Bûche haute-couture

Alexandre Locollos
C’est désormais la mode : à chaque fin d’année, créateurs de haute couture et chocolatiers se mêlent de bûche de Noël pour nous ravir des créations les plus osées. Une alliance qui permet de proposer aux gourmands un dessert de Noël aussi délicieux au goût qu’à la vue. A un bémol prêt : pour espérer présenter ces desserts sur sa table de fête, il faut s’armer de patience et respecter les dates de réservation. Sinon, sortez le grand jeu et faites-vous artiste d’un soir. Car après tout, il n’y a pas que les plus grands qui peuvent innover. Surprenez votre entourage avec cette bûche simple et anticonformiste.
La mythique buche de Noël à la mode de Bretagne dans son habit de chocolat

La mythique buche de Noël à la mode de Bretagne dans son habit de chocolat
©Ker Cadélac DR

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 25 minutes

Temps de cuisson : 7 minutes





Ingrédients

- 1 Moelleux Tout Chocolat 500 g Ker Cadélac

- 250 g de mascarpone

- 50 g de chocolat noir

- 4 cuillères à café de sucre

- 1 sachet de glaçage pâtissier prêt à fondre au chocolat (Vahiné 120 g, par exemple)

- 2 plaques de chocolat noir

- 3 grosses dragées argentées



Préparation




  • Faites fondre le chocolat noir et le sucre puis mélangez le mascarpone avec le chocolat fondu.

  • Divisez le Moelleux en deux moitiés égales.

  • Réalisez un beau rectangle avec le demi Moelleux Tout Chocolat en le débarrassant de sa croûte.

  • Divisez-le en deux dans le sens de la largeur et tartinez de mascaropone au chocolat.

  • Réassemblez les deux parties de la bûche et lissez bien la garniture pour une homogénéité de la surface.

  • Nappez-la ensuite à l’aide d’un pinceau avec le glaçage chocolat préalablement chauffé suivant les instructions.

  • Déposez les plaques de chocolat aux extrémités en les laissant dépasser dans la hauteur.

  • Décorez la bûche avec les dragées argentées.

  • Réservez au frais.






Astuce : Pour une bûche croquante, recouvrez le glaçage de noisettes concassées, avant que celui-ci ne se fige.





www.kercadelac.fr