Chic et diététique, le buffet de légumes

Anne-Claire Riot
Loin des images d’Epinal d’antan, les buffets se parent de nouveaux atours pour charmer les plus exigeants des gourmands. Et pourquoi pas un buffet composé uniquement de légumes?
Spectaculaire pour les grandes occasions ou plus restreint à l'apéro, osez le buffet de légumes

Spectaculaire pour les grandes occasions ou plus restreint à l'apéro, osez le buffet de légumes
©DR

Poivrons, tomates cerises, aubergines, brocolis, panais, radis…le patchwork de légumes se décline au fil des saisons et des envies. La mosaïque colorée des crudités, le mariage d’une saveur à une autre, agrémentée d’une sauce dans laquelle on est convié à plonger avec délice, tout est invitation à la délectation. La table revêt une allure artistique ; l’ombre d’Arcimboldo et de ses allégories des saisons où s’allient courges et tubercules, plane autour du buffet.



Ce tableau pléthorique ne doit toutefois pas effrayer les plus raisonnables d’entre nous qui, tel l’âne de Buridan tiraillé entre sensations de soif et de faim, ne sauraient choisir entre un élément ou un autre. Le buffet de légumes fait fi de l’austérité. C’est pied-de-nez à l’ascétisme culinaire que cette multitude diététique, offrant à ceux que l’abondance associée aux festivités de fin d’année affole, un régal sans complexes. Quoi de plus rafraîchissant, un lendemain de festin, que pareil florilège composé de bâtonnets de carotte, de bouquets de chou fleur, de pétales d’artichaut ? Aussi, n’ayez crainte de surenchérir et installez-vous autour de la table généreusement garnie avec vos proches. Convivialité, décontraction, on pioche sans états d’âme et à la bonne franquette parmi les formes multicolores.



C’est dans cette atmosphère désinvolte que repose tout l’esprit du buffet. Les convenances sont mises de côté l’espace de quelques heures. Les couverts sont remisés au placard. Les assiettes sont les seuls vestiges d’un schéma traditionnel plus conforme à l’étiquette que tous sont ravis de délaisser ponctuellement, sans pour autant faire une croix sur un certain raffinement. Les générations se retrouvent dans cette même sensation délicieuse de transgresser les codes établis le temps d’un repas sain et chaleureux où la retenue n’est pas de mise.