Whisky : excentricité ou professionnalisme

Marie-Laure de Vienne
Confrontation entre deux marques, Nikka et J&B, qui jouent sur deux registres, l’une ultra élitiste, qualitative et sélective, la seconde populaire, iconique et ludique.
Le vénérable Masatka Taketsuru

Le vénérable Masatka Taketsuru
©DR

Assurément vous connaissez Justerini & Brooks ou plutôt J & B ! C’est la marque phare de Moët Hennessy Diageo, le nom icônique de tous les night-clubs. Et que signifie Nikka pour vous ? Le nom vous est peut-être moins connu !



Nikka Whisky est considéré comme le meilleur whisky japonais, voire le meilleur whisky au monde par certains sommeliers. C’est au début du siècle dernier que Masataka Taketsuru considéré comme un visionnaire s’est lancé au Japon dans la fabrication de whiskies et la création de distilleries sur l’île d’Hokkaido. Sa femme, une écossaise, est son inspiratrice et aujourd’hui le Nikka Pure Malt Red 43 % est un assemblage de malts au fort pourcentage de pure malt. Sa robe vieil or laisse paraître un nez d’agrumes et de notes herbacées, alors qu’en bouche il oscille entre fruits, orge fumée et miel. Il est considéré comme un des beaux whiskies de la maison (38 € en vente à La Maison du Whisky).



De son côté, le J & B Excentric Colors est une édition limitée du J & B dont le packaging ultra coloré et flashy joue via 6 bouteilles métallisées sur les codes de la nuit et de la fête. La maison a souhaité créer une gamme colorielle cohérente et impactante le soir. 26 €.