Son nez exhale un parfum de fruits rouges. En bouche, il est frais, friand, avec une saveur de framboise et de groseille. Servi à 9°C à l’apéritif avec des bouchées marines, ou un dessert aux fruits rouges, il fera l’unanimité autour de la table.7,00 euros la bouteille Laurent Vogt, tél: 03 88 38 81 28


Un crémant de Die, la cuvée Carod un brut 2007, Issu des cépages clairette blanche, aligoté avec une touche du cépage muscat blanc (5%), il présente une robe couleur or pâle, un nez de pain d’épices et de pêche blanche, un palais assez rond avec une certaine fraîcheur. Servez-le entre 6 et 8°C à l’apéritif, avec une viande blanche et des poissons blancs.7,00 euros la bouteille Carod crémant de Die, tél : 04 75 21 73 77.