Coings pochés au vin rouge et aux épices

Christian de Rivière
Fruit d’automne par excellence, parfois oublié car long à cuisiner, le coing est généralement utilisé pour confectionner gelées, pâtes de fruits et confitures. Rôti ou poché, en dessert ou en accompagnement de plats salés, on retrouve le coing dans les soupes d’hiver en Europe de l'Est ou encore dans des tajines avec du veau confit en Afrique du Nord. Extrêmement dur, astringent et acides, on ne consomme les fruits du cognassier qu’après cuisson. L’équipe des Terroirs de Chefs mettent à l’honneur l'amertume et la douceur de ce fruit d'automne dans une version pochée au vin rouge agrémenté d’épices, recette que l’on consommera en dessert ou pour escorter un magret de canard grillé.
Délice automnal que ces coings longuement pochés dans un vin rouge relevé d'épices.

Délice automnal que ces coings longuement pochés dans un vin rouge relevé d'épices.
©DR

Temps de préparation : 10 minutes


Temps de cuisson : 30 - 45 minutes

Pour 4 personnes


Ingrédients



  • 1 kilo de coings

  • 500 g de sucre

  • 1 bâton de cannelle

  • 1 jus de citron

  • 1 clou de girofle

  • 75 cl de vin rouge

  • ½ litre d'eau


Préparation


Epluchez les coings. Coupez-les en 4 ou 8 pièces. Retirez les graines et les mettre dans un filtre en papier pour le thé. Fermez avec un fil de coton. 


Tout en travaillant, placez les coings dans un bol avec de l'eau et le citron pour les empêcher de brunir. 


Mélangez dans une casserole, l'eau, le vin, le sucre et les épices. Mettez aussi dans une casserole le filtre à thé avec les graines. 


Portez à ébullition, puis réduisez le feu à moyen-doux. Placez les coings à l'intérieur. Laissez cuire jusqu'à tendreté (30 à 45 min selon leur taille).


Laissez les coings refroidir dans le liquide de pochage. Sortez-les au moment de l'utilisation. 


Pour réduire le liquide de pochage en sirop, il vous suffit de le remettre sur le feu moyen-vif jusqu'à la consistance désirée.


Astuces :


Servez les coings avec une quenelle de glace à la vanille, de la crème chantilly avec le sirop réduit en filet.


Sinon, dans une version sucrée-salée proposez les coings pochés en accompagnement d’un magret de canard rôti. Dans ce cas, vous récupérerez un peu du sirop de pochage et le ferez réduire avec un fond de canard ou de volaille pour faire un jus d'accompagnement.


Une recette signée par  www.terroirsdechefs.com


 


Terroirs de Chefs : en ligne et en images, www.terroirsdechefs.com invite sa communauté de gastronomes avertis à des expériences inoubliables autour des meilleurs produits : recettes goûteuses, chroniques à croquer, coulisses et secrets des grands chefs, visite de la France des terroirs et balades gourmandes...