Tartines estivales au morbier

Alexandre Locollos
On ne peut confondre le morbier avec nul autre fromage. Son trait cendré de charbon végétal qui marbre sa pâte souple et onctueuse ivoirée, le distingue de ses cousins francs-comtois. Il fut fabriqué à l’origine lorsque les fermiers n’avaient plus assez de lait de vache pour confectionner les meules de comté. Quelques rondelles de courgettes, tomates cerises et herbes de Provence donnent à ces tartines l’allure méridionale que le morbier seul, ne leur conférait point.
Une tartine à grignoter en entrée ou en plat principal, accompagnée d’une salade, lors d’un repas léger.

Une tartine à grignoter en entrée ou en plat principal, accompagnée d’une salade, lors d’un repas léger.
©C. Iwanon – C. Fourcade / Morbier

Préparation : 10 minutes


Cuisson : 5 minutes


Ingrédients pour 4 personnes :



  • 150 g de morbier

  • 4 tranches de pain de campagne

  • 2 courgettes

  • 8 tomates cerises

  • Huile d’olive

  • Basilic

  • Herbes de Provence

  • Sel

  • Poivre


 


Préparation :


Préchauffez le four à 200° C.


Faites griller le pain.


Coupez les courgettes en lanières sans les peler et faites-les revenir quelques minutes à la poêle dans l’huile d’olive.


Coupez le morbier en cubes et les tomates cerises en deux.


Sur chaque tartine, disposez des lamelles de courgette, 4 moitiés de tomates cerises, le Morbier, les herbes de Provence, le sel et le poivre.


Passez 5 minutes au four très chaud. 


www.fromage-morbier.com